77975597_oParce que tous les mots ne sont pas destinés à se retrouver dans des livres, d'autres artistes travaillent ou jouent avec les mots pour le plus grand plaisir des gens.

Parmi ceux-ci, les scénaristes et dialoguistes (mais si je me mets à parler cinéma, ce blog va vite devenir un blog exclusivement dédié à cet art qui me tient également à coeur, aussi je vais éviter d'aborder ce sujet ici), les journalistes (mais avouons que leurs proses sont bien moins intéressantes d'un point de vue littéraire, généralement), les humoristes (il y a des chances que j'aborde le sujet à un moment ou à un autre) et, les chanteurs (du moins pour ceux qui sont également auteurs).

C'est d'un artiste de cette dernière catégorie dont je vais vous parler, aujourd'hui.

NILCO, un nom encore trop méconnu (un peu comme moi) mais qui mériterait de l'être bien plus (toujours comme moi) et qui allie sympathie, talent, humour et amour des mots (inutile de préciser "comme moi", tout le monde l'aura compris).

NILCO est un auteur, compositeur et interprète de Perpignan que j'ai découvert il y a trois ans et demi en compagnie de ma Canelle lors d'un concert à Sigean. Dès les premières minutes du concert, nous avons été conquis et par la musique et par les paroles des chansons puis, quelques minutes plus tard, par la sympathie de l'artiste. Nous avons eu de cesse, dès lors, d'assister, quand il nous était possible, à chacun de ses concerts. Vous pouvez suivre les articles de ma Canelle sur le sujet, ici, , ici, , ici, , ici, , ici, , ici.

NILCO est un chanteur à textes et je vous invite à le découvrir sur son site, si ce n'est déjà fait. Vous pourrez y lire les paroles de ses chansons, écouter quelques-unes de ses compositions et suivre son actualité. Si le jeune homme passe près de chez vous, n'hésitez pas à assister à un de ses concerts, vous en ressortirez conquis, tout comme nous.

Vous pourrez alors profiter de textes parfois touchants, parfois engagés, souvent drôles, mais toujours ciselés à la perfection. Le chanteur en profite pour pousser des coups de gueule ou des cris d'amour, le tout bercé par une musique de qualité.

NILCO a déjà fait les premières parties des concerts de Bernard Lavilliers, d'Amadou et Maryam ou encore, très récemment, de Ben Harper. Il a également été primé, en 2011, par le Prix Sacem du public au Festival Trenet 2011 de Narbonne.

En prime, NILCO est également un lecteur de Wan & Ted, la saga de Kamash disponible sur le site de OXYMORON Éditions (on le remercie pour son soutien).

Si vous en avez marre de la musique préformatée que l'on vous sert à la radio et à la télévision, de ces chanteurs et chanteuses interchangeables qui ne se différencient ni par la voix, ni par le style, ni par le physique, alors, jetez-vous sur un artiste original, attachant et, surtout, talentueux.

Parce que les petits artistes ont besoin du soutien du public, n'hésitez pas à investir vos deniers dans des petites productions plutôt que dans les grosses qui n'ont plus besoin de vous.

Pour votre plaisir, une vidéo prise lors de son concert à Narbonne (parce que la vidéo a été faite avec un appareil photo et que le son était très mauvais, j'ai remplacé le son original par celui de la chanson de l'album de NILCO.)