opération jugement dernier-500x500Sidney Sheldon est un romancier, scénariste, réalisateur, producteur, né en 1917 et mort en 2007.

D'abord scénariste ("parade de printemps", film avec Judy Garland et Fred Astaire, ou bien "Un pitre au pensionnat" avec Jerry Lewis et Dean Martin), puis réalisateur, c'est au début des années 70 qu'il se lance dans l'écriture de romans.

Je ne pourrai pas vous en dire plus sur le bonhomme et sur son écriture, "Opération Jugement Dernier" est le seul livre que j'ai lu de cet auteur.

C'est donc uniquement "The Doomsday Conspiracy / Opération Jugement Dernier" que je jugerai.

Opération Jugement Dernier :

Chargé de retrouver les témoins qui, en Suisse, on assisté à l'écrasement d'un ballon-sonde, Robert Bellamy, un agent secret américain, découvre qu'il s'agit en fait d'un OVNI. Les témoins qu'il parvient à dénicher sont systématiquement éliminés. Lui-même devient l'objet d'une poursuite impitoyable. Qu'y a-t-il de si gênant dans cette affaire et pour qui ?

Robert Bellamy est donc un agent secret chargé de retrouver les témoins du crash d'un ballon-sonde dans les Alpes Suisse. Ceux-ci étaient tous passagers d'un minibus de tourisme et ont aperçu un objet qui s'écrase au sol. Robert n'a pour seul indice que le nom de la compagnie de bus. A partir de là, il va remonter la piste jusqu'au chauffeur et du chauffeur jusqu'aux passagers en passant par ce photographe arrêté au bord de la route et qui prend tout le monde en photo devant l'objet. Mais Robert est bon dans son métier et, par l'intermédiaire du chauffeur, il finit par remonter, un à un, à chaque passager. A chaque fois qu'il trouve l'identité d'un des témoins, il le fournit à ses supérieurs et passe à la recherche du suivant. Seulement, au moment où il cherche à recontacter un des témoins déjà identifié, il se rend compte que celui-ci est mort dans des conditions violentes. Coïncidence ? Peut-être pas. Surtout que Robert apprend qu'un deuxième témoin est décédé bizarrement.

sidneyEn progressant dans son enquête, Robert Bellamy est persuadé de deux choses, tous les témoins qu'il débusque sont assassinés et les passagers du bus n'ont pas assisté au crash d'un ballon-sonde mais à celui d'un OVNI contenant deux extra-terrestres encore vivants...

Le livre débute comme une simple enquête, un vrai thriller, dans lequel Robert Bellamy remet en place les pièces d'un puzzle pour faire avancer cette enquête. C'est d'ailleurs la partie la plus classique mais la plus réussie de l'ouvrage. L'écriture est purement cinématographique, ce qui n'a rien d'étonnant vu la carrière de l'auteur. D'un bout à l'autre du roman, on voit le film se dérouler au point d'être étonné qu'aucune adaptation cinématographique n'ait encore eu lieu.

Puis vient le moment où Robert réalise que les témoins sont abattus et qu'il ne s'agit pas d'un ballon-sonde. Alors, de chasseur, Robert devient le gibier à abattre au même titre que les témoins. L'espion est alors isolé et pourchassé. Robert Bellamy se retrouve entre deux feux, retrouver les autres témoins pour éviter qu'ils se fassent tuer et sauver sa peau. Puis, dans un troisième tiers, l'auteur s'intéresse aux deux extra-terrestres qui sont dans la nature.

Bref, "Opération Jugement Dernier" est un livre en trois parties dont la première est la plus classique mais la plus intéressante. Pour autant, le reste du livre demeure très intéressant même si un peu en dessous du début.