kobo glo noirVais-je encore parler de la Kobo Glo, vous dites-vous lassé par cette avalanche d'articles dithyrambiques sur la liseuse présentée par la FNAC ?

Bah oui, puisque c'est précisé dans le titre. Mais, pour une fois, je ne vais pas vous vanter les qualités de cette liseuse mais, par volonté d'être totalement honnête, je m'en vais vous conter les quelques défauts de la machine. Rassurez-vous, rien de létal.

Ma franchise me pousse donc à écrire cette petite chronique afin d'énumérer les quelques failles de la Kobo découvertes après quelques semaines d'utilisation quotidienne.

1) Le premier écueil apparaît dès le premier démarrage de la bécane. Effectivement, avant de pouvoir lire son tout premier Ebook, il faut en passer par une très longue installation et une mise en place laborieuse.

2) Deuxième faiblesse et, probablement, à mon goût, la principale, la Kobo Glo a la fâcheuse tendance à se bloquer lorsque vous voulez changer la taille de la police de caractères en cours de lecture. Cela ne le fait pas à chaque fois, mais j'ai tout de même subit cette avarie déjà deux fois (du coup j'évite les changements en cours de lecture) et cet incident s'est même produit sur la Kobo Glo de ma Canelle, ce qui prouve que ce doit être un problème récurrent de la Kobo Glo en général. Rien d'alarmiste, après tout, une fois la bonne taille de police sélectionnée, il y a peu de raison d'en changer, surtout en cours de lecture, mais quand même.

D'autant que le bloquage est sauvage et que vous ne pouvez pas y remédier par une extinction classique. Non, il vous faudra faire une Remise A Zéro (ou un reset pour les anglophiles) de l'appareil en enfonçant une fine pointe (un cure-dents, par exemple) dans le trou situé en bas de la liseuse, à gauche de la prise USB. Ensuite vous devrez rallumer la Kobo et attendre la fin du processus pour reprendre votre lecture.

3) L'écran tactile ne répond pas toujours au doigt et à l'oeil, mais admettons que pour un écran tactile, il est normal qu'il ne réponde pas à l'oeil. Mais au doigt, c'est un peu plus problématique tout de même. Rien de catastrophique, ici non plus, mais il faut parfois appuyer plusieurs fois pour changer de page alors qu'il arrive qu'elle change toute seule juste par effleurement même quand on ne le désire pas, surtout quand on ne le désire pas.

Pour le coup, des boutons physiques pour le changement de pages aurait pu être un plus.

4) Le programme Kobo qu'il vous est demandé d'installer au démarrage de la Kobo Glo est aussi un défaut. Ce logiciel ne sert à rien d'autre qu'à vous faire acheter des ouvrages en ligne. Si vous achetez vos ouvrages à partir de votre ordinateur et que vous les transférer ensuite sur la Kobo Glo, le programme ne vous sert à rien. Certes, on peut tout de même l'utiliser pour éjecter la Kobo Glo. Cependant, il est préférable d'éjecter l'appareil à partir de l'icône de la barre de tâche. Débrancher la Kobo sans l'éjecter peut la bloquer un peu.

5) Le "reading life", un système qui se veut ludique pour inciter à lire plus et qui vous envoie, comme dans les jeux vidéos, des messages de "succès" lorsque que vous réussissez un "exploit". Ainsi, si vous lisez un certain temps d'affilée, la Kobo Glo vous envoie une médaille. Idem si vous lisez la nuit, ou vers 6h00, à l'heure du repas...

A défaut d'être ludique, c'est au mieux inutile, au pire agaçant. Cependant, vous pouvez désactiver la bête dans les paramètres.

6) Vous pouvez accéder à vos dernières lectures grâce à l'affichage des couvertures des 5 derniers livres ouverts en page de garde. Cette qualité est très appréciable, malheureusement, lorsque vous ajoutez des nouveaux livres dans votre liseuse, la page de garde n'affiche plus les 5 dernières lectures, mais les 5 derniers livres transférés. Du coup, vous devez repartir à la recherche de votre dernière lecture pour la terminer.

7) La Kobo Glo n'est vraiment pas adaptée pour la lecture des fichiers Pdf, ceci dit, rares sont les liseuses qui le sont. Si vous désirez lire un roman au format Pdf, convertissez-le plutôt au format Epub avec, par exemple, le logiciel Calibre, un programme à la fois gratuit et très utile pour les lecteurs d'Ebooks.

8) Si on veut être un petit peu tatillon, l'éclairage n'est pas parfait. Une légère bande plus sombre est visible en bas d'écran, mais je le notifie uniquement pour faire le difficile.

9) Le rangement ! Il est assez complexe de bien ranger les livres dans sa liseuse dès que vous en avez un certain nombre. Certes, il y a bien la possibilité de créer des étagères virtuelles pour ranger vos livres, mais, mettre vos livres dans les étagères est une tâche fastidieuse.

Voilà une petite liste de défauts pour cette Kobo Glo. Ceci dit, rassurez-vous, rien de rédhibitoire. La Kobo Glo demeure donc un excellent produit, même si, le principal demeure tout de même le livre que vous allez installer dedans. Mieux vaut un bon livre sur une liseuse moyenne qu'un mauvais livre sur une bonne liseuse.

Aussi, le mieux est de s'équiper d'une bonne liseuse et d'acheter des bons livres, par exemple, ceux que OXYMORON Éditions proposera dans les prochains jours dans son tout nouveau catalogue numérique.