couv_CDV_carteMauvaise nouvelle, les nouvelles n'intéressent plus les lecteurs.

C'est en tout cas ce qu'avancent les libraires et les bibliothécaires pour refuser les recueils de nouvelles que leur proposent les éditeurs.

Puisque les lecteurs ne trouvent plus de recueils de nouvelles dans les librairies et dans les bibliothèques, ils sont moins amenés à en lire. Comme le serpent se mort toujours la queue, moins les lecteurs ont accès aux nouvelles et moins ils en lisent, moins ils en lisent et moins on leur en propose...

Du coup, autant vous avouer tout de suite qu'un auteur ayant un recueil de nouvelles à proposer à un éditeur aura bien du mal à en trouver un qui accepte d'investir ses deniers dans l'aventure.

Et pourtant ! Pourtant, les nouvelles offrent plusieurs avantages. Une nouvelle se lit vite. Un recueil de nouvelles est l'occasion de faire cohabiter différents genres et différents styles. Vous pouvez lire les nouvelles d'un recueil dans l'ordre où vous le désirez. Un recueil de nouvelles est l'idéal pour lire dans les transports ou sur le bord d'une plage. Pour ceux, comme moi, qui aiment connaître la fin rapidement, la nouvelle est idéale...

Personnellement, jeune lecteur, j'étais très attiré par la nouvelle. Fan absolu des oeuvres de Sir Arthur Conan Doyle, j'ai dévoré ses nouvelles et ses romans autour du plus célèbre détective privé de la littérature. Mais j'ai aussi beaucoup lu les nouvelles de Stephen King, et également des recueils de nouvelles de divers auteurs comme "15 enquêtes policières"...

De grands auteurs se sont donnés aux joies de la nouvelle comme :

- Conan Doyle

- Stephen King

- Bernard Werber ("La montre Karmique")

- Tonino Benacquista ("Tout à l'ego")

- Kawabata Yasunari ("Récits de la paume de la main")

- Maurice Leblanc

- Gabriel Garcia Marquez ("12 contes vagabonds")

- Edgar Alan Poe

- Maxime Chattam ("Engrenage")

- Isaac Asimov avec des recueils de nouvelles policières ou nouvelles fantastiques

- Marcel Aymé ("Le puits aux images")

- Ray Bradbury

- Agatha Christie

- Marguerite Duras

En tant qu'auteur, bien souvent, on débute par l'écriture de nouvelles. Cela permet de faire ses armes, de s'entraîner, de tester des choses, des styles, des genres.

Comme beaucoup, donc, je me suis exercé, en tant qu'auteur, à la nouvelle. J'en ai écrit près d'une centaine en m'exerçant aux genres policiers, aux drames, à l'humour, à la biographie, au fantastique, à la théologie, aux textes à contraintes... J'ai même écrit des nouvelles mélangeant les genres.

"Chaîne de vies" est ma petite pierre à l'édifice du recueil de nouvelles. Vous y trouvez 13 nouvelles dans des genres différents, des styles différents, des tailles différentes. Parmi elles, des textes autobiographiques ou semi-autobiographiques et des fictions en tous genres. Vous y trouverez de quoi rire, de quoi pleurer, de quoi vous attendrir...

Certaines bibliothèques ont pourtant refusé de proposer ce recueil à leurs lecteurs. Heureusement, beaucoup d'autres ont accepté de jouer le jeu et constatent que ce recueil de nouvelles est régulièrement emprunté, comme quoi, quand on donne le choix aux lecteurs, ils démontrent aimer aussi les nouvelles.

Au final, le recueil de nouvelles est une bonne façon d'aborder la lecture pour les petits lecteurs ou une façon, pour les gros lecteurs, de continuer à s'adonner à leur passion dès le moindre moment de répit.

Alors, vous aussi, chers lecteurs, adonnez-vous aux nouvelles, les miennes, disponibles sur le site d'OXYMORON Éditions, ou les autres, mais ne laissez pas tomber en désuétude ce genre tout particulier de la littérature.