FREE DRMD R M, trois lettres qui font rire ceux que l'on appelle des pirates et font pleurer les consommateurs honnêtes.

"Digital Right Management", la gestion des droits numériques est un dispositif abscons sensé empêcher le piratage d'oeuvres numériques.

Après la musique, le cinéma, le monde du livre a été confronté aux problèmes que peuvent poser ces petites bêtes.

Totalement inutiles puisqu'il sera toujours possible de trouver sur Internet quelqu'un qui explique comment s'en débarrasser (c'est même devenu un jeu : "celui qui sort, le premier, la solution sur Internet"), les DRM n'ont pas que l'inconvénient d'être inefficaces, ils sont également onéreux et, surtout, exaspérants pour ceux et celles ayant acheté honnêtement le produit "protégé".

Effectivement, outre le fait que les éditeurs utilisant des DRM rejettent le prix de ceux-ci sur les ouvrages, il faut aussi compter sur l'aspect assez figé du produit ainsi "protégé".

Outre les problèmes directs de compatibilités entre les fichiers et les liseuses (acheter un fichier Epub "protégé" pour le lire sur une liseuse Kindle par conversion du fichier Epub-->Mobi devient impossible à moins de craquer la protection), d'autres problèmes se posent à vous. Ne pensez pas pouvoir prêter votre livre si chèrement acquis à un ami, à moins de lui prêter votre liseuse, mais, surtout, que deviennent vos livres à DRM une fois que vous changez de liseuse ?

Car vos livres devraient être éternels ou, du moins, tendre à l'éternité (comme un livre papier), mais qu'en est-il de votre liseuse ? Si l'on excepte la possibilité d'une panne, vous êtes tout de même en droit de vouloir changer de modèle, de marque, en fonction des nouvelles propositions.

Ors, dans un tel cas, pourrez-vous lire vos Ebooks protégés, achetés pour votre ancienne liseuse, sur votre nouvelle liseuse ? Pas sûr, puisque non !

Il vous faudra alors craquer vos fichiers achetés pourtant de bonne foi et dans un esprit d'honnêteté. Ridicule !

On en arrive alors à l'absurdité de faire fuir les acheteurs ou à les inciter à devenir de vilains pirates et donc, d'encourager ce que l'on prétend combattre.

Car il est bien plus pratique et rapide de pirater ces fichiers qu'à chercher à contourner le problème de façon honnête.

Toute protection incite le rebelle à la contrer. Ce fût toujours le cas dans tous les cas de figure. Que ce soit les alarmes de voitures, de maisons, les K7 Vhs protégées qui n'ont pas fait long feux, les décodeurs Canal +, etc...

Avec Internet, le concours de celui qui trouve le premier la solution s'amplifie et augmente le nombre de participants. Autant dire qu'à peine le problème se pose que la solution circule sur le net.

Pourtant, certains peuvent espérer trouver un jour le "verrou" ultime, celui qui ne pourra jamais être cassé. Si telle invention aurait pu sauver votre voiture, votre maison, empêcher la copie de votre k7 Vhs... elle ne servirait tout de même à rien avec votre livre puisqu'il suffit de scanner le livre papier pour créer l'équivalent de son Ebook à DRM.

Autant dire alors que de tous les systèmes de protection, le DRM pour Ebook est à la fois contraignant, coûteux mais surtout inutile.

Du coup, pourquoi les utiliser ? Je n'en sais rien. En tant que lecteur, je fuis les DRM. En tant qu'auteur, je fuis les DRM et, en tant qu'éditeur, je fuis les DRM.

Mais, tout le monde n'a pas le même avis que moi, même si l'intérêt pour les DRM s'étiole dans la profession de l'édition.

Pour autant, il m'est arrivé d'être surpris par la réaction de certains d'entre eux et notamment de la part d'un petit éditeur de la région auquel je confiais que certains des ouvrages qu'ils proposaient auraient pu m'intéresser sauf que le format de ses livres papiers (plus petits que des poches) étaient, pour moi, rédhibitoires et que j'attendais qu'il les sortent en numérique. Ce dernier me répondit qu'il attendait de trouver un bon moyen de protéger les livres numériques avant de numériser son catalogue. Et, quand je lui ai répondu que ça ne servait à rien de protéger des Ebooks, l'homme m'a tourné le dos pour vaquer à d'autres opérations.

On peut donc conclure, grâce à cette anecdote, que des petits éditeurs peuvent être à la fois stupides et malpolis.

Bref, les DRM ne servent à rien et, bien au contraire, contribuent à faire fuir les lecteurs et à leur ponctionner un maximum d'argent.

Aussi, OXYMORON Éditions, vous propose à des prix très abordables, des Ebooks sans DRM, pour vous permettre de profiter dans les meilleurs conditions possibles, des livres que vous achetez.

Vous aussi, refusez les DRM et venez découvrir les ouvrages d'OXYMORON Éditions et, notamment, la désormais fameuse saga "Wan & Ted" qui vous assurera bonne humeur et bonne lecture.