critiquesSi vous ne le saviez pas encore, c'est que vous tombez là, par hasard, je suis l'auteur d'une saga policière au ton décalé qui se nomme « Wan & Ted ».

La saga en est à son cinquième opus et elle cherche encore de nouveaux lecteurs (on n’en a jamais assez).

Pour ce faire, j'ai mis à disposition gracieuse la première enquête de mon duo de détectives. Je dis « première enquête », et non « premier livre », parce que le tout premier opus sobrement nommé « Wan & Ted » comporte trois enquêtes.

La toute première enquête fait une cinquantaine de pages (pas loin de 80 avec les Bonus, oui, chaque ouvrage contient des Bonus genre scènes coupées au montage, making-off...). Ce détail est important pour comprendre la suite.

Mais avant, un autre détail, qui n'en est pas un, compte énormément. Mes ouvrages sont des romans policiers à ambiance. Entendez par là que l'objectif premier est de développer une ambiance et non une énigme haletante, de proposer des personnages originaux et touchants et non des stéréotypes du genre. Bref, dans l'objectif, on est plus proche du policier à la Pennac, San Antonio, J.B. Pouy, A.D.G., F. Vargas et consorts qu'à la J.C. Grangé, F. Thilliez, F. Carey et autres.

En clair et en anglais, je n'écris pas du « Thriller » ni du « Page turner », non pas que je boude le genre, j'adore lire des romans entrant dans ces catégories, mais à écrire, je préfère le polar d'ambiance me permettant de développer des personnages originaux et attachants.

Après vous avoir précisé cela, je peux maintenant entrer dans le vif du sujet.

La première enquête de « Wan & Ted » se nomme « Wan & Ted — L'affaire Guacamole » et est disponible gratuitement sur toutes les librairies numériques de la toile et sur mon propre site : www.oxymoron-editions.com.

Bien que gratuit, je ne cache pas que j'escomptais que les lecteurs me paient, en retour, d'une critique. Malheureusement rares sont les lecteurs qui prennent le temps de laisser un commentaire et, donc, je me contenterai des quatre commentaires présents sur le site d'Amazon.

Ces quatre critiques ont l'avantage d'être divisibles en deux (deux lecteurs adorent, deux lecteurs n'ont pas aimé) et sont toutes positives puisque ceux qui n'ont pas aimé ne l'auraient probablement pas acheté (car, quand on achète un livre, on lit au moins la quatrième de couverture et on saisit mieux l'essence de l'ouvrage que l'on s'apprête à acquérir).

 

1ère critique :

"""""Tout au long de la lecture, je me suis demandé à quoi ou à qui pouvait ressembler l'auteur pour restituer des scènes avec un si grand réalisme et un langage si contemporain.
Tantôt léger avec quelques grossièretés, parfois coquin, et souvent un style honnête et entier.
Il en résulte une maîtrise de l'absurde, parfois du burelesque.
Bref j'ai passé un très agréable moment en compagnie de Wan & Ted.
Merci Kamash, je me précipite vers le prochain épisode."""""

Voilà un commentaire qui fait absolument plaisir. Pourquoi ? Tout d'abord parce que le but d'un auteur, c'est de donner du plaisir au lecteur et là, apparemment, la mission est réussie. Ensuite, parce que le lecteur a apprécié justement les points que j'ai voulu développer, les personnages, l'ambiance, l'humour, le langage, le style.

Le lecteur a envie de lire la suite, rien à ajouter.

 

2ème critique :

"""""Ce livre est très agréable. Les personnages sont vraiment « terrible », plein d'humour vraiment décalé.
Ce livre se lit à vitesse grand V. Le style choisit est vraiment moderne et les personnages parle comme Monsieur tout le monde ou presque.
A lire..."""""

Très bonne critique également mettant en avant les points que j'ai voulu développer (les personnages, le plaisir de lecture, l'humour). De plus le lecteur engage les autres à lire cette histoire ; parfait.

 

3ème critique :

"""""Wan (français de descendance chinoise) et Ted (une française de descendance polonaise) sont deux détectives privés. Dans cet extrait, nous en avons une enquête sur les trois du livre, suivie de petits suppléments, le rêve de Wan, et les haïkus (poèmes chinois) du chat, enfin comment a été réalisé ce livre.
Qu’en dire ? L’histoire, il n’y en a pas, l’enquête se résume pour Wan à regarder des vidéo prises par les caméras de vidéo surveillance de la rue, vidéos d’ailleurs sélectionnées par l’extraordinaire l’ordinateur Buzz lui-même et les enquêteurs n’ont plus qu’à aller chercher le chien perdu et à arrêter la femme tout en ayant recours à la violence !
Pour résumer : je n’ai pas aimé. Le style pur polar n’est pas à mon goût, la façon de parler (de ces personnages ne m’a pas plu et les contrepèteries tout le long du rêve de Wan m’ont exaspérées, la partie la plus intéressante est sans doute la fin : comment les auteurs ont fini par faire ce livre."""""

Je peux comprendre sans soucis que ce que j'écris puisse ne pas plaire, surtout quand on attend autre chose que ce que je propose. À l'évidence, le lecteur s'attendait à du thriller, du moins à du polar plus conventionnel où l'énigme prévaut. Seulement voilà, sur cinquante pages, il faut bien se douter qu'un auteur ne peut développer qu'une intrigue ou des personnages, plus difficilement les deux d'autant que dans la 4ème de couverture je précise bien que l'histoire est l'occasion de découvrir mes deux personnages. Après, le lecteur n'adhère pas aux dialogues [qui sont généralement mis en avant par ceux qui aiment la série], déteste les contrepèteries [il s'agit plutôt d'un mélange de calembours, d'assonances, et autres] qui sont pourtant tellement peu présentes dans cette première enquête que je me dis que le lecteur se serait arraché les cheveux s'il avait lu le début de « Wan & Ted — Experts sans gain ».

Pour le reste, les Bonus ont intéressé, c'est déjà ça.

 

4ème critique :

"""""Je ne recommande pas. Pas vraiment d'intrigues. On ne peut même pas appeler cela un polar. Ennuyeux à souhait. J'abandone."""""

Bon, là c'est catégorique, le lecteur n'a pas aimé et a même abandonné en cours de route [donc au bout de moins de 50 pages]. Bon, le fait que la nouvelle soit gratuite favorise qu'on la télécharge sans trop se poser de question ni lire la 4ème de couverture.

Déjà, non, « Wan & Ted » ne fait pas dans le « Thriller » ni dans le « Page turner » et, oui, on peut faire du polar sans faire dans « L'intrigue », des auteurs déjà cités l'ont démontré en leur temps.

Maintenant, si l'on cherche de l'enquête haletante et si l'on honnit l'humour dans le polar, il est clair qu'on ne peut pas aimer ma saga.

 

Conclusion :

Oui, le premier opus, du moins la première enquête de « Wan & Ted » plait à une partie des lecteurs et, comme tout livre, déplait à d'autres.

Oui, le premier opus de « Wan & Ted » s'attache à présenter des personnages atypiques, attachants et drôles.

Oui, le premier opus de « Wan & Ted » développe des « intrigues » limitées en raison d'une volonté de miser sur l'ambiance et de par le format court [trois enquêtes dans le bouquin].

Oui, j'entends bien les critiques pour les avoir déjà entendues et écoutées certaines en développant un peu plus le côté « enquête » dans les opus suivants [le format change également puisque les derniers opus ne comportent qu'une seule et même enquête].

Enfin, pour terminer, j'aurais aimé avoir plus de retours des lecteurs, alors, n'hésitez pas, si vous avez déjà lu un de mes ouvrages, à laisser des commentaires [sur Amazon ou sur toute autre librairie ou sur mon propre site]. Si vous n'avez encore rien lu de moi, n'hésitez pas à sauter sur « Wan & Ted — L'affaire Guacamole », une aventure qui vous est proposée en numérique au triple format ePub/Pdf/Mobi et ce pour la somme de 0 euro [difficile de faire moins cher].

En espérant bientôt lire vos critiques et qui sait, les décortiquer ici.