contest_flicJean Meckert alias Jean Amila alias John Amila alias Édouard Duret alias Guy Duret alias Edmond Duret alias Mariodile alias Albert Duvivier alias Marcel Pivert est un auteur prolifique français. S'il signe ses ouvrages de l'un ou l'autre de ses noms, c'est principalement sous le pseudonyme Jean Amila qu'il signe ses romans classés dans la « Série Noire » chez Gallimard.

Profondément antimilitariste, Jean Amila aime raconter les mésaventures d'un homme seul contre le système (système policier, militaire...).

« Contest-flic » est l'occasion, pour l'auteur, de proposer sa version de l'affaire Dominici et réutiliser son personnage de flic hippie, Edouard « Doudou » Magne, alias Géronimo découvert dans « La nef des dingues », un jeune policier aux cheveux longs, à la veste en peau de mouton, au bandeau dans les cheveux et adepte de la non-violence (même s'il ne faut pas trop le pousser quand même).

Contest-flic : Trois campeurs sauvagement assassinés, à proximité d’une ferme bas-alpine… Voilà qui est fort alléchant pour les envoyés spéciaux de la grande presse. II en vient de partout. Même de Cologne. Ces gens ont-ils été massacrés par les ploucs voisins ? Ou bien par les occupants d’une mystérieuse bagnole ? Le commissaire de la Brigade mobile en pince pour la première hypothèse. Mais Géronimo, le jeune flic-hippy contestataire, n’est pas d’accord. Et il part en guerre contre les barbouzes et autres faux derches des vacheries parallèles.

Contrairement à l'affaire Dominici, ici, les campeurs, un couple et leur jeune fille sont allemands et non anglais. Le lieu du crime se situe à l'Est, près de la frontière allemande et le nom des suspects est bien évidemment changé. Mais comment ne pas faire immédiatement le rapprochement avec l'affaire qui fit tant de bruit qu'elle fût adaptée au cinéma avec Jean Gabin dans le rôle du vieux paysan qui s'accuse du meurtre, mais sans que l'on soit persuadé de sa réelle culpabilité ?

Tout comme l'affaire originelle, il est question d'une piste parallèle, celle des services secrets.

amila_200Jean Amila met Géronimo sur l'affaire. Son supérieur l'appelle pour interrompre ses vacances et l'envoyer sur les lieux du crime qui pullulent de journalistes avides de sensations. La police se concentre sur les paysans voisins, le fils, le père, peu importe pourvu qu'elle arrive à extirper des aveux de l'un ou de l'autre. Mais Géronimo ne voit pas l'affaire sous le même angle et décide de s'intéresser à une voiture immatriculée en Allemagne et qui a été aperçue tout au long du parcours de la famille assassinée. Accompagné d'une jeune journaliste allemande qui voit là un moyen de se faire mousser auprès de son patron, Géronimo va partir sur les traces des services secrets allemands qui, apparemment, sont impliqués dans l'affaire.

Jean Amila nous livre un court roman (« Série Noire » de Gallimard oblige) policier qui se lit avec un grand plaisir tant par ses qualités de plumes que par sa vision de l'affaire Dominici ou, encore, grâce à son personnage principal, Géronimo, un policier atypique et intéressant.

La plume est vive, l'histoire prenante, le personnage du flic intéressant et le tout se lit avec délectation.

Au final, « Contest-Flic » est un excellent petit roman policier qui se lit avec grand plaisir et qui nous propose un personnage que l'on a envie de suivre dans d'autres aventures.