CouvLDAPaul Bourget est un écrivain né en 1852, mort en 1935 qui fût membre de l'Académie française.

Réputé pour ses analyses de mœurs et analyses expérimentales, il est également l'auteur de nombreux poèmes, pièces de théâtre et essais.

Mais ce que l'on sait moins, c'est que Paul Bourget a également écrit des nouvelles policières comme le démontre la nouvelle « Les deux aveux », publiée en son temps dans le magazine « Lecture pour Tous » du mois de juillet 1920.

Les deux aveux :

Maître Cantelme, grand notaire, raconte ses mésaventures à son cher ami Pingré, juge d'instruction. Il a été la victime d'un vol au sein même de son cabinet et le voleur n'est autre que son jeune second clerc, du moins, c'est ce que laisse présager le fait que ce dernier n'est pas venu travailler le lendemain, prétextant une maladie. Mais, si le doute était permis, sa confession lors d'un délire dû à la fièvre ne laisse plus de doute possible... sauf dans l'esprit du juge d'instruction qui fait plus confiance à son instinct qu'aux confessions...

Paul Bourget nous livre là, une nouvelle policière dans laquelle le crime est résolu dès le début. Un notaire laisse de l'argent dans son tiroir le temps de raccompagner dehors son client, son second clerc vient déposer des papiers dans le bureau. Quand le notaire recompte l'argent, il manque deux billets. Le second clerc ne se rend pas à son travail le lendemain pour cause de maladie et, en plus, il avoue le vol durant son sommeil agité... Pourtant, si tout accuse le jeune homme, le juge d'instruction ne semble pas totalement convaincu et va se laisser guider par son instinct.

Paul Bourget profite de cette situation « policière » pour introduire d'autres notions, plus proches des écrits pour lequel il est réputé, des questionnements psychologiques, et même juridiques. Un innocent peut-il confesser le crime d'un autre dans un état fiévreux ? Toute confession est-elle preuve de culpabilité ?

Pingré va tout mettre en œuvre pour tenter de répondre à ces questions.

La nouvelle « Les deux aveux » de Paul Bourget a été diffusée dans le journal « Lecture pour Tous » de juillet 1920.

Vous pouvez désormais découvrir cette histoire en numérique (ePub / Mobi) dans la collection « Journaux de Jadis » chez OXYMORON Éditions pour la très modique somme de 0.99 euro.