103647722

Après la Sant Jordi d'Elne et avant celle de Perpignan, voici venu le temps de, non pas l'île aux enfants, mais de la Gare aux Livres.

Le Centre Méditérannéen de Littérature récidive, cette année, en organisant pour la troisième fois la Sant Jordi à la Gare de Perpignan, El Centre Del Mon.

Le but, faire du hall de la gare la case départ de voyages, non plus seulement corporels, mais également littéraires, en invitant éditeurs et écrivains à venir présenter leurs ouvrages aux voyageurs et aux curieux.

Tout comme les années précédentes, le CML et les artisans du livre investissent la Gare le jour même de la Sant Jordi, soit, cette année, le jeudi 23 avril 2015, de 11 h à 18 h.

S’il y a deux ans nous nous étions inscrits à la dernière minute, n'ayant pas été prévenus par le comité du CML de l'évènement, l'année dernière nous nous y étions pris à l'avance en répondant immédiatement à l'invitation et en remplissant la fiche d'inscription et en fournissant une photo de l'auteur (Kamash) ainsi que la couverture du dernier ouvrage paru (« Wan & Ted - Main Basse sur le Castillet »).

Malheureusement, il semble que le sort se jouait de nous, ou bien, étions-nous boudés par les organisateurs, car, dans un premier temps, nous étions absents de l'affiche de présentation de l'évènement et de la liste des invités, aussi bien en tant qu'éditeur qu'en tant qu'auteur.

Après avoir porté cet oubli auprès des organisateurs, dont les mieux chaussés ne sont pas ceux qui marchent le plus droit, nous avions été rassurés quant au fait que l'erreur serait vite rattrapée.

Malheureusement, si nous n'apparaissions toujours pas sur l'affiche finale (point de Kamash ni d'OXYMORON Éditions), nos noms apparaissaient enfin sur la liste des invités.

Mais, comme rien n'est jamais parfait, voilà-t-y pas que je me voyais affublé d'un nouvel ouvrage, « Journal Wan and Ted ». Quid d'un journal ? Et le traitement de texte ayant servi à écrire la liste des invités ne semble pas disposer d'esperluette (le « & ») indispensable à tout titre de la saga.

Bon, puisqu'il faut remettre les points sur les I et les esperluettes dans les « Wan & Ted », le titre du dernier ouvrage de la saga éditée par OXYMORON Editions est :

  • « Wan & Ted - Main Basse sur le Castillet ».

Cette année, si le sort semble moins s'acharner contre nous — nous sommes bien présents sur l'affiche cette fois-ci, il semblerait que les titres de mes ouvrages posent problème aux organisateurs puisque c'est, maintenant, le titre du premier opus de ma nouvelle saga qui est écorché.

Effectivement, vous pourrez lire dans le programme le titre « Marc-Antoine DECOMBE — Détective ».

Alors, une nouvelle fois, je remets les points sur les I et je retire les « B » de mes titres et vous précise que le vrai titre du roman est :

« Marc-Antoine DECOME — Détective »

Couv MAD 2

Alors, KAMASH présentera, à la gare de Perpignan, son dernier ouvrage, entre autres, qui se nomme « Marc-Antoine DECOME — Détective ». Ce roman, cet opus et la saga qu'il inaugure aura pour personnages principaux, deux détectives, Marc-Antoine DECOME et Damien Österreichischer Ben Abdalla, alias KêkeChoz. L'un est un ancien flic, l'autre un jeune de cité féru de littérature policière et, à tous les deux, ils vont combattre le crime qui gangrène la ville de Perpignan et ses alentours. Car, oui, la ville de Perpignan est un personnage secondaire de la série, et elle sera le sujet de réflexions distanciées, cyniques, mais fort à propos de ces deux personnages qui n'y sont pas nés et qui ont le recul et l'affection nécessaires pour égratigner la Région de leurs réflexions acerbes.

« Marc-Antoine DECOME — Détective » est un roman policier polyphonique décalé, j'irais même jusqu'à dire « à polyphonie chevauchante » dans lequel l'humour est omniprésent et qui allie le charme du roman policier d'antan à celui du roman policier moderne en passant par le « néopolar » et le roman policier de terroir. Bref, « Marc-Antoine DECOME — Détective » est l'exemple même du roman populaire, mais non populiste qui s'articule autour de personnages originaux qui s'appuient sur les stéréotypes pour mieux les détourner. Marc-Antoine DECOME est un personnage qu'on aimera détester, mais que l'on finira par détester aimer, car, malgré ses côtés rétrograde, raciste, misogyne, associal, condescendant, violent, dénué de remords, il s'avèrera un excellent détective muni d'un don tout particulier pour percer à jour les personnes qu'il interroge.

« Marc-Antoine DECOME — Détective » s'avèrera être une expérience de lecture unique qui, balisée par des sentiers connus, vous emportera dans une contrée littéraire que vous n'aviez, jusque là, jamais foulée de votre regard.

Au final, bien plus encore que la saga « Wan & Ted », la saga « M.A.D. » (Marc-Antoine Decome), a pour volonté de redorer le blason de la littérature populaire en démontrant que l'on peut faire du policier sans user d'ultra-violence, de clichés, de personnages stéréotypés, et d'un langage simpliste.

 

catal X6 long

 

Que viennent les voyageurs, corporels et littéraires, les badauds et les curieux, les enfants et les vieux, les faibles et les courageux, les tristes et les heureux, bref, le plus de monde possible.

Nous serons là, ma Canelle et moi, pour tous vous recevoir, avec le sourire, pour vous présenter nos ouvrages (aussi bien ceux de la saga « Wan & Ted », « M.A.D. », que ceux des Collections « Détectives d'Antan », « Journaux de Jadis », « Toto Fouinard », « Marius Pégomas » ou encore le recueil de nouvelles « Chaîne de vies »).

 

Catalogue série

DA X 3

 

Sachez que, pour chaque livre papier acheté, son équivalent numérique vous sera offert sur simple présentation d'une adresse e-mail.

Bien évidemment, nous ne serons pas seuls présents et de nombreux éditeurs, auteurs, illustrateurs et libraires feront partie de la fête.

Au programme du jour, des dédicaces, présentation d'ouvrages, causeries littéraires...

Bref, le mieux est encore de venir vous rendre compte par vous-même et de venir nous rencontrer et, qui sait, acquérir un de nos ouvrages.