Kamash (2)

Hé oui ! Céret n'est pas une ville connue uniquement pour être une sous-préfecture des Pyrénées-Orientales, ou, pour sa Fête de la Cerise, ou encore pour sa Féria ou bien pour son Musée d'Art Moderne, elle est également réputée depuis quelques années pour son salon littéraire : La Fête du Livre et des Éditeurs.

Voilà maintenant huit ans que les rues bordées de platanes de la ville accueillent cette manifestation qui, d'année en année, s'affirme comme étant mon salon littéraire préféré de l'année.

Bien sûr, l'environnement n'est pas pour rien dans cette affection toute particulière que je porte à ce salon, mais un lieu, si beau soit-il, ne suffit pas à faire le succès d'un tel évènement.

Non, ce qui participe grandement à cette ferveur qui est la mienne est que la manifestation est organisée par et autour d'une association de lecteurs investis qui n'hésitent pas à participer avidement en naviguant avidement de stand en stand pour découvrir des auteurs, des éditeurs et des livres.

Par ce fait, et par effet d'émulation, ce salon n'a pas besoin d'avoir un nombre de visiteurs supérieur aux autres pour devenir le plus attractif, le plus productif et le plus sympathique.

En effet, qu'importe qu'il passe 2 000 personnes si ceux-ci sont juste de passage et ne porte qu'un intérêt tout relatif à la lecture et aux œuvres littéraires. Il vaut mieux voir une population moindre, mais bien plus passionnée pour que la journée devienne rayonnante dans tous les sens du terme.

Car, que demandent un petit éditeur et un petit auteur ? Vendre des centaines de livres ? Bon, oui, effectivement, l'idée n'est pas déplaisante, mais c'est surtout de faire connaître son travail à des lecteurs attentifs afin de se faire connaître. Et, c'est exactement ce genre de personnes qui débarquent en masse sur les allées et papillonnent d'étal en étal, écoutant un auteur, s'intéressant aux livres, achetant, parfois, souvent, afin de faire plus ample connaissance avec une plume, avec un personnage.

Cette année, encore, ce dimanche 13 septembre 2015, à partir de 10 h, OXYMORON Éditions et toute son équipe (petite équipe, mais dynamique et passionnée) sera présent à Céret afin de faire connaître son travail aux lecteurs de tous bords et de tous âges.

Car, si OXYMORON Éditions est spécialisé dans le roman policier, sa politique éditoriale a l'intelligence et le bon goût de proposer aux lecteurs des romans qui plairont aux amateurs du genre, mais qui pourront également réconcilié avec ce large genre, les lecteurs qui ne sont pas férus de polars.

Effectivement, dans le catalogue d'OXYMORON Éditions, point de « Thriller » à l'américaine surfant sur le succès d'un genre fait de surenchère de violence, de sang, de perversion, de sexe et de personnages dépressifs et suicidaires cassés par la vie et par le métier. Non, nous avons pour ambition de parvenir à faire sourire le lecteur à travers le « polar » en proposant des œuvres décalées, drôles, tendres, que ce soit avec des œuvres d'aujourd'hui, comme les séries « Wan & Ted » ou « Marc-Antoine DECOME » de KAMASH, ou des récits d'hier par l'intermédiaire de rééditions judicieuses de romans ou de séries tombés dans l'oubli ou introuvables jusqu'alors comme les séries « Toto Fouinard » de Jules Lermina, « Marius Pégomas » de Pierre Yrondy, « Maximilien Heller » d'Henry Cauvain, « Le petit vieux des Batignolles » d'Émile Gaboriau, « Le coup d'œil de M. Piédouche » de Fortuné du Boisgobey...

À ces quelques œuvres, cette année, viennent s'ajouter des livres tout aussi passionnants comme « Les aventures d'un détective amateur », « Détective Lautrec » et, si mon nouvel imprimeur fait son travail, une nouvelle collection tentant de remettre au goût du jour les fascicules d'antan avec la « Collection Les Cadennes » et son premier titre « Devant le coffre-fort » de Gustave Gailhard.

Bien sûr et heureusement pour le public, nous ne serons pas les seuls présents à Céret et de nombreux autres auteurs et éditeurs vous proposeront leurs ouvrages. La plupart d'entre eux sont du département, la volonté des organisateurs de la manifestation étant, avant tout, de permettre aux lecteurs de découvrir les petits éditeurs et les auteurs trop méconnus des Pyrénées-Orientales.

catalogue X6Bref, n'hésitez pas à venir à Céret ce dimanche 13 septembre entre 10 h et 18 h afin de découvrir les auteurs locaux, et surtout KAMASH qui dédicacera ses ouvrages :

— « Chaîne de vies », recueil de nouvelles,

— « Wan & Ted », roman policier décalé,

— « Wan & Ted — Experts Sans Gain », roman policier décalé,

— « Wan & Ted — Le Mystère Sang & Or », roman policier décalé,

— « Wan & Ted — Jeu de Haine à Mourir », roman policier décalé,

— « Wan & Ted - Main Basse sur le Castillet », roman policier décalé.

— « Marc-Antoine DECOME - Détective », roman policier décalé.

 

Et peut-être l'auteur vous parlera-t-il de ses nouveaux projets comme son prochain roman atypique, « P'tit Prolo » ou sa future série fasciculaire : « Jordi Conat, le petit détective Catalan ».

DA X 3En plus de tous ces bons livres, OXYMORON Éditions vous proposera, également, ses collections autour des premiers auteurs de la littérature policière française avec des ouvrages tels que :

Maximilien Heller de Henry Cauvain

Le petit vieux des Batignolles de Émile Gaboriau

Le coup d'œil de M. Piédouche de Fortuné Du Boisgobey

 

MP 1Le Tome I des Investigations de Marius Pégomas, le détective marseillais, des enquêtes à lire avec l'accent et le cri-cri des cigales dans les oreilles devant un bon pastaga bien frais.

Couv NMP01

Couv NMP02Et, surtout, la collection « Toto Fouinard », une série d'enquêtes policières écrite par Jules Lermina et qui était, jusqu'à présent, totalement introuvable et jamais rééditée.

 

 

 

Couv LautrecLes aventures du Détective Lautrec sont d'exquises enquêtes écrites par Maurice Boué, un auteur Belge du début du XXème siècle qui, bien avant des JC Grangé, Maxime Chattam et consorts, proposait des enquêtes dont la seule solution semblait pouvoir provenir d'une issue surnaturelle, mais qui était, pourtant, très cartésienne et ce, sans avoir à étirer l'histoire sur 600 pages. Baignées d'un humour léger, mais irrésistible, ces enquêtes sont désormais à savourer grâce au travail passionné de l'équipe d'OXYMORON Éditions.

 

CouvDLCF

Enfin, OXYMORON Éditions inaugure sa collection fasciculaire avec la collection « Les Cadennes » et son premier titre, « Devant le Coffre-fort » de Gustave Gailhard. D'autres titres sont à venir ainsi que d'autres collections.

OXYMORON Éditions vous annonce que, pour tout livre papier acheté, l'équivalent en numérique du livre (aux formats ePub, Mobi et Pdf) sera offert au lecteur sur simple présentation d'une adresse mail.

Parce qu'un livre est fait pour être lu, en format papier ou en format numérique, OXYMORON Éditions et KAMASH ont décidé de faire de cette promotion une généralité depuis maintenant deux ans. 

Rares sont déjà les éditeurs du département à proposer l'intégralité de leur catalogue papier en format numérique, mais OXYMORON Éditions doit être la seule maison d'édition à offrir le format numérique pour l'achat du format papier et à proposer, en plus des équivalents numériques de tous ses livres papiers, d'autres livres édités uniquement en numérique.

Aussi, que vous aimiez le livre papier, que vous préfériez le format numérique, que vous aimiez les deux formats, que vous appréciez les romans policiers d'aujourd'hui, que vous ne consommiez que les romans policiers d'antan, que vous adoriez les personnages originaux et drôles, que vous ne conceviez les personnages de romans policiers que comme des héros classiques et sérieux, venez nous voir, nous avons le livre qu'il vous faut, les livres que vous allez dévorer, les collections dont vous deviendrez accros.

En plus de découvrir un auteur, des romans, une saga, de redécouvrir des auteurs d'antan, vous pourrez visiter un beau village des Pyrénées-Orientales, alors, venez nombreux.