Maurice Boué est un auteur belge né en 1878 à Gembloux en Belgique et mort en 1940 à Bruxelles. Il aurait vécu une partie de sa vie à Saint-Paul-de-Fenouillet, un village près de chez moi.

Cet auteur belge est trop souvent confondu, même par la Bibliothèque Royale de Belgique, avec son homologue français, Maurice Boué de Viliers.

Si l'un est un auteur très cartésien, le Belge, le Français, lui, est plutôt féru de spiritisme et autres joyeusetés du genre.

Maurice Boué, le Maurice Boué qui nous intéresse, a été publié dans de nombreux magazines et journaux entre 1916 et 1935, aussi bien en Belgique qu'en France et, ce, sous différents pseudonymes dont : Éloi Cléri, René Joizon, E. Dumas, C. Duval, Émile Soulié... et ce, parfois, au sein de la même collection.

Maurice Boué est l'auteur de romans policiers dont au moins trois nous content les enquêtes du Détective Lautrec, un détective fort intelligent, très perspicace et qui est souvent confrontés à des affaires en apparences surnaturelles, d'où le surnom sous lequel sont parfois parues ses aventures : « Le Détective Fantôme ».

Maurice Boué a cette double faculté de proposer une intrigue complexe teintée d'humour belge (on est dans un humour très léger, pas dans la grosse galéjade). Intrigue, à ce point complexe, que l'on est tenté de penser que seul un élément surnaturel peut expliquer et résoudre l'enquête (un drôle de rapprochement entre Maurice Boué et Maurice Boué de Viliers), ce qui ne sera absolument pas le cas, le Détective Lautrec étant un être purement cartésien.

Si, à l'heure actuelle, les enquêtes emberlificotées sont légion (voir les œuvres de J.C. Grangé, entre autres), à l'époque, le genre n'était pas à la mode et, là où Grangé nécessite 600 pages pour mettre en place sa toile d'araignée pour, au final, nous proposer une solution tirée par les cheveux, Maurice Boué, lui, n'avait pas besoin de cent pages pour nous offrir une solution qui tienne la route.

Ajoutez à toutes ces qualités (humour, ambiance, intrigue), une maitrise réelle de la narration et de sa plume et vous obtenez un auteur qui mériterait d'être plus connus et reconnus.

C'est dans cette optique que "OXYMORON Éditions" a décidé de rééditer les aventures du « Détective Lautrec » afin de les faire connaitre au public et d'offrir (de vendre, plutôt, mais à un prix modique) la possibilité à des lecteurs férus de romans policiers et de découvertes, de se délecter de ces enquêtes.

L'ouvrage « Détective Lautrec » regroupe donc les trois enquêtes du détective éponyme :

 

CouvCocu- Le Secret du Cocu à Roulettes :  Au matin, un cul-de-jatte est repêché dans la Seine. Noyade ? Suicide ? Meurtre ? Les questions sur les circonstances de la mort ne semblent pourtant pas primordiales, d’autres mystères planent sur ce décès.  D’abord, M. Croupion, cul-de-jatte de profession, avait des jambes. Ensuite, à la morgue, après l’identification du corps par la veuve, une deuxième femme a reconnu, dans la victime, son mari. Très vite, une troisième veuve éplorée, puis une quatrième et une cinquième assurent que le défunt était son mari…  Le détective LAUTREC devra utiliser tous les subterfuges et mettre à profit toutes ses qualités d’enquêteur pour démêler cette histoire et expliquer l’inexplicable.

 

CouvMort- Le Mort qui Parle : Le château de Montaigle est en émoi. Depuis quelques nuits, la douairière de Montaigle reçoit la visite de son mari. Seul bémol, celui-ci est décédé depuis un an. Devant l’incompréhension et la stupeur générée par cette apparition, le fils du défunt mandate le détective LAUTREC en comptant sur son esprit cartésien pour apporter une réponse rationnelle à un événement surnaturel. Mais le détective LAUTREC ira bien au-delà des espérances de la famille Montaigle…

 

CouvLit à surprises- Le Lit à Surprises : Théophraste est un fonctionnaire pantouflard à la vie réglée comme du papier à musique. Un soir, il découvre le cadavre d’une femme dans son lit. Le temps de surmonter la panique et d’aller chercher la police, le corps a disparu et il se retrouve au poste, suspecté d’avoir voulu se moquer de l’autorité.  En rentrant chez lui, Théophraste ne sait plus que penser et commence à douter de ce qu’il a vu. Pourtant, la réalité va très vite le rattraper, à son retour, le corps est de nouveau là !  Dès lors, le fonctionnaire ne va cesser d’aller de mauvaise surprise en mauvaise surprise et mettra tous ses espoirs de retrouver une vie calme entre les mains du détective LAUTREC.

 

Couv Détective Lautrec_Si tout cela ne vous a pas encore décidé à vous laisser tenter, une dernière information, le livre papier est proposé à seulement 10 euros et chaque enquête est proposée en numérique (ePub/Mobi) à seulement 0.99 euro.

Alors, n'hésitez pas à vous rendre sur le site d'OXYMORON Éditions, à fouiller dans son catalogue et à en repartir les bras chargés de livres.