L'homme sans pied gaucheMême si les éditions Ferenczi ont été les principaux fournisseurs de la littérature fasciculaire, ils ne furent pas les seuls.

Après vous avoir présenté la collection « Mon roman policier » des éditions Ferenczi, un peu la collection « Vidocq » aux éditions « L'Étrave », voici venu le temps des collections policières des éditions toulousaines « Chantal ».

Les éditions « Chantal » proposent, dans les années 40, un catalogue mélangeant des collections policières, Aventures, Action, Amour, collection « verte »... et nous offrent une pelote de laine éditoriale dont il est difficile de tirer la moindre épingle.

Pour autant, une collection se démarque des autres, la collection « Les Trois As ». Mais là encore, difficile de faire une liste exhaustive et classée des titres, surtout qu'il existe plusieurs séries avec des titres réédités. Une collection sous-titrée « Aventure et Police » au doux parfum d'orange (enfin, pour la couleur de la couverture, car l'odeur est celle du papier), et tatoué d'un brelan d'As (Cœur, Carreau, Pique). Dernière information, le format d'environ, 12x16 cm/32 pages.

Qu'importe, intéressons-nous au deuxième titre de cette collection (les premiers titres sont numérotés, après, c'est le foutoir) :

- L'homme sans pied gauche de Yves DERMEZE.

Yves DERMEZE, alias Paul Bérato, est un auteur né en 1915 et mort en 1989. Il a écrit sous de nombreux pseudonymes dont « Yves DERMEZE » demeure le principal et le plus intéressant puisque celui sous lequel il a principalement écrit des romans policiers .

Il utilisera le pseudonyme Paul Béra pour sa production éditée chez Fleuve Noir et Paul Mystère pour ses récits d'aventures.

L'homme sans pied gauche : Lucien Cassagne est un irrépressible bavard qui, une fois trouvé un auditoire, ne lui laisse plus une minute de répit, malheureusement pour les pauvres personnes ayant choisi le même wagon que lui pour voyager dans le train Toulouse-Marseille. Six personnes forcées de subir la logorrhée verbale du sieur Cassagne qui leur conte ses mésaventures en Inde durant lesquelles il s'est fait arracher le pied gauche par un tigre. Mais Lucien Cassagne aime aussi les conversations autour de la mort, il n'est pas un fan de romans policiers pour rien. D'ailleurs, il clame à qui veut l'entendre que ce même wagon où il se trouve ferait une idéale scène de crime, d'autant que, dans quelques minutes, le train va passer sous un tunnel et que l'un d'entre eux pourrait en profiter pour assassiner l'un de ses camarades. Et Lucien Cassagne est un bon visionnaire, car, à la sortie du tunnel, un cadavre gît dans son sang, un poignard planté dans le cœur... Lucien Cassagne lui-même. Le commissaire Maughlin est chargé de l'enquête et va auditionner chacun des suspects, c'est-à-dire les survivants du compartiment . Parmi eux, Claude Postel, un étudiant en médecine, va décider de mener sa propre enquête pour découvrir le meurtrier de L'Homme sans pied gauche...

La première chose qui frappe à la lecture de ce fascicule, c'est la taille de la police de caractère : petite... très petite... Il faut de bons yeux pour s'attacher à cette lecture.

Pour autant, il serait dommage de passer outre tant Yves Dermèze fait preuve d'une maîtrise parfaite de sa narration et de son histoire dans ce texte dont la petite taille ne laisse pourtant pas de place aux digressions et aux circonvolutions.

En effet, l'auteur nous livre là une histoire intéressante, bien rythmée, nous livrant son lot de surprises et de retournements, menée par deux personnages, le Commissaire Maughlin et Claude Postel...

Chacun des voyageurs rescapés possède sa part d'ombre, laisse le lecteur sceptique jusqu'à la fin de cette histoire.

Une bonne lecture, donc, au sein d'une collection dont les couvertures, sans être géniales, m'ont hypnotisé dès le premier regard et poussé à rééditer un titre de cette collection : « Le troisième trèfle » de Rodolphe Bringer.

Au final, à défaut d'avoir pu me plonger dans le premier titre de la collection (je ne l'ai pas trouvé), ce second titre donne très envie de plonger dans le catalogue des éditions « Chantal » ainsi que dans les autres romans de Yves Dermèze, alias Paul Bérato, alias Paul Béra, Alias Paul Mystère, alias Michel Avril, André Gascogne, Steve Evans, Francis Hope, John Luck, Serge Marèges, Francis Richard, Luigi Saetta, Martin Slang, Jean Vier, François Richard, Téka, Serge Valentin, Alain Janvier...