CouvOELCGeorges Grison, né Georges Édouard Alexandre Stanislas Grison le 6 mars 1841 et mort le 23 février 1928 était un romancier et journaliste français.

Pas grand-chose à dire de plus sur cet auteur si ce n'est qu'il débute au Figaro et qu'il écrivit sous le pseudonyme de Jean de Paris et, peut-être, celui de Charles Grove.

Auteur de nombreux romans, il s'essaya au genre « fantastique-horreur », « roman sentimental », « roman policier ».

Dans le genre « policier », il œuvra pour les éditions Ferenczi, notamment dans la collection « Mon roman policier » 1ère série.

OÙ EST LE CERCUEIL ? : Le procureur de la République reçoit un courrier anonyme affirmant que la mort d’un couple de petits propriétaires de Châtillon n’est en rien naturelle. Lui semble mort de maladie, elle d’une chute dans ses escaliers. Pour le corbeau, l’homme est mort empoisonné, la femme assommée violemment. Pour ne pas être accusé de laxisme si les révélations étaient justes ni d’empressement dans le cas contraire, le procureur fait appel au chef de la Sûreté de Paris qui envoie un de ses hommes sur place pour enquêter discrètement. Rapidement, les soupçons se portent sur la famille de la morte qui hérite des biens de celle-ci et, surtout, sur le fils des héritiers…

Dans un style fleurant bon le début du XXème siècle, Georges Grison nous livre là un court roman policier (dans la veine fasciculaire dont est inspirée la collection « Les Cadennes ») parfaitement maîtrisé.

Grâce à OXYMORON Éditions, vous pouvez désormais découvrir cet auteur et ce titre en numérique (ePub/Mobi) pour la modique somme de 0.99 euro.