ob_f43617_teddyverano-etrangesupplice01

Maurice Limat est un auteur qui n’est pas inconnu des amateurs de littérature populaire qui a œuvré, principalement, dans les genres « Policier » et « Fantastique », et, parfois, mêlant les deux genres dans une même histoire.

Parmi ses personnages, le plus récurrent demeure Teddy Verano, surnommé « le détective de l’étrange » tant il est habitué à enquêter sur des affaires le confrontant à des vampires, des tueurs sanguinaires et des mystères.

Dans « L’étrange supplice », Teddy Verano est embauché par une jeune femme, pour retrouver son amoureux, un ancien détenu, catcheur, ayant accepté un boulot de modèle pour un sculpteur vivant dans un château en ruines.

Teddy Verano se rend dans le petit village proche de la bâtisse et apprend que celle-ci est habitée par un bien curieux couple qui ne sort jamais de ses murs et que seul visite l’apprenti du boucher qui les livre régulièrement en viandes.

Teddy Verano se fait passer pour un commercial d’une société de marbre afin de pénétrer les lieux et croise, sur place, un homme au corps musclé, qui vient d’être embauché pour servir de modèle au sculpteur.

Si je ne suis pas friand du genre « fantastique », le fait qu’il soit utilisé en parallèle à un genre « policier » suffit à m’intéresser à ce texte et à ce personnage.

Et, clairement, le fantastique ne prend pas plus le dessus sur le policier, ni le policier sur le fantastique, puisque ni l’un ni l’autre des deux genres n’est vraiment mis en avant, le texte flirtant entre l’un et l’autre sans jamais réellement choisir.

Ajoutons à cela un format court (64 pages) dans lequel l’auteur ne parvient pas à poser son personnage suffisamment pour le rendre attachant ou, au moins, très intéressant.

Pourtant, la lecture n’est pas déplaisante et l’on arrive au point final sans, réellement, s’en rendre compte.

Au final, une lecture pas désagréable, mais qui ne me marquera pas ni qui me donnera envie de retrouver Teddy Verano dans une autre de ses enquêtes, à moins que je tombe dessus par hasard.