28 janvier 2018

L'épouvante

En tant que passionné de la littérature populaire policière, j’ai une petite (moyenne... grande) liste d’auteurs que je veux découvrir.  Dans cette liste, il y a ceux que j’ai déjà découverts, ceux dont je possède plusieurs livres qu’il me faut encore lire et ceux dont je cherche encore des ouvrages. Dans la deuxième catégorie, un auteur, en particulier, est présent à de nombreuses reprises dans les tas d’ouvrages en attente : Henry de Golen. Henry de Golen, dont le vrai nom serait Henry Commenge (1882-1994), est... [Lire la suite]

28 janvier 2018

Une fête qui finit mal

Jacques Bellême est un auteur assez énigmatique puisque l’on ne connaît de lui que quelques pseudonymes dont, le plus utilisé pour écrire des romans policiers, est H. R. Woestyn. C’est sous ce pseudo qu’il a beaucoup œuvré dans les différentes collections des éditions Ferenczi. Effectivement, nombreux sont les romans portant sa signature. Cette chronique portera sur l’un de ses titres : Une fête qui finit mal : Suite à un terrible concours de circonstances, le joaillier Salnave, pensant vendre à une cliente une... [Lire la suite]
21 janvier 2018

Puisque je suis mort...

Gustave Gailhard est un auteur dont je vous ai déjà parlé, notamment pour les romans qu’il a consacrés à l’un de ses personnages récurrents : le Commissaire Serge Vorgan. Mais Gustave Gailhard a également fait vivre sous sa plume un autre personnage récurrent : Marc Bigle. Marc Bigle, on le découvre dans le très court roman « Devant le coffre-fort ». Il s’agit d’un jeune pion au chômage qui doit passer une entrevue pour un boulot de clerc de notaire dans un petit village. Débarqué à... [Lire la suite]
21 janvier 2018

Les yeux fantômes

Pierre Adam, alias Antonin Seuhl, est un pseudonyme de l’auteur Marie Augustin Gustave Patou, né en 1883 et mort en 1943. Il a beaucoup œuvré pour la collection d’aventures des éditions Offenstadt, pour des récits d’aventures, donc, mais également dans l’imaginaire et le sentimental, mais également, dans le policier. Les yeux fantômes : La population de Philadelphie est en proie à la terreur. La bande des « Yeux fantômes », un gang d’assassins qui dissémine dans toute la ville des sacs contenant le corps... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 janvier 2018

Boss Monster

Je ne vous apprendrais rien en vous disant qu’il y a jeu et jeu... et encore jeu... et puis jeu... de ballon, de cartes, de société, de dés, de fléchettes, de ceci, de cela. Parfois, il y a des jeux qui relient différents types de jeux. Il est un peu à la mode, désormais, de créer des jeux de société qui font penser à d’autres jeux qui ne sont pas de société. Ainsi, on peut désormais jouer à un « escape game » sans se déplacer dans un lieu spécifique organisé pour enfermer une équipe de joueurs dont le but va être de... [Lire la suite]
14 janvier 2018

Kérapian le justicier

Rodolphe Bringer est un auteur à redécouvrir, notamment, à travers son personnage récurrent du Commissaire Emmanuel Rosic. OXYMORON Éditions nous permet ce plaisir de lecture en regroupant au sein d’une collection éponyme les 13 enquêtes du policier qui, jusqu’ici, étaient éparpillées sur 30 ans et plusieurs éditeurs. « Kérapian le justicier » est le huitième titre de cette collection hétéroclite qu’il est urgent de redécouvrir. Effectivement, là où les personnages récurrents sont désormais immuables... [Lire la suite]
14 janvier 2018

Trois bas de nylon

Charles Richebourg est un auteur énigmatique dont je vous ai déjà parlé. Le commissaire Odilon Quentin est un personnage, moins énigmatique, dont je vous ai également déjà parlé. Le 27ème épisode (du moins, du 27ème dans l’ordre de la collection « Odilon Quentin » chez OXYMORON Éditions) est l’occasion de déguster une aventure un peu plus longue que d’ordinaire. Effectivement, si les premiers épisodes sont des rééditions de titres d’une collection de fascicules de 32 pages, cet épisode provient... [Lire la suite]
07 janvier 2018

Entre deux mondes

Olivier Norek est un auteur que j’ai découvert avec son premier roman, peu de temps après sa sortie, à une époque où Olivier Norek était à l’affût de la moindre critique de son travail, ce qui est normal quand on vient de sortir son premier livre. Effectivement, l’auteur était venu sur ce blog lire ma chronique sur son roman « Code 93 » comme peuvent le prouver les remerciements de son second livre dans lesquels il remercie certains blogueurs, dont, mézigue. À l’époque, je terminais ma chronique par mon... [Lire la suite]
07 janvier 2018

Le meurtre de Suzy Pommier

Emmanuel Bove est un auteur né de parents Russe et Luxembourgeois en 1898. Pour en savoir plus sur l’auteur, n’hésitez pas à vous rendre sur le site qui lui est consacré : Emmanuel Bove, le site. L’auteur ne sera pas souvent cité dans mes chroniques pour s’être très peu consacré au seul genre qui m’attire : le roman policier. Pour autant, dans sa production, le lecteur de polars que je suis a déniché : « Le meurtre de Suzy Pommier ». Le meurtre de... [Lire la suite]