CouvOQ34

34ème enquête du commissaire Odilon Quentin.

Beaucoup de sang pour un cadavreLe commissaire Odilon Quentin est chargé de l’« Affaire des restaurants ». En quelques heures, la serveuse d’une brasserie et la patronne d’une gargote sont assassinées par arme à feu. Si les calibres utilisés sont différents, le milieu de la « popote » commun aux deux victimes ainsi qu’un passé en rapport avec l’Amérique du Sud semble confirmer que les deux crimes sont liés. Mais, quand un chef de rang est criblé au plomb à son tour, les certitudes s’estompent pour laisser place au doute…

Le commissaire Odilon Quentin est rarement chargé d’affaires de grande envergure, mais le policier s’attache, surtout, à l’aspect humain de certains crimes.

Et c’est ce qui fait, à chaque fois, l’attrait de la série. Outre un personnage principal attachant et des rôles secondaires intéressants, l’auteur s’attelle toujours à proposer des intrigues à dimension humaine, même si l’intrigue de base peut déboucher sur une affaire bien plus complexe.

Odilon Quentin ne vit pas dans la démesure littéraire, mais la taille des épisodes ne lui permettrait pas de toute façon.

Du coup, le lecteur a l’impression qu’il assiste à un crime qui pourrait se produire à côté de chez lui et cette sensation renforce l’attrait que le lecteur peut avoir pour ces enquêtes.

Au final, encore un bon moment passé en compagnie du commissaire Odilon Quentin et de ses hommes.