13 mai 2018

Des gueules d'enterrement

San Antonio nous revient pour une 24e aventure. Des gueules d’enterrement : Il me regarde avec intérêt et commisération. -Vous êtes monsieur Berthier ? demande-t-il. Il se dégrafe le col pour avoir plus de possibilités oratoires. -Non, réponds-je, pourquoi ? -Je venais à cause que Mme Berthier a eu un petit ennui, fait-il gauchement. -Ah ? -Oui, elle s’est fait écraser par une auto... -Et elle est morte ? -Tuée net. -C’est ce que vous appelez un petit ennui, vous ? Bérurier, l’acolyte du... [Lire la suite]

13 mai 2018

En trois coups de dés

Florent Manuel, alias Henry Musnik, est un auteur de la littérature populaire française né au Chili en 1895 et mort en1957. Il a été un des piliers de la littérature fasciculaire qu'il a inondé de sa production sous de nombreux pseudos. En trois coups de dés : Les Romieu viennent de subir un second vol de bijoux. Le domestique a été soupçonné et licencié, mais la police n'a pas réussi à trouver une preuve contre l'homme et encore moins le butin. L'inspecteur Gaspin, chargé de relancer l'enquête, part sur la piste du valet... [Lire la suite]
13 mai 2018

Dans un vieux château

Comme je n’ai pas grand chose à dire sur l’auteur que ce que j’en avais dis lors d’une précédente chronique sur l’un de ses titres, je répète donc : Florent Manuel est un des nombreux alias de l’auteur chilien de langue française, Henry Musnik, né à Punta Arenas en 1895 et mort à Paris en 1957.  D’abord journaliste sportif, il se tourne, au début des années 30, vers l’écriture de romans d’aventures, de science-fiction et policiers.  Il a la particularité (pas si particulière, d’ailleurs), d’être... [Lire la suite]
13 mai 2018

Tragique week end

René Thomas, alias Louis C. Thomas, alias Thomas Cervoni, est un auteur réputé qui est tombé un peu dans l’oubli. Pour en savoir un peu plus sur lui, je vous conseille de vous reporter à mes précédentes chroniques des titres de l’auteur ou bien au blog de Toton Pierre qui lui est consacré. Tragique week-end : Il fait chaud, très chaud, trop chaud pour le gros inspecteur Lémoz qui baigne de son jus, mais qui doit remplir son devoir : retrouver Madame Lemurat, la femme d’un important industriel... [Lire la suite]