02 septembre 2018

La double mort de Barnabé Klain

Rodolphe Bringer est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qui œuvra principalement dans les genres « policier », « humour » et « sentimental ». Il fut également journaliste dans divers journaux, notamment des journaux satiriques. Dans son immense production, on retiendra, du moins, je retiendrai, principalement, un personnage récurrent : Emmanuel Rosic, un commissaire de police, qui apparaît dans 13 histoires (14 si l’on compte une... [Lire la suite]

02 septembre 2018

Le jour des morts

Nicolas Lebel, un écrivain auquel j’allais bientôt revenir, comme je vous l’avais dit dans la chronique sur « L’heure des fous ». En fait, j’ai enchaîné les deux romans pour retrouver les mêmes personnages : Mehrlicht, Dossantos, Latour, Matiblout, Jacques... mais pas le stagiaire Ménard (quoique). Nicolas Lebel, je ne reviendrai pas sur sa bio, puisque, de toute façon, je ne la connais pas et, comme je vous l’avais dit dans la chronique sur le premier livre de la série : Je m’en fous. De sa bio, de... [Lire la suite]
02 septembre 2018

Douze... et un treizième

Marcel Priollet est un auteur majeur (c’est confirmé, il avait plus de vingt et un ans à l’époque) de la littérature populaire qu’il alimenta par une très nombreuse production de textes sentimentaux, d’aventures, policiers... sous de nombreux pseudonymes. Dans le genre policier, il proposa, entre autres, deux séries courtes (8 et 10 titres) via les éditions Tallandier : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », la seconde succédant à la première. « Douze... et un... [Lire la suite]
02 septembre 2018

L'homme nocturne

Petit résumé des épisodes précédents : Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, d’origine chilienne, mais écrivain de langue française, est un des piliers de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Son immense production l’a amenée à réutiliser souvent les mêmes personnages, ce que l’on appellera « personnages récurrents » et parmi ceux-ci : Robert Lacelles, le gentleman-cambrioleur, clone un peu plus moderne (il date de 1939 pour le premier épisode) d’Arsène Lupin. ... [Lire la suite]