28 octobre 2018

Le Club des Six

Bill Disley, est un personnage littéraire né de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham, dans les années 1940 et qui vécu diverses aventures éditées sous formats livrets de 32, 48 pages, puis 128 pages. Bill Disley est un jeune reporter anglais travaillant au « Star Express ». C’est un jeune homme porté un peu sur l’alcool, beaucoup sur les femmes et passionnément sur le mystère et les aventures. Il est souvent accompagné de son ami Jeff, un ancien boxeur et ancien malfrat qu’il a sorti d’une... [Lire la suite]

21 octobre 2018

Le crime de Wood'House

Bill Disley est un reporter de la littérature populaire, né au milieu des années 1940 de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham, derrière lequel se cache, selon la BNF, un autre pseudo : Raymond Gauthier. À part cela, on ne sait rien sur l’auteur si ce n’est qu’il maîtrisait à la perfection le format très contraignant du roman très court édité en fascicules ou livrets de 32 pages soit, environ, 10 000 mots. On connaît son talent, effectivement, pour peu qu’on ait déjà lu des aventures de... [Lire la suite]
14 octobre 2018

Une femme dans l'ombre

Bill Disley, le reporter-détective, est un personnage de la littérature populaire française créé par l’énigmatique J.A. Flanigham derrière lequel se cache un auteur au nom probablement bien moins « anglophone » dont la BNF nous fournit comme autre pseudonyme Raymond Gauthier. Bill Disley a vu ses aventures éditées sous des formats courts : 32/48 pages, mais aussi sous un format un peu plus étalé : 128 pages. Bill Disley, dans l’esprit, est une sorte de Nestor Burma (pas celui de la... [Lire la suite]
07 octobre 2018

Mystère autour d'un collier

Bill Disley est un reporter-détective anglais né, dans les années 1940, de la plume de J.A. Flanigham, un pseudonyme qui en cache un autre, Raymond Gauthier, qui lui-même cache une identité qui nous est à l’heure actuelle inconnue. Bill Disley a vécu de nombreuses aventures dans de courts romans édités, à l’époque, aux formats 16 pages, 32 pages, 48 pages ou 128 pages en fonction des collections et des rééditions. Les éditions de 16 à 48 doivent receler des textes d’environ... [Lire la suite]