30 juin 2019

L'énigme de la cabine 29

John Strobbins est un personnage inventé par l’auteur José Moselli, un des trop nombreux oubliés de la littérature populaire. L’homme écrivit de très nombreux textes pour les magazines et journaux entre 1910 et 1940 et enchanta un nombre considérable de lecteurs. S’essayant à plusieurs genres (aventures, policier, science-fiction) José Moselli développa plusieurs séries dont « Iko Terouka », « Browning et Cie », « M. Dupont, détective »... dont certaines s’étalèrent sur plus d’une... [Lire la suite]

30 juin 2019

Le complot diabolique

« Le complot diabolique » est ce que l’on pourrait annoncer comme le 15e épisode des aventures de Bill Disley, le journaliste détective né de la plume de l’énigmatique auteur de littérature populaire J.A. Flanigham. Je dis, « pourrait annoncer », car les premières aventures de Bill Disley, du moins celles publiées en fascicules 16 pages aux Éditions Moulin Vert à partir de 1946 et rééditées en fascicules 32 pages dans la collection « Police Roman » des Éditions Lutèce à partir de... [Lire la suite]
30 juin 2019

Sois zen et tue-le

  Cicéron Angledroit est un détective dont les aventures sont narrées par... Cicéron Angledroit ! Bon, rien d’original dans le monde de la littérature en général et de la littérature policière en particulier puisque l’auteur prenant pour pseudonyme le nom de son personnage pour narrer ses aventures à la première personne, on connaît ça depuis belle lurette (San-Antonio, Enzo Bartolli...) Dans le cas de Cicéron Angledroit se cache un certain Claude Picq. Je dis « Certain » sans que cela soit péjoratif,... [Lire la suite]
23 juin 2019

Les aventures de Harry Smithson

La littérature populaire française regorge d’un nombre impressionnant de textes issus de la plume d’auteurs mystérieux. Si c’est déjà le cas dans la littérature populaire de romans, cela l’est encore plus pour la littérature populaire fasciculaire et immensément plus encore pour la littérature populaire des journaux et magazines. Dans cet immense océan d’auteurs qui vécurent dans des profondeurs tellement abyssales que personne ne les identifia, mon épuisette à textes vient de repêcher « Les aventures de... [Lire la suite]
23 juin 2019

Jean Durand, détective malgré lui

Pierre Yrondy est un auteur mystérieux de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle principalement connu pour sa série policière humoristique « Marius Pégomas, détective Marseillais » et sa série d’espionnage « Thérèse Arnaud, espionne française ». Hormis ces deux séries publiées en 1934 et 1936, comportant, à elles deux, presque 100 épisodes on ne lui connaît que quelques pièces de théâtre et quelques romans. Parmi ceux-ci ne figurent pas « Jean Durand,... [Lire la suite]
23 juin 2019

Du sang sur le bitume

Est-il encore besoin de vous dire combien j’adore les romans de J.A. Flanigham ? Ce n’est pourtant pas faute de l’écrire à chacune de mes chroniques sur un de ses titres tant, jusqu’ici, aucun ne m’a réellement déçu. J.A. Flanigham, je ne pourrais vous en dire grand-chose tant il est mystérieux, si ce n’est que derrière ce pseudo se cache un autre nom, tout aussi énigmatique : Raymon Gauthier. Tout ce que l’on sait de lui c’est qu’il œuvra dans la littérature populaire (principalement policière) entre 1946 et 1959 chez... [Lire la suite]

23 juin 2019

Le tueur aux pantoufles

Que voilà un bien étrange roman, surtout si on le sait signé par Frédéric Dard. Frédéric Dard, je ne dirais pas que je maîtrise sur le bout des doigts (je n’ai dû lire qu’une trentaine de romans de l’auteur dont la plupart tirés de la série San Antonio). Mais, par rapport aux autres romans que j’ai lus de l’auteur, celui-ci ressemble à un OLNI. Le roman a été édité en 1951 aux éditions S.E.P.O., sans doute la seule coopération entre l’auteur et l’éditeur. Le tueur aux pantoufles : Dans un petit pavillon... [Lire la suite]
23 juin 2019

Loubard et Pécuchet

Poursuivons notre découverte (oui, je parle de moi à la troisième personne du pluriel, car je suis encore plus mégalomane qu’Alain Delon... et meilleur acteur) des auteurs français de la mythique collection « Série Noire » des éditions Gallimard, avec l’écrivain Michel Lebrun. Michel Lebrun, de son vrai nom Michel Cade, en plus d’écrivain, fut critique littéraire, scénariste et traducteur. Né en 1930, mort en 1996, il écrivit sous divers pseudonymes (Michel Lecler, Michel Lenoir, Pierre Anduz...), mais... [Lire la suite]
23 juin 2019

5 ombres dans la nuit

« 5 ombres dans la nuit » est un épisode des aventures de Bill Disley, le reporter-détective anglais né de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham... Ceux et celles qui lisent régulièrement mes chroniques des livres que je dévore, ne sont pas sans savoir que je suis absolument fan de la plume de J.A. Flanigham, bien que je ne sache toujours pas qui se cache derrière ce pseudonyme (qui le sait, d’ailleurs ?). Certes, les plus passionnés de littérature populaire vous diront que derrière J.A. Flanigham se cache... [Lire la suite]
16 juin 2019

Une affaire bien menée

« Une affaire bien menée » est l’épisode n° 9 de la réédition numérique des aventures de Jean Tixier, alias « Le petit détective » contées par la plume de l’incontounarble Arnould Galopin. Je précise « de la réédition numérique », car la série, à l’origine, fut publiée sans découpage en 83 fascicules de 16 pages, double colonne en 1934. Si dans cette édition liminaire, la série prenait la forme d’une seule aventure s’étalant sur 1328 pages (rien que ça), elle s’avère, à... [Lire la suite]