22 septembre 2019

Mort au téléphone

Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, bien que né au Chili en 1895, fut un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire policière (tout en « R ») du début des années 1930 jusqu’à la fin des années 1950. Si l’auteur a principalement produit des séries autour de personnages récurrents dont, bien souvent, les titres étaient disséminés au milieu d’autres au sein de collections policières, il a également, mais plus rarement, écrit des textes indépendants comme « Mort au... [Lire la suite]

22 septembre 2019

Mortelle canicule

Jean-François Pasques fait partie de la longue liste des policiers s’étant reconvertis en auteurs de romans policiers. « Mortelle canicule » est son 6e roman, si je ne me trompe. Mortelle canicule : Été 2003. La canicule fait rage dans Paris vidée de ses habitants. Des températures supérieures à 40 °C sont atteintes. La surmortalité explose chez les personnes âgées et les individus les plus faibles. Plus de 15 000 décès seront attribués à cette vague de chaleur. Le commandant... [Lire la suite]
22 septembre 2019

La spéculation d'Olaf Jolsen

Cela faisait fort longtemps que je ne m’étais pas délecté des aventures de John Strobbins, ce détective-cambrioleur (plus cambrioleur que détective), né de la plume de José Moselli, auteur culte ignoré de tous ou presque. Car José Moselli fut, en son temps, surnommé « l’écrivain sans livre » de par le fait que sa production fut toute destinée à être éditée dans des revues et magazines pour la jeunesse comme « L’Épatant », « Le Pêle-Mêle », « Le Cri-Cri » ou dans les journaux... [Lire la suite]