20 octobre 2019

Du sang sur le parquet

Ce que je recherche dans un roman, donc, dans un polar, puisque je ne lis qu’exclusivement du polar, un genre suffisamment étanche pour me délayer avec bien d’autres genres et sous-genres, ce sont éléments, indépendamment les uns des autres ou, dans le meilleur des cas, additionnés les uns aux autres. En clair, j’aime, dans un roman policier, découvrir soit (et) une intrigue de haute volée, un style original, de l’humour, des personnages originaux, une ambiance. Le mieux étant quand l’auteur parvient à ingérer et digérer tous ces... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 octobre 2019

Le train enchanté

  Je ne devrais pas avoir à présenter Marcel Priollet, un auteur majeur de la littérature populaire en général et de la littérature populaire fasciculaire en particulier qui proposa pendant un demi-siècle (à partir du tout début du XXe siècle) aux lecteurs un nombre impressionnant de cours romans et de séries en tous genres (aventures, policier, sentimental, fantastique). Malheureusement, l’auteur est, de nos jours, tombé dans l’oubli même si de récentes rééditions numériques tentent de le faire sortir de cet... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 octobre 2019

Le diamant tragique

Dans la littérature populaire, il y a les bons auteurs, parfois, les grands auteurs et il y a les tâcherons. Cette dernière catégorie, probablement celle comptant le plus de membres des trois, une hiérarchie peut également se deviner en fonction de l’aisance, du métier, de la maîtrise et, osons le dire, du talent de chacun. Marcel Idiers, auteur belge né à la fin du XIXe siècle et dont la production s’étale depuis la fin de la Première Guerre mondiale jusqu’un peu après la seconde, fait indéniablement partie de cette... [Lire la suite]