24 novembre 2019

Le Manoir aux Sanglots

« Le Manoir aux Sanglots » est un court roman écrit par l’énigmatique H.-R. Woestyn, paru d’abord en 1922 dans la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi sous la forme d’un fascicule de 32 pages contenant un récit d’un peu plus de 13 000 mots avant d’être réédité au milieu des années 1930 dans une version quelque peu rallongée dans la collection « Police et Mystère », des mêmes éditions, sous la forme, cette fois-ci, d’un fascicule de 64 pages. Je ne... [Lire la suite]

24 novembre 2019

Le loup de velours noir

La littérature populaire de la première moitié du XXe siècle est un océan dont on ne connaît toujours pas toutes les espèces le peuplant. Tiens, ma métaphore, au départ, me semblait judicieuse, mais, en m’apprêtant à la prolonger et à l’étirer, je me rends compte qu’elle tombe à l’eau d’elle-même. Bref, la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle est un immense vivier de textes dont certains se noient sous les autres et dont certains auteurs demeurent plus inconnus encore que les récits eux-mêmes. Mais,... [Lire la suite]
24 novembre 2019

Le coup de dent fatal

« Le coup de dent fatal » est un court roman mettant en scène les deux personnages de détectives, Ned Burke, le vieil américain, et Romain Farel, son jeune élève. Il a été écrit par l’énigmatique H.-R. Woestyn, un auteur dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est quelques pseudonymes sous lesquels il a écrit pour la littérature populaire (Cornil Bart, Roger Nivès, Jacques Bellême, Henry Sevin, Jules France...) « Le coup de dent fatal » a été publié, en premier lieu, sous la forme d’un fascicule... [Lire la suite]
24 novembre 2019

Parasite

« Parasite » est un roman de Sylvain Forge, un écrivain qui approche la cinquantaine et qui a été Lauréat du prix du Quai des Orfèvres en 2018 avec son précédent roman « Tension Extrême ». Parasite :  La capitaine Marie Lesaux, fraîchement débarquée au sein de la brigade de protection de la famille de Clermont-Ferrand, se voit confier, sous le sceau de la plus grande des confidentialités, l’étrange mission de tester les capacités de son nouveau coéquipier. Valmont, réputé infaillible et... [Lire la suite]
24 novembre 2019

Le thé des vieilles dames

On pourrait se demander comment ou pourquoi, un amateur éclairé (avec des ampoules à économie d’énergie) de littérature populaire policière comme moi n’avait, jusqu’à présent, encore jamais lu un roman de Pierre Véry. Oui, on est en droit de se poser la question et même de me fustiger pour cette lacune. Mais Pierre Véry fait partie de ces auteurs dont je connaissais une partie de son œuvre bien que cela ne soit que via des adaptations cinématographiques de ses récits. Certes, j’ai vu, il y a fort longtemps, le film... [Lire la suite]