22 novembre 2020

Un pied sur l'échafaud

« Un pied sur l’échafaud » est une aventure du détective Francis Bayard, alias le « sphinx », un personnage né de la plume de Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles est principalement connu pour ses comédies de théâtre et pour son personnage de Francis Bayard. De son vrai nom Jean Dancoine, est né en 1913 dans la région de Lille et y fut journaliste et éditeur. Francis Bayard a vécu au moins une quinzaine d’aventures, la plupart sous le format fasciculaire de 32 pages (moins de... [Lire la suite]

22 novembre 2020

La maison des deux folles

« La maison des deux folles » est une aventure du détective Francis Bayard, aussi surnommé le « Sphinx », de Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles, de son vrai nom Jean Dancoine, est un auteur qui se consacra beaucoup au théâtre pour lequel il écrivit nombre de comédies, seul ou à quatre mains avec Pierre d’Aquila. Mais l’homme œuvra aussi beaucoup pour la littérature populaire, notamment à travers les aventures de son personnage phare : le détective Francis Bayard. On retrouve ce... [Lire la suite]
22 novembre 2020

La morte en robe blanche

Continuons lentement la découverte des aventures du détective Francis Bayard, écrites par Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles est un auteur de littérature populaire, auteur de pièces de théâtre, et directeur de collections (regroupant généralement ses écrits). Si l’homme manie aisément l’humour, il écrivit également dans le genre policier et, pour cela, fit régulièrement appel au même personnage, le détective Francis Bayard. Si ce personnage vit, à partir de 1942, ses aventures regroupées au sein de la... [Lire la suite]
22 novembre 2020

Double crime rue Vieille-du-Temple

« Double crime rue Vieille du Temple » est un roman de Jean Buzançais paru fin 1953 dans la collection « Le Glaive » des Éditions du Puits-Pelu sous la forme de 128 pages agrafées. Si vous lisez mes chroniques, Jean Buzançais ne vous est pas totalement inconnu. Du moins vous ai-je parlé de lui sous un autre alias, René Byzance (on compte également Jean Buzancenais) un auteur dont le nom serait André Rastier. René Byzance (le pseudonyme de l’auteur que je préfère) a... [Lire la suite]
22 novembre 2020

Le drame du Val de Cère

« Le drame du Val de Cère » est un roman mettant en scène le personnage du commissaire Jules Troufflard né de la plume de Jean Buzancais, alias René Byzance, alias Léo Sandrey, de son vrai nom André Rastier. René Byzance (je lui conserve ce pseudonyme) fut un auteur de littérature populaire qui écrivit assez peu (ou bien sous d’autres pseudonymes non encore identifiés) à qui l’on doit au moins deux personnages récurrents de policier : Gonzague Gaveau, alias le Professeur, qui vécut... [Lire la suite]
15 novembre 2020

Le sillon tragique

H.J. Magog alias Henri-Georges Jeanne est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qui a un peu été oublié. Auteur prolifique de romans d’aventures, romans policiers, romans fantastiques, contes, feuilletons… dont nombre romans ont été diffusés dans les magazines et les journaux de l’époque sous forme de feuilletons. Il a notamment inondé les pages du journal « Le Matin » avec ses romans et une chronique quotidienne, « Les 1 001 matins » que... [Lire la suite]

15 novembre 2020

Le Masque aux yeux rouges

Est-il encore besoin, de nos jours, de présenter l’auteur, H.-J. Magog ? Malheureusement, oui, donc, je m’y colle. H.-J. Magog, de son vrai nom Henri-Georges Jeanne est né en 1877 et mort en 1947. Il fut un écrivain majeur de la littérature populaire depuis le début des années 1910 et jusqu’à sa mort (même après, avec les rééditions). Il fut même, avant, auteur de pièces de théâtre et d’Opéra comique. Il écrivit énormément, dans les genres policier, aventure, sentimental, pour les collections fasciculaires de... [Lire la suite]
15 novembre 2020

Le bouddha vivant

« Le bouddha vivant » est un petit récit d’aventures de H. J. Magog paru en 1952 sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans la collection « Mon Roman d’Aventures » des éditions Ferenczi. Probable réédition, puisque l’auteur, Henri-Georges Jeanne est mort en 1947 après plus de 35 ans à alimenter la littérature populaire sous toutes ses formes de ses nombreux récits d’aventures, sentimentaux, policiers, fantastiques que ce soit pour les collections fasciculaires, les romans, les journaux et les... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 novembre 2020

Le mystère de « La Cabretto »

Il est parfois des évidences que l’on occulte volontairement ou inconsciemment ou bien que l’on chasse d’un revers de la main quand elles viennent vous titiller l’intellect. Pourquoi ? Que sais-je ? Mais ne vous y trompez pas, ces évidences méprisées reviennent toujours vous frapper à un moment où à un autre en vous faisant passer, au mieux, pour un distrait, au pire, pour un imbécile. Imbécile que je suis ! Mais cela n’a rien d’étonnant, Jules me fait toujours cet effet. Pour Jules Maigret, lors de notre... [Lire la suite]
15 novembre 2020

L'assassinat des étoiles

La littérature populaire est constellée de héros, de personnages récurrents dont on se souvient toujours plus que des enquêtes qui les ont mis en valeur. Tout le monde connaît Sherlock Holmes… restons en France… tout le monde connaît Jules Maigret, San Antonio, Rouletabille, Arsène Lupin, Nestor Burma… mais qui, parmi cette foule immense, connaît ou se souvient parfaitement des aventures de ces personnages ? Ceux qui les ont lues, oui, peut-être, et encore… Par contre, le personnage, telle une statue de... [Lire la suite]