03 janvier 2021

Du sang sur la main

Il est temps de découvrir une nouvelle aventure de Théodore Rouma, le cambrioleur aventurier, né de la plume de Jean d’Auffargis. Pour rappel, la série « Les extraordinaires aventures de Théodore Rouma » parut en 1946 aux éditions S.E.B.F. sous la forme d’une vingtaine de fascicules de 24 pages double-colonne contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. L’auteur, Jean d’Auffargis, de son vrai nom Maurice Laporte, fut le créateur en 1920 des Jeunesses Communistes Françaises. Il... [Lire la suite]

03 janvier 2021

Y'a-t-il un fantôme à l'Élysée ?

Je poursuis donc ma découverte des aventures extraordinaires de Théodore Rouma avec l’épisode : « Y’a-t-il un fantôme à l’Élysée ? ». Pour rappel, la série est initialement parue chez S.E.B.F. à partir de 1946 et compte environ 20 fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. L’auteur, sous le pseudonyme de Jean d’Auffargis, est Maurice Laporte, plus connu pour avoir créé les Jeunesses Communistes Françaises en 1920 et pour être... [Lire la suite]
03 janvier 2021

L'assassin frappe toujours de face

« L’assassin frappe toujours de face » est le 14e épisode de la série « Les aventures extraordinaires de Théodore Rouma ». La toute première édition, chez S.E.B.F., de cette série date de 1946 et le fut sous la forme de fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots. Derrière l’auteur, Jean d’Auffargis, se cache un dénommé Maurice Laporte, connu pour avoir créé en 1920 les Jeunesses Communistes Françaises. L’homme quitta le parti... [Lire la suite]