15 août 2021

Le clebs

  Voilà un roman qui traînait depuis belle lurette dans ma PAL et que je déterré un peu au hasard, un peu parce que je n’avais pas encore lu un texte de l’auteur, Hervé Mestron (en fait je me suis depuis rendu compte que si, puisque j’avais lu « Eva te faire voir », un épisode du Poulpe), beaucoup par flemme de chercher ma prochaine lecture et aussi parce qu’il est un très court roman. Hervé Mestron, né en 1963, est un musicien s’étant reconverti dans l’écriture en 1996. En 1999, il fait publier « Le... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 août 2021

Suzanne et les ringards

Jean-Bernard Pouy est un génie ! Bon, ça, je le clame à chaque fois que je parle de l’auteur et je ne suis pas le seul à le dire. Mais Jean-Bernard Pouy n’est pas du genre des génies à produire un nombre restreint d’œuvres géniales, mais de celui de produire énormément d’avoir des idées à profusion, de les partager, de les offrir, voire, de les livrer même incomplètes, même si ce n’est pas dans le meilleur écrin. Jean-Bernard Pouy, de livre en livre, ne cesse d’inventer des personnages intéressants, originaux,... [Lire la suite]
15 août 2021

Le yacht fantôme

On peut être un écrivain sans écrire de romans ! On peut être un écrivain sans que ses écrits soient publiés sous la forme d’un livre ! On peut être un grand écrivain sans être connu de la majorité ! Un homme donne raison à ces trois assertions, son nom : José Moselli. Son surnom : « L’écrivain sans livre ». Né en 1882 et mort en 1941, José Moselli fut un auteur très prolifique dont l’immense production ne fut destinée qu’à des magazines jeunesses dans lesquels, entre 1909 et sa mort,... [Lire la suite]
15 août 2021

La voyageuse du Rapide Paris-Marseille

Henry Musnik fut un auteur très prolifique de la littérature populaire fasciculaire française, bien que né au Chili en 1895. Également journaliste sportif, Henry Musnik, sous de très nombreux pseudonymes (Alain Martial, Claude Ascain, Jean Daye, Gérard Dixe, Pierre Dennys, Pierre Olasso, Florent Manuel… et bien d’autres) écrivit un nombre incalculable de fascicules (pour la plupart de 32 ou 64 pages) dans différents genres dont principalement le genre policier. Sur près de trois... [Lire la suite]