26 septembre 2021

Les pourritures célestes

De temps en temps, je me replonge dans les aventures du Poulpe, initié par Jean-Bernard Pouy, aux éditions La Baleine, sachant à l’avance qu’en piochant au hasard, j’ai de gros risque de tomber sur un roman moyen, voire, mauvais, mais toujours court, ce qui compense parfois. Le hasard de mon choix s’est porté sur « Les pourritures Célestes » de Albédo, sans aucun doute un pseudonyme d’occasion d’un auteur ne voulant pas se dévoiler. Le roman a été publié en 1998, n° 138 de la collection. Sur Albédo, donc,... [Lire la suite]

26 septembre 2021

Chewing-gum et spaghetti

Charles Exbrayat (1906 - 1989) est un auteur de romans policiers au parcours assez classique pour cette profession. D’abord journaliste, critique littéraire, il écrit ensuite des scénarios pour adapter au cinéma des romans de Simenon et autres puis écrit des scénarios originaux, pièce de théâtre avant de se lancer dans la carrière de romancier policier un peu par hasard. Et comme le hasard fait bien les choses, qu’il fait le bonheur des policiers, mais aussi de certains auteurs, il remporte très vite le prix du roman... [Lire la suite]
26 septembre 2021

Le plus beau des bersagliers

Ayant apprécié « Chewing-gum et spaghetti », la première enquête du commissaire Roméo Tarchinini de Charles Exbrayat, c’est tout naturellement que je me suis immédiatement tourné vers « Le plus beau des bersagliers », la seconde enquête du commissaire Véronais. Pour rappel, Charles Exbrayat (1906 - 1989) est un scénariste et écrivain français ayant principalement versé dans le polar et dans l’humour. La série « Les enquêtes du commissaire Tarchinini » comporte 8 titres publiés en... [Lire la suite]
26 septembre 2021

L'inspecteur mourra seul

Charles Hubert Louis Jean Exbrayat-Durivaux, plus connu sous le simple nom de Charles Exbrayat, est un auteur de romans policiers (et d’espionnage) français né en 1906, mort en 1989, principalement publié dans la collection « Le Masque » et également scénariste, coche toutes les cases des auteurs populaires sensés m’attirer. Si on rajoute à cela un humour certain, je me demande encore pourquoi, à mon âge avancé (pas tant que cela, mais quand même) je n’ai encore jamais fait connaissance de sa prose ? Peut-être... [Lire la suite]