14 novembre 2021

Le meurtrier assassiné

Les couples de détectives, dans la littérature, ne sont pas si nombreux que cela. Bien évidemment, je ne parle pas de duos dont les partenaires, hommes et femmes, femmes et femmes ou hommes et hommes entrent dans une relation de séduction, ou ont des relations plus poussées, mais bien d’un homme et d’une femme mariés (pour la littérature populaire du siècle dernier) ou, pourquoi pas, de deux hommes mariés ou de deux femmes mariées voire, même pacsé(e)s. D’ailleurs, comme ça, sans trop chercher, je n’en vois qu’un, que la plupart... [Lire la suite]

14 novembre 2021

Onde de choc sur Gruissan

« Onde de choc sur Gruissan » est un roman paru en 2016 chez T.D.O. Éditions. Il est signé Claude Depyl et s’inscrit dans une série développée autour du personnage du lieutenant Constantin Grégorio et fait suite au premier titre : « Du sang dans les embruns ». Je précise cette dernière information, car je pense que le fait que je n’ai pas lu le premier opus et pour quelque chose dans le fait que je n’ai pas aimé ce roman (mince, j’ai révélé la fin de mon article). Claude Depyl, bien que... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 novembre 2021

Croix de sang au Grand Hôtel

J’ai rarement lu des romans terroirs, même si ceux-ci sont du genre policier, alors que, pendant des années, j’ai fréquenté régulièrement des éditeurs et des auteurs de ma région qui étaient très attachés à ce sous-genre. Certes, j’ai bien lu, il y a quatre ans, « Le Pilier assassiné » de Gérard Raynal, un auteur du cru que je croisais souvent. Mais ce choix était porté par le fait que son roman tournait autour du rugby, un sport que j’ai pratiqué jeune et que j’adore toujours. Mais, récemment, j’ai lu « Le... [Lire la suite]
14 novembre 2021

La mort est dans le parc

Difficile de parler d’un auteur dont on ne connaît rien, ni sa vie, ni son visage, ni son identité, juste un pseudonyme et, encore, un pseudonyme dont ne sait s’il cache un homme, une femme ou un collectif (comme certains l’avancent). Et pourtant, comme j’ai toujours l’habitude de le lire, la seule chose intéressant, chez un artiste, c’est son œuvre ! Et l’œuvre de J. A. Flanigham (puisqu’il s’agit de lui… ou d’elle… ou d’eux… ou d’elles), je commence un peu à la connaître à force de me plonger dans ses récits. J.... [Lire la suite]
14 novembre 2021

Sir Jerry, détective

La littérature populaire n’a pas d’âge ! Cela tombe bien, moi non plus ! Ce n’est pas un aphorisme d’une véracité discutable (en tous cas me concernant) que je débute cette chronique sur un récit de littérature jeunesse, premier épisode d’une série débutée en 1935 et signée par Mad H. Giraud, de son vrai nom Madeleine Gélinet (1880-1961). L’auteur est principalement connue pour avoir été directrice du magazine jeunesse « La Semaine de Suzette » entre 1927 et 1949. « La Semaine de Suzette »,... [Lire la suite]