06 février 2022

La maison de la chouette

En tant que passionné de littérature populaire fasciculaire policière, quand je cherche un titre à lire, mon premier réflexe est de me tourner vers les éditions Ferenczi, l’un des éditeurs les plus prolifiques en la matière qui, à travers quelques collections cultes comme « Le Roman Policier », « Police et Mystère », « Police », « Crime et Police », « Le Verrou » et j’en passe et des meilleurs. D’ailleurs, ces collections suffiraient à elles seules à assouvir mes besoins, fortes... [Lire la suite]

06 février 2022

Mme Paterson aime le silence

  De nos jours, on s’extasie devant l’ampleur de la production d’auteurs de romans policiers tels Frédéric Dard ou Georges Simenon en oubliant un peu vite (ou en l’ignorant) que les auteurs de littérature populaire à avoir eu une production pléthorique sont légion. On peut citer, par exemple, Henry Musnik et Marcel Priollet, qui, sous divers pseudonymes, ont signé un nombre impressionnant de textes. Mais on pourrait également mettre en avant d’autres auteurs comme André Héléna ou… Louis Fournel.... [Lire la suite]
06 février 2022

Tiens-toi à carreau, Paterson !

  La littérature populaire, notamment celle du siècle dernier, est peuplée de héros virils, braves, forts, charismatiques, charmants, charmeurs… et surtout assez chanceux pour se sortir de tous les pièges dans lesquels leurs auteurs les font tomber afin de donner du rythme à leurs récits. Dans le genre, Jim Paterson, agent du F.B.I., est un exemple. Viril ? Indéniablement ! Brave ? Bougrement ! Fort ? Forcément ! Charismatique ? À voir. Charmant ? sa femme Betty vous dira que... [Lire la suite]
06 février 2022

Rapaces dans l'ombre

Henry Musnik (1895 - 1957) fut un des incontournables piliers de la littérature populaire fasciculaire française (bien que né au Chili) de par son immense production dont il est assez difficile d’établir une liste exhaustive, la faute aux nombreux pseudonymes utilisés par l’auteur. Entre le début des années 1930 jusqu’à sa mort, Musnik destina ses récits principalement à des collections de fascicules 32 ou 64 pages et dans les genres policier et aventures (mais pas que). Pour multiplier les contrats, Musnik... [Lire la suite]
06 février 2022

Le platine a disparu

Jean Lunel est un auteur mystérieux et peu fécond de la littérature populaire fasciculaire au point qu’il n’est point de doute qu’il s’agisse là d’un pseudonyme d’un écrivain plus prolifique (le fait que le pseudonyme soit emprunté à une ville appuie cette hypothèse). Effectivement, de trace de Jean Lunel, je n’en trouve guère que dans la collection éphémère « Vidocq », des éditions l’Étrave, en 1943. Cette collection regroupe 11 fascicules de 32 pages contenant des récits entre 7 et... [Lire la suite]