06 novembre 2022

Le diamant qui tue

« Le diamant qui tue » est un titre paru, initialement, sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans la collection « Allo Police » des éditions A.B.C. en 1941… Il est signé Géo Duvic. Pour information, Géo Duvic (1900 - 1968) est un écrivain et parolier que les lecteurs de mes chroniques connaissent mieux sous un de ses pseudonymes : Maurice Lambert… Pour rappel, Maurice Lambert est considéré par moi (ce qui est déjà pas mal) pour être l’un des auteurs ayant la meilleure double maîtrise du... [Lire la suite]

06 novembre 2022

Les murmures de l'apocalypse

Depuis quelque temps, je me penche sur la plume d’Alexandre Léoty, un jeune auteur de romans policiers de la région Toulousaine. Je l’ai découvert à travers sa série des enquêtes du journaliste Gabriel Hadour (3 romans lus sur les 4), mais j’étais curieux de savoir ce que l’auteur pouvait proposer avec d’autres personnages, aussi me suis-je plongé dans son dernier roman, « Les murmures de l’Apocalypse ». Je dois avouer que si je me suis intéressé à cet auteur, c’est parce qu’il était publié chez TDO Éditions,... [Lire la suite]
06 novembre 2022

Trop tard, Mrs Grant !

Maurice Lambert, de son vrai non Géo Duvic (1900-1968) est un auteur qui est entré dans mon palmarès des maîtres du fascicule policier grâce à son style, ses personnages et, surtout, sa maîtrise du format fasciculaire et du genre policier. Effectivement, les enquêtes de ses personnages récurrents (le commissaire Mazère, l’inspecteur Machard, l’ancien policier A.B.C. Mine) m’ont enthousiasmé par la qualité littéraire, mais surtout par cette maîtrise rare du format fasciculaire, 32 pages (textes de 8 à... [Lire la suite]