25 décembre 2022

Al Petit veut danser

  Je poursuis ma découverte des aventures de Jim Paterson, un ancien agent du F.B.I. surnommé Mister Silence pour sa capacité à se déplacer sans bruit durant la guerre pour combattre les nazis… Ce personnage est apparu en 1951 dans la collection « Allô Police » des éditions S.E.G. dans 6 fascicules de 64 pages signés Louis Fournel, un auteur prolifique de la littérature fasciculaire policière qui fut commissaire, semble-t-il, à Provins pendant la Guerre. L’auteur a développé au moins deux... [Lire la suite]
25 décembre 2022

Va te moucher, hé !

Les aventures de Jim Paterson, ancien agent du F.B.I., se poursuivent avec « Va te moucher, hé ! » le 9e épisode de la série (en plus des six composant la précédente série lui étant consacrée : « Mister Silence contre la Main Jaune »). Pour rappel, les aventures de Jim Paterson, composées en tout de plus de cent titres parus sous la forme de fascicules de 64 pages dans la collection « Allô Police » des éditions S.E.G. à partir de 1951, sont signées Louis de la... [Lire la suite]
18 décembre 2022

Fils de personne

Quand on est fan de polar de langue française comme je le suis, il semble logique de se tourner, chaque année, vers le roman ayant emporté le prix du « Quai des Orfèvres »… Oui, je me suis dit cela également fut une époque. Puis j’ai lu certains de ces romans et j’ai déchanté. Depuis, je ne me penche pas systématiquement vers le lauréat de l’année. Mais il m’arrive de temps en temps de replonger la main dans le pot de confiture, ce que je viens de faire avec le vainqueur de la dernière cession : « Fils de... [Lire la suite]
18 décembre 2022

Ce type a une sale tête !

Je poursuis ma découverte des aventures de Jim Paterson, un agent des services américains surnommé Mister Silence, signées Louis de la Hattais. Pour rappel, derrière le pseudonyme de Louis de la Hattais se cache un certain Louis Fournel, un ancien commissaire de police reconvertit, après la Seconde Guerre mondiale, dans l’écriture et sur lequel on ne sait pas grand-chose si ce n’est qu’il écrivit énormément pour les collections fasciculaires des éditions S.E.G. et Ferenczi en usant d’un grand nombre de pseudonymes... [Lire la suite]
11 décembre 2022

La femme au loup d'or

André Chapentier (1884-1966) est un journaliste qui, comme nombre de ses confrères de son époque, s’est essayé à l’écriture de romans et de récits fasciculaires (voire également de textes humoristiques pour les journaux comme « Le disciple de Loufock Holmes », hommage au personnage créé par Cami, parodie loufoque des aventures de Sherlock Holmes)… Si l’on note un de ses titres dans la collection « Le Masque », la plupart de ses textes (en grande partie policiers) furent destinés à des collections moins... [Lire la suite]

11 décembre 2022

La minute tragique

André Charpentier (1884-1966) est un journaliste principalement connu (par les aficionados) pour ses récits de littérature populaire orientés vers les genres aventures et policiers. S’il commit quelques romans (notamment pour la mythique collection « Le Masque »), c’est avant tout par ses récits fasciculaires que j’ai découvert l’auteur. Et comme je ne lis que du policier et que j’aime les personnages récurrents, c’est par l’intermédiaire d’un enquêteur récurrent que je découvre lentement sa plume. Ledit personnage... [Lire la suite]
04 décembre 2022

Casse, cavale et bascule

Si j’étais une miss France, ce que mon physique et mon intelligence m’empêchent (j’ai un surplus rédhibitoire dans les deux cas) je dirais que la guerre, c’est mal et que la prison, ce n’est pas bien. Cependant, je dois accorder aux jeunes femmes participant à ce genre d’élection qu’elles n’ont pas tort (la guerre, c’est mal et la prison, c’est pas bien) et même que certaines sont bien moins bêtes que ce qu’elles paraissent (certaines). Hé oui, la prison, c’est mal. Pour celui qui s’y trouve, quel que soit le côté des barreaux, ce... [Lire la suite]
04 décembre 2022

J'ai été tuée par...

Faire une liste exhaustive des auteurs de langue française de la littérature populaire est une tâche bien trop impossible pour que je m’y attelle. Pourtant, j’aime découvrir de nouveaux auteurs de cette paralittérature et notamment ceux ayant œuvré dans un format qui a lentement disparu à partir de la moitié du siècle dernier : le fascicule… Et, comme je ne jure que par le genre policier et que j’adore suivre les aventures d’enquêteurs, rien de plus normal que je m’intéresse aux auteurs ayant travaillé pour la littérature... [Lire la suite]
04 décembre 2022

Le mystère de la carlingue

Je poursuis ma découverte de la collection de fascicules policiers de 32 pages « Les Trois As » aux éditions Chantal, publiée à partir de 1941. « Le mystère de la carlingue » est plus mystérieux dans son contexte que par son texte. Si le titre est paru en 1942 en tant que numéro 5 de la collection, il a été réédité, comme certains autres, après guerre. Rien de particulier, donc, si ce n’est que celui-ci a profité d’une refonte totale de la charte graphique (abandonné la couverture orange, le carré... [Lire la suite]