13 novembre 2016

Passez-moi la Joconde

Neuvième épisode des aventures de San-Antonio - je sais, je ne les lis pas dans l'ordre, et alors ? Ça vous dérange ? Allez-vous sur le site de Michel Onfray voir si c'est plus drôle qu'ici. Passez-moi la Joconde : Un petit loulou de Poméranie qui se tortille dans la clarté de mes phares. Il vient de se faire ratatiner par une voiture. Moi, bonne pomme, je descends pour lui administrer la potion calmante et définitive. Et voilà ! Je viens de mettre le doigt dans un engrenage qui conduit à une Joconde au sourire... [Lire la suite]

06 novembre 2016

Rue des macchabées

Petit retour en arrière avec cette 11ème aventure de San-Antonio : « Rue des Macchabées ». Rue des Macchabées : Au lieu de passer au centre des chèques postaux, aujourd'hui, j'aurais mieux fait de me consacrer à des amours ancillaires (celles que je préfère). Au guichet, j'avise un vieux type blême et pâle des crayons qui retire de l'artiche. Où ça se complique, c'est quand je retrouve le pépère, assis dans sa bagnole, bien sagement, mais un peu mort ! Alors je me mets en piste, courant de surprise en... [Lire la suite]
30 octobre 2016

Deuil express

« Deuil express » est la treizième aventure du Commissaire San-Antonio. Deuil express : Ce bouquin doit suffire à intriguer un zig dont l'existence n'est pas particulièrement de tout repos. Il va se demander si c'est un coup de la police ou d'une autre bande. Dans l'expectative, il lira. Quant à moi, en voilà assez pour aujourd'hui. Je n'ai plus qu'à aller me coller dans les toiles en attendant que la Terre ait fini son petit tour dans le noir. Pour l'occasion, Sana profite d'un moment de creux pour rendre visite à... [Lire la suite]
23 octobre 2016

Des dragées sans baptême

San-Antonio est indissociable de Frédéric Dard (même si son fils a repris le flambeau à la mort de son père) et inversement. Pour autant, il faut avouer que, sur plus de cinquante ans de carrière, le commissaire San-Antonio a bien évolué. Pas tant dans le caractère qui est demeuré peu ou prou le même, mais dans le style. Si la gouaille, l'argot et l'humour ont toujours été présents dans les aventures de ce drôle de Commissaire, la dose de ceux-ci a fortement évolué avec le temps. Dans « Des dragées sans baptême »,... [Lire la suite]
16 octobre 2016

Céréales killer

Comme vous le savez si vous avez suivi l'intégralité de mes chroniques littéraires, j'ai débuté ma découverte des San-Antonio par les tout premiers écrits par Frédéric Dard, à l'époque où le Commissaire œuvrait dans l'espionnage, où les jeux de mots ne fusaient pas par milliers, où Bérurier n'était pas encore là, où tu ne te retrouvais pas avec quinze notes de bas de page par chapitre, où l'auteur était moins grivois... Aujourd'hui la boucle se referme, non pas que j'ai tout lu San-Antonio, mais, à défaut de trouver l'épisode que je... [Lire la suite]
09 octobre 2016

Plein tarif

Jean-Bernard Pouy est un génie ! Bon, voilà, je pourrais arrêter ma chronique à ce stade, mais je sens que vous attendez une argumentation un peu mieux construite et un peu plus approfondie. Bien, d'accord !  Jean-Bernard Pouy est un génie qui n'écrit pas que des romans géniaux ! Est-ce mieux ? Non, sérieux, je n'aurais de cesse de clamer au monde entier que Jean-Bernard Pouy est un génie. Mais, ce qu'il y a de bien chez tout génie c'est qu'il ne produit pas que des œuvres géniales, mais que dans chaque... [Lire la suite]

02 octobre 2016

Nus

Je l'ai déjà dit, mais je le répète : Jean-Bernard Pouy est un génie ! Mais, comme tout génie, il ne produit pas que des œuvres géniales et, d'ailleurs, le génie d'un artiste se trouve rarement dans l'entièreté de son œuvre, mais dans certains détails de celle-ci. Comme c'est beau, ce que je viens de dire. Notez-le, pour plus tard, pour mon épitaphe : « Cet excellent auteur est mort dans la pauvreté et dans l'anonymat le plus total, mais certaines de ses phrases étaient empreintes de génie ». Mais comme... [Lire la suite]
31 juillet 2016

Le signe des quatre

Si tout le monde sait désormais que le personnage de Sherlock Holmes a très vite été pesant pour son auteur, Conan Doyle, il est bon de noter que cette situation était déjà vraie dès cette seconde aventure du détective anglais. Effectivement, Conan Doyle commence, à l'époque, à avoir du succès avec d'autres romans, mais accepte, pour l'argent, d'écrire une histoire pour un tout nouveau magazine. Étant en pleine écriture de son nouveau roman, il est obligé d'en interrompre sa rédaction. Afin de gagner du temps pour cette corvée... [Lire la suite]
24 juillet 2016

Une étude en rouge

Il est inutile de présenter Sir Arthur Conan Doyle et encore moins son personnage emblématique de Sherlock Holmes. Tout le monde connaît l'un et l'autre, soit pour avoir lu le Canon (l'œuvre originale de Conan Doyle), des pastiches ou, avoir vu des adaptations cinématographiques ou télévisuelles de ces œuvres. Après avoir dévoré, il y a une trentaine d'années, l'intégralité du Canon, j'ai décidé de replonger dans les origines du personnage. En novembre 1887, « Une étude en rouge », la première aventure de Sherlock... [Lire la suite]
17 juillet 2016

Pas d'obstacle ?

Il est de ces livres et de ces auteurs dont l'on n'attend rien et qui, ne pouvant nous décevoir, réussissent, parfois, à nous enthousiasmer. C'est le cas de Jean-Pierre Ribat avec son roman « Pas d'obstacle ? ». Il a suffi d'un tout petit extrait du roman, repris en 4ème de couverture, de quelques critiques sur le site « Babelio » pour me donner envie de tester ce roman. Pas d'obstacle ? : Dernière intervention de la nuit, premier mort du matin. Dans le hangar des établissements Martinez,... [Lire la suite]