21 avril 2019

Une macabre substitution

25e épisode de la série « Marius Pégomas » né de la plume de Pierre Yrondy et initialement édité aux éditions Baudinière en fascicules 32 pages, double colonne en 1936. La série compte 35 épisodes. Pierre Yrondy est un auteur de la littérature populaire dont la biographie est extrêmement difficile à cerner. Probablement de la famille de l’illustrateur Édouard Yrondy, journaliste, auteur, acteur et metteur en scène de théâtre, il est principalement connu pour avoir écrit deux séries... [Lire la suite]

21 avril 2019

Le doigt coupé

« Le doigt coupé » est la 23ème enquête du célèbre détective Marseillais Marius Pégomas né de la plume de l'énigmatique écrivain Pierre Yrondy (également auteur de la série « Thérèse Arnaud, espionne française ». Les deux séries sont initialement parues en 1934 (pour « Thérèse Arnaud ») et 1936 aux éditions Baudinières, sous le format fascicule de 32 pages double-colonne. LE DOIGT COUPÉ Alors que Marius PÉGOMAS, le célèbre détective marseillais, est embauché par M. Satrace afin de retrouver sa femme, une fugueuse... [Lire la suite]
21 avril 2019

Les incendiaires de la Ciotat

« Les incendiaires de La Ciotat » est le 22e épisode de la série « Marius Pégomas », à l’origine une série au format fascicule de 32 pages, double colonne (environ 13 000 mots par titre) signée par l’énigmatique écrivain Pierre Yrondy et publiée par les éditions Baudinières en 1936. Pierre Yrondy, difficile de cerner le bonhomme. Il est l’auteur de quelques pièces de théâtre, journaliste et, surtout, auteur de deux séries fasciculaires, l’une d’espionnage : « Thérèse... [Lire la suite]
21 avril 2019

Le moulin sanglant

Est-il bien nécessaire de revenir sur la genèse de Marius Pégomas, le célèbre détective marseillais et son auteur, Pierre Yrondy ?? Voilà 20 épisodes que je ne cesse de vous parler des deux êtres, celui de papier et celui de chair !!! (enfin, désormais, de poussières) « Le moulin sanglant » est donc tout naturellement la 21e enquête de Marius Pégomas, un détective marseillais excentrique aux méthodes controversées, né de la plume de Pierre Yrondy, un auteur de la littérature... [Lire la suite]
21 avril 2019

Le roi de la neige

24ème enquête du célèbre détective marseillais, Marius Pégomas, né de la plume de l’énigmatique écrivain Pierre Yrondy. L’auteur est principalement connu pour ses pièces de théâtre et deux séries fasciculaires 32 pages, double colonne parues en 1934 et 1936 aux éditions Baudinières. La première est « Thérèse Arnaud, espionne française ». La seconde, « Marius Pégomas, détective marseillais ». LE ROI DE LA NEIGE Marius PÉGOMAS, le plus célèbre détective de Marseille et de... [Lire la suite]
21 avril 2019

La parure d'émeraudes / Un échec

Alfred Mortier, auteur de pièces de théâtre et d’œuvres poétiques, est né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort en 1937. Il n’est pas ce que l’on peut appeler un auteur de littérature populaire, loin de là, et, d’ailleurs, sa seule œuvre pouvant figurer dans cette paralittérature est un recueil de 7 nouvelles, « Les enquêtes de l’Inspecteur Mic. Mémoires d’un policier », paru en 1937. C’est de ce recueil que sont tirées les deux nouvelles formant de tome de « Les enquêtes de... [Lire la suite]

14 avril 2019

Le 7 février / La rencontre / Le panneau volé

Alfred Mortier est un auteur d’œuvres théâtrales et poétiques né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900, mort en 1937. L’unique ouvrage de cet auteur pouvant obtenir le qualificatif de « littérature populaire » est un recueil de nouvelles policières regroupées dans un livre paru en 1937 et intitulé : « Les enquêtes de l’Inspecteur Mic. Mémoires d’un policier ». Les trois nouvelles présentent dans ce tome de « Les enquêtes de L’Inspecteur Mic » sont tirées de ce recueil... [Lire la suite]
14 avril 2019

L'alibi

Alfred Mortier est un écrivain et journaliste né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort à Paris en 1937. Il fut élevé à la distinction de Chevalier de la Légion d’Honneur en 1930 et je vais m’arrêter là sur sa biographie, car je n’en sais pas beaucoup plus et, comme toujours, je ne m’intéresse pas à la vie des artistes, seulement à leur œuvre. Question œuvres, Alfred Mortier est principalement connu pour des œuvres poétiques et théâtrales. Pourtant, en 1937, probablement juste avant sa mort, sort un... [Lire la suite]
14 avril 2019

Le complice

Alfred Mortier est un auteur d’œuvres poétiques et théâtrales né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort en 1937. Sa seule incursion apparemment connue dans la littérature populaire est un recueil de nouvelles policières paru en 1937 et intitulé : « Les enquêtes de l’Inspecteur Mic. Mémoires d’un policier ». LE COMPLICE N’est-il pas drame plus classique que celui d’un homme se suicidant d’une balle dans la tête par dépit amoureux ? Que celui-ci soit bien plus âgé que la belle qu’il... [Lire la suite]
14 avril 2019

Le satyre de Villedieu

« Le satyre de Villedieu » est le 5e épisode de la série « Marc Jordan » qui en compte plus d’une soixantaine et qui fût la toute première série fasciculaire policière à personnage récurrent française. Ouf, une caractéristique un peu longue et que je dois détailler un peu ! En 1907, époque où fût édité le premier épisode de la série, le succès de l’importation de la série fasciculaire « Nick Carter », provenant des É.-U., fit naître un tas de clones, tant au niveau du personnage que,... [Lire la suite]