02 août 2020

Un prince étrange

« Un prince étrange » est le 27e épisode de la série « Thérèse Arnaud, espionne française », une série de 64 fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits d’un peu moins de 15 000 mots et publié à partir de 1934 aux éditions Baudinière. La série conte les missions, durant la première guerre mondiale, de Thérèse Arnaud, alias C. 25, la meilleure espionne du Deuxième Bureau, durant lesquelles elle doit contrecarrer les actions des agents de la Tiergarten, le service... [Lire la suite]

02 août 2020

L'étreinte mortelle

« L’étreinte mortelle » est la 26e mission de Thérèse Arnaud, alias C. 25, la célèbre espionne française née de la plume de l’énigmatique auteur Pierre Yrondy. Sur la série, on notera qu’elle comporte 64 épisodes sous la forme de fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’un peu moins de 15 000 mots parus à partir de 1934 aux éditions Baudinière. Elle conte les aventures de Thérèse Arnaud, alias C. 25 la meilleure espionne du Deuxième... [Lire la suite]
02 août 2020

Un ver dans le fruit

Thérèse Arnaud est le personnage central d’une série d’espionnage datant de 1934 composée de 64 fascicules de 32 pages, double-colonne, parue aux éditions Baudinière et contenant des récits d’un peu moins de 15 000 mots. Sur l’auteur, Pierre Yrondy, pas beaucoup d’informations à avancer : il fut directeur de théâtre, probablement comédien de théâtre également, et auteur de romans, de pièces de théâtre, et de deux séries fasciculaires : « Thérèse Arnaud, espionne Française » et... [Lire la suite]
26 juillet 2020

Une tragique partie d'écarté

Marc Jordan (pas le chanteur à minettes) est un personnage littéraire créé en 1907 pour profiter du succès des traductions en Europe et en France des aventures du détective américain Nick Carter qui vivait déjà de beaux jours dans son pays depuis des années. S’il n’est pas forcément le premier détective sériel français et encore moins le seul, il a l’avantage d’être le premier à copier son homologue américain autant dans le fond, le genre que la forme : des fascicules de 32 pages double-colonne à couvertures... [Lire la suite]
26 juillet 2020

Le mystère du cap des mouettes

« Le mystère du cap des mouettes » est le 20e épisode de la série fasciculaires « Marc Jordan », publiée à partir de 1907, aux éditions Ferenczi. Mais remettons tout d’abord cette série dans son contexte et rendant lui son rôle pivot dans l’immense pan de la littérature populaire qu’elle occupe. Cette série eut pour volonté de surfer sur le succès des traductions d’une série fasciculaire américaine : “Nick Carter” qui, alors, depuis déjà de nombreuses années, ravissait le jeune lectorat... [Lire la suite]
26 juillet 2020

Une énigme judiciaire

« Une énigme judiciaire » est le 19e épisode de la série « Marc Jordan », série de 62 fascicules de 32 pages, double colonne, parue en 1907 aux éditions Ferenczi. Il est à noter que l’auteur de cette série demeure inconnu (elle n’est pas signée) ; elle a été créée pour surfer sur le succès de la série venant d’Amérique, « Nick Carter » et qu’elle est l’occasion de la première incursion des éditions Ferenczi dans le genre policier et dans le monde du fascicule. Marc Jordan est... [Lire la suite]

19 juillet 2020

Le fantôme du Val-Mercier

« Le fantôme du Val-Mercier » est le 14e et dernier épisode de la série « Les enquêtes du commissaire Benoit » une collection de 14 fascicules de 22 pages, double colonne, contenant des récits indépendants de 10 000 à 12 000 mots publiée à partir de 1946 par les éditions Nicéa. Je ne peux rien dire sur les auteurs, Robert et Jean Grimey, des pseudonymes, probablement, dont on ne sait rien. À noter qu’une autre collection avec le même nom a été publiée à peu près à la même époque... [Lire la suite]
19 juillet 2020

Meurtre ou châtiment

« Meurtre ou châtiment » est le 13e et avant dernier épisode de la série « Les enquêtes du commissaire Benoit », à l’origine, une collection de 14 fascicules de 22 pages, double colonne, contenant des récits indépendants de 10 000 à 12 000 mots publiés à partir de 1946 aux éditions Nicéa. Les titres sont signés Robert et Jean Grimey, des auteurs ou des pseudonymes sur lesquels je ne sais rien du tout. On notera qu’à peu près à la même époque, Henry Musnik, l’auteur d’origine... [Lire la suite]
19 juillet 2020

Cent vingt victimes

« Cent vingt victimes » est le 12e épisode de la série « Les enquêtes du commissaire Benoit » parue à partir de 1946 aux éditions Nicéa sous la forme de fascicules de 22 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 10 000 à 12 000 mots. Les auteurs sont Robert et Jean Grimey, deux personnes sur lesquelles je ne sais rien. Il faut noter qu’une autre série de fascicules publiés vers la même époque porte le même nom, mais a été développée par les auteurs... [Lire la suite]
12 juillet 2020

Un cri dans le soir

« Un cri dans le soir » est un épisode de la série « Bill Disley » de J.A. Flanigham, probablement le 22e dans l’ordre de première édition, puisque paru tout d’abord en 1947 au sein de la collection « Murmure d’amour » des éditions du Moulin Vert sous la forme d’un fascicule de 16 pages contenant un récit d’environ 10 000 mots. Il sera réédité (comme beaucoup d’autres titres de la série) une première fois en 1949 dans la collection « Police-Roman » des Éditions Lutèce,... [Lire la suite]