27 février 2022

Meurtre sans victime

La littérature populaire fasiculaire policière est constituée de multiples collections chez divers éditeurs regroupant des textes de très nombreux auteurs aux destins divers et variés. Cette diversité chez les écrivains se retrouve également chez les éditeurs, mais aussi dans les collections. Certain(e)s auront eu une production conséquente, un succès évident, une célébrité notable. D’autres, au contraire, ne laisseront derrière eux que quelques titres vite oubliés. Si, pour les collections, on peut citer « Police et... [Lire la suite]

27 février 2022

La corolle de feu

Je poursuis ma découverte des aventures d’Edward Warency, un gentleman cambrioleur surnommé L’Ange, du fait qu’il a une bouille d’Ange. Pour rappel, ce personnage apparaît pour la première fois en 1946 dans la collection de fascicules de 32 pages « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi. Parmi les plus de 500 titres de cette collection signés de différents auteurs, Louis-Roger Pelloussat utilisera le pseudonyme de Paul Tossel pour parapher les 23 aventures de L’Ange qui s’étaleront... [Lire la suite]
27 février 2022

Cargaison secrète

La littérature fasciculaire est un genre anthropophage. C’est-à-dire qu’elle se nourrit des autres pour se développer. Ainsi, les auteurs puisent leurs inspirations dans les écrits de leurs prédécesseurs, qui eux-mêmes, en faisaient autant en leurs temps. Pour prendre un exemple précis. Maurice Leblanc, au moment de créer son personnage d’Arsène Lupin, s’est inspiré du personnage de Ernest William Hornung (beau-frère de Conan Doyle), Arthur J. Raffles, un cambrioleur dont les adaptations scéniques des aventures avaient... [Lire la suite]
20 février 2022

Céret Noir

Il est assez rare que je connaisse un auteur de visu avant de lire un de ses romans. La raison principale est que je croise rarement des auteurs, à part dans les manifestations littéraires de la région auxquelles participent principalement et presque exclusivement des auteurs locaux. Et, comme je lis assez peu d’auteurs terroirs, c’est-à-dire des auteurs publiés par des éditeurs des Pyrénées-Orientales, ceci explique cela. Non pas que je boude les petits éditeurs, mais, déjà, pour le plaisir, à de rares exceptions près, je ne lis... [Lire la suite]
20 février 2022

La mort vous invite

Le principal avantage de partager ses ressentis de lecture est que l’enthousiasme d’un lecteur vous donne parfois envie de découvrir un livre ou un auteur. C’est le cas précisément avec « La mort vous invite » un roman de Paul Halter, un auteur français né en 1956 dont je n’avais, curieusement, encore jamais entendu parler. Je dis curieusement parce que cet auteur n’est pas un novice en matière de romans policiers (son premier date de 1986), qu’il semble plutôt plébiscité (il a reçu plusieurs prix), qu’il a écrit... [Lire la suite]
20 février 2022

Crimes au Vésinet

La littérature populaire fasciculaire policière, si chère à mon cœur de lecteur, regorge d’un nombre impressionnant et incalculable de titres en tous genres, signés par de très nombreux auteurs, sous pseudonymes ou non, inconnus, méconnus ou célèbres, disséminés au sein de séries ou de collections dont il est impossible d’établir une liste exhaustive, le tout publié par une flopée d’éditeurs, des plus petits, obscurs, éphémères, aux plus incontournables de cette paralittérature. Si l’on part de l’axiome que « tout ce qui est... [Lire la suite]

20 février 2022

Documents secrets

Je poursuis ma découverte des aventures de l’Ange, un gentleman cambrioleur né de la plume de Paul Tossel. Pour rappel, Edward Warency, surnommé l’Ange tout simplement parce qu’il a une bouille d’ange, est une sorte de justicier américain qui dépouille les voleurs pour leur reprendre le fruit de leurs larcins et le restituer à ses propriétaires tout en empochant, souvent, une récompense ou une compensation. Il apparaît en 1946 dans la collection de fascicules de 32 pages « Mon Roman Policier » des éditions... [Lire la suite]
20 février 2022

Mortelles ambitions

Parmi les figures tutélaires du roman policier, on retrouve, en premier lieu, le policier. Arrive, immédiatement derrière, le détective… Mais le visage de l’enquêteur peut se cacher derrière différents statuts : écrivain, juge, avocat… et journaliste. Effectivement, cette dernière profession est déjà sujette à enquêtes par essence. Mais, depuis 1907 et le succès de Joseph Rouletabille, le héros de « Le mystère de la chambre jaune » de Gaston Leroux, on retrouve régulièrement des personnages de romans... [Lire la suite]
13 février 2022

La Maison Noire

L’Ange, de son vrai nom Edward Warency, est un des nombreux ersatz d’Arsène Lupin dont la littérature populaire pullule suite au succès des aventures du héros de Maurice Leblanc. On ne compte d’ailleurs plus les clones du gentleman cambrioleur dans la littérature fasciculaire, un monde dans lequel la concision des textes et la rapidité d’écriture exigée obligeaient, bien souvent, les auteurs à s’appuyer sur des personnages récurrents inspirés de héros déjà ancrés dans l’imaginaire des lecteurs. Ainsi, parmi ces... [Lire la suite]
13 février 2022

L'Ange

Depuis le succès d’Arsène Lupin de Maurice Leblanc, au tout début des années 1900, la littérature populaire a vu pulluler les gentlemen cambrioleurs plus ou moins calqués sur le personnage initial (qui, lui-même, était probablement inspiré d’autres héros de la littérature l’ayant précédé). La littérature fasciculaire est une paralittérature qui s’appuie encore plus facilement sur des héros déjà ancrés dans l’imaginaire des lecteurs du fait de la nécessité d’écrire vite et de séduire le public encore plus rapidement,... [Lire la suite]