09 septembre 2018

De cauchemar et de feu

Nicolas Lebel (l’écrivain) est forcément une belle rencontre littéraire puisque je viens de lire quatre de ses romans consécutivement, les quatre romans mettant en scène ses personnages récurrents que sont le capitaine Merhlicht, les inspecteurs Latour et Dossantos, le Commissaire Matiblout, le médecin légiste Carel et le stagiaire (qui change selon l’épisode puisqu’un stagiaire est forcément de passage). Je passe la bio de l’écrivain, comme à chaque fois, elle est succincte et ne m’intéresse pas plus que celles de ses... [Lire la suite]

09 septembre 2018

Le mort en croupe

8e enquête du Commissaire Marcassin épaulé par son ami le détective américain, Gordon Periwinkle, alias Old Jeep. L’aventure est signée Marcel Priollet, un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Pour rappel : Le Commissaire Marcassin est un quinquagénaire à la moustache grisonnante (enfin, pas là), trapu, massif, bourru, rustique, fumeur de cigarettes roulées. Il a une prédilection pour la réflexion. Old Jeep est un détective américain trentenaire, athlétique, souple,... [Lire la suite]
07 septembre 2018

Fête du Livre et des Éditeurs de Céret 2018

Situé dans le Vallespir, au creux de la vallée du Tech dont les eaux rafraîchissent les pieds du Pont du Diable, arche de pierres datant du moyen-âge, Céret est une ville magnifique ayant connu les constructions romaines, les Comtes d’Empúries, l’annexion du Roussillon à la France... Mais Céret est surtout connue pour sa Fête de la Cerise, sa Féria, son Musée d’Art Moderne, et, depuis 11 ans, pour son salon littéraire : La Fête du Livre et des Éditeurs. Depuis onze ans, les rues de la... [Lire la suite]
02 septembre 2018

La double mort de Barnabé Klain

Rodolphe Bringer est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qui œuvra principalement dans les genres « policier », « humour » et « sentimental ». Il fut également journaliste dans divers journaux, notamment des journaux satiriques. Dans son immense production, on retiendra, du moins, je retiendrai, principalement, un personnage récurrent : Emmanuel Rosic, un commissaire de police, qui apparaît dans 13 histoires (14 si l’on compte une... [Lire la suite]
02 septembre 2018

Le jour des morts

Nicolas Lebel, un écrivain auquel j’allais bientôt revenir, comme je vous l’avais dit dans la chronique sur « L’heure des fous ». En fait, j’ai enchaîné les deux romans pour retrouver les mêmes personnages : Mehrlicht, Dossantos, Latour, Matiblout, Jacques... mais pas le stagiaire Ménard (quoique). Nicolas Lebel, je ne reviendrai pas sur sa bio, puisque, de toute façon, je ne la connais pas et, comme je vous l’avais dit dans la chronique sur le premier livre de la série : Je m’en fous. De sa bio, de... [Lire la suite]
02 septembre 2018

Douze... et un treizième

Marcel Priollet est un auteur majeur (c’est confirmé, il avait plus de vingt et un ans à l’époque) de la littérature populaire qu’il alimenta par une très nombreuse production de textes sentimentaux, d’aventures, policiers... sous de nombreux pseudonymes. Dans le genre policier, il proposa, entre autres, deux séries courtes (8 et 10 titres) via les éditions Tallandier : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », la seconde succédant à la première. « Douze... et un... [Lire la suite]

02 septembre 2018

L'homme nocturne

Petit résumé des épisodes précédents : Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, d’origine chilienne, mais écrivain de langue française, est un des piliers de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Son immense production l’a amenée à réutiliser souvent les mêmes personnages, ce que l’on appellera « personnages récurrents » et parmi ceux-ci : Robert Lacelles, le gentleman-cambrioleur, clone un peu plus moderne (il date du début des années 50, 1949 pour le premier épisode)... [Lire la suite]
26 août 2018

L'affolante silhouette

Marcel Vigier est un auteur énigmatique de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle dont on ne connaît guère plus qu’un de ses pseudonymes : H. de Luray. Personnellement, ce que je retiens le plus chez Marcel Vigier, ce sont ses deux personnages récurrents : Florac et La Glu, dont je vous ai déjà parlé dans les chroniques sur les titres suivants : « Le collier d’ébène », « Le secret de la statue », « L’empreinte fatale », « La pierre qui... [Lire la suite]
26 août 2018

Le manuscrit inachevé

Monsieur Thilliez, Avant la lecture du roman dont il sera question dans ce message, je vous aurais probablement interpellé par votre prénom plutôt que d’utiliser des termes plus formels, tant vos ouvrages ont jalonné ma vie de lecteur, ces dernières années, pour mon plus grand plaisir. Je me souviens de la découverte de votre personnage de Sharko, de celui de Lucie Hennebelle, de vos premiers romans dans lesquels j’appréciais votre sens peu commun de la métaphore qui était certes omniprésent, mais tellement rare que je ne... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 août 2018

Le secret de la nuit

Henry Musnik est l’un des piliers de la littérature populaire française de la première moitié du XXe siècle, bien que né au Chili. Sous son nom ou sous divers pseudonymes (Claude Ascain, Pierre Olasson, Alain Martial, Jean Daye, Gérard Dixe, Florent Manuel), il a écrit un nombre incalculable de textes, principalement policiers, qui ont abreuvés les diverses collections des éditeurs de l’époque, notamment Ferenczi & fils. Dans cette production, des personnages reviennent régulièrement, c’est... [Lire la suite]