24 février 2019

Les trois Treize

Le commissaire Rosic est de retour pour une 13e et ultime enquête. Le commissaire Rosic est un personnage né de la plume de Rodolphe Bringer, un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Faut-il rappeler que le personnage d’Emmanuel Rosic a traversé presque 30 ans de littérature au sein de diverses collections chez plusieurs éditeurs, et ce, à travers différents formats allant du fascicule 32 pages (environ 12 000 mots) jusqu’au roman de près de... [Lire la suite]

17 février 2019

L'Homme aux cent masques

Thérèse Arnaud est un personnage littéraire né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy (auteur de la série des Marius Pégomas) dans les années 1930. Thérèse Arnaud, alias l’Agent C. 25 du Deuxième Bureau, les services d’espionnage français, lutte, durant la Première Guerre mondiale, contre les espions de l’occupant allemand. Pour ce faire, elle peut compter sur l’aide de ses fidèles acolytes : Malabar, le costaud de la bande, Languille, le gymnaste filiforme, Friquet, le débrouillard titi... [Lire la suite]
17 février 2019

Le tango rouge

« Le tango rouge » est le 11e épisode de la série « Thérèse Arnaud » initialement éditée au milieu des années 1930. Elle conte les aventures de Thérèse Arnaud, alias l’Agent C. 25, la meilleure espionne du 2e Bureau, lors de la Première Guerre mondiale. Le personnage est né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy dont on ne sait grand-chose si ce n’est qu’il est également l’auteur d’une autre série, policière, celle-ci : « Marius Pégomas ». Les deux... [Lire la suite]
17 février 2019

Le rabatteur du rond-point - Qui a téléphoné ?

Ce double titre de la collection « Bi-Polar » nous permet de redécouvrir la plume de Marcel Priollet, un des piliers de la littérature populaire française de la moitié du XXe siècle. Si l’on a déjà pu apprécier les talents de l’auteur au sein d’un univers policier, notamment à travers ses deux séries « Monseigneur et son clebs » ou « Old Jeep et Marcassin », il a également écrit de nombreux romans très courts sans personnage récurrent. On ne reviendra pas sur le talent et l’importance de... [Lire la suite]
17 février 2019

L'angora meurtrier

  Plongeons-nous toujours dans la cultissime collection « Mon Roman Policier » (1re série) des éditions Ferenczi, une collection de courts titres « policier » variant (entre 10 000 et 17 000 mots) entre le fascicule 32 pages et le 48 pages de l’époque. Une collection « poreuse » puisque, bien souvent, les titres de cette collection pouvaient tout aussi bien intégrer des collections « aventures » ou « sentimentales ». Dans les auteurs qui ont... [Lire la suite]
17 février 2019

L'énigmatique Madame Sarton

Le commissaire Lenormand est un personnage de littérature populaire assez complexe à définir de manière exhaustive. Effectivement, il semble qu’il ait vécu au sein de deux collections, « Les aventures du commissaire Lenormand » et « Les enquêtes du commissaire Lenormand », sans qu’il soit réellement possible d’établir une liste complète de la seconde série. Le personnage est développé par plusieurs auteurs, dont, principalement Henry Musnik, sous le pseudonyme de Gérard Dixe (qui écrira tous les... [Lire la suite]

10 février 2019

La victime du Masque Rouge

Ce qui est surprenant, dans la littérature populaire policière, c’est que le lecteur curieux est souvent placé face à des enquêtes, pour situer le texte et l’auteur, souvent bien plus complexes que celles relatées dans lesdits textes. C’est une nouvelle fois le cas avec le personnage du commissaire Benoît, et ce pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’il semble exister plusieurs commissaires Benoît. L’un, signé Robert et Jean Grimey, au sein de la collection « Les enquêtes du commissaire Benoît », éditée en 1946 par... [Lire la suite]
10 février 2019

Le revenant d'Aix

19e épisode de la série « Marius Pégomas » de l’énigmatique Pierre Yrondy. Pour remettre les choses dans leur contexte, « Marius Pégomas » est une série policière humoristique fasciculaire de 32 pages doubles colonnes (environ 13 000 mots par épisode), publiée en 1936 par les éditions Baudinière. LE REVENANT D’AIX Madame Michèle de Villardonnet est trouvée dans la rue, hagarde et délirante, par l’inspecteur Loutil. Quand le policier la raccompagne chez elle, il découvre,... [Lire la suite]
10 février 2019

Le petit détective

Difficile d’évoquer la littérature populaire en général et la littérature populaire fasciculaire en particulier sans s’intéresser à l’écrivain Arnould Galopin. Arnould Galopin (1863-1934) s’oriente tout d’abord vers le métier de journaliste (comme nombre d’écrivains de la littérature populaire) avant d’écrire des œuvres historiques avant de se lancer dans des récits fantastiques, d’aventures ou policiers. Si quelques-uns de ses romans sont encore accessibles de nos jours (les aventures d’Edgar Pipe, un gentleman... [Lire la suite]
10 février 2019

Les ciseaux d'argent

« Les ciseaux d’argent » est la 20e enquête du célèbre détective marseillais Marius Pégomas, né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy au milieu des années 1930. À l’origine, il s’agit d’une série fasciculaire de 32 pages, doubles colonnes (environ 13 à 15 000 mots par épisode) qui comprend 35 titres. (le 36e a été annoncé, mais ne semble pas être paru). Si Pierre Yrondy est mystérieux, on ne sait pas grand-chose de lui si ce n’est qu’il écrivit quelques pièces de théâtre,... [Lire la suite]