04 août 2019

Le laboratoire diabolique

« Le laboratoire diabolique » et le 34e et avant-dernier épisode des aventures de « Marius Pégomas », le détective marseillais né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy. Cette série, à l’origine publiée en 1936 sous la forme de fascicules de 32 pages, double colonne (contenant des textes d’environ 13 000 mots) par les éditions Baudinières fait suite à une autre série de l’auteur, « Thérèse Arnaud, espionne Française » au même format et comptant 64 épisodes. ... [Lire la suite]

04 août 2019

Une atroce machination

Antépénultième enquête de Marius Pégomas, le célèbre détective marseillais créé par l’énigmatique Pierre Yrondy, avec ce 33e épisode titré « Une atroce Machination ». Pour rappel, Marius Pégomas est un détective loufoque aux méthodes fantasques qui trouve toujours les coupables au grand dam des juges d’instruction et des policiers qui, eux, arrêtent invariablement les innocents. Pour ce faire, le détective est souvent aidé par ses proches collaborateurs : sa femme Flora, son beau-frère Titin, son... [Lire la suite]
04 août 2019

Le tyran de Nîmes

« Le tyran de Nîmes » est le 32e épisode de la série « Marius Pégomas », un détective marseillais né de la plume de l’énigmatique auteur de littérature populaire Pierre Yrondy. La série est composée de 35 titres indépendants édités, à l’origine, en 1936, sous la forme de fascicules de 32 pages, double colonne, comprenant des textes d’environ 13 000 mots. Marius Pégomas est un détective fantasque, drôle, mais très performant et qui s’entoure d’une équipe composée de sa... [Lire la suite]
28 juillet 2019

Le village malade

Si vous ne connaissez pas encore Marius Pégomas (et encore moins, Pierre Yrondy), c’est que vous n’êtes pas un inconditionnel de mes chroniques, ce que je peux facilement pardonner (de ne pas suivre mes chroniques, pas de ne pas connaître Marius Pégomas et Pierre Yrondy). Mais, ce pour quoi je serai moins indulgent à votre égard, c’est que vous me forcez à faire une énième présentation du personnage littéraire et de son auteur. Marius Pégomas est un détective marseillais né de la plume de l’énigmatique... [Lire la suite]
28 juillet 2019

Le cœur percé

« Le cœur percé » est la 30e enquête du détective marseillais Marius Pégomas, un personnage créé en 1936 par l’énigmatique Pierre Yrondy. La série, formatée en fascicule 32 pages double colonne (des récits d’environ 13 000 mots) et éditée par La Baudinière comporte 35 épisodes et prend la suite d’une autre série du même auteur chez le même éditeur et publiée au même format : « Thérèse Arnaud, espionne française ». Pierre Yrondy est assez difficile à cerner et si... [Lire la suite]
28 juillet 2019

Un enlèvement audacieux

Je ne vous ferai pas l’affront de vous expliquer qui est Marius Pégomas, le célèbre détective marseillais inventé par l’énigmatique auteur de littérature populaire Pierre Yrondy et qui vécu 35 aventures éditées par La Baudinière sous le format de fascicules 32 pages, double colonne, contenant environ 13 000 mots en 1936 à la suite des aventures de Thérèse Arnaud, l’espionne française, du même auteur ??? Oui, je sais bien, tout en vous disant que je ne vous expliquerais pas, malgré une concision qui... [Lire la suite]

21 juillet 2019

Crime et sorcellerie

« Crime et sorcellerie » est un court roman publié, à l’origine, dans l’une des plus mythiques collections de fascicules policiers de la littérature populaire. Mythique, car l’une des premières (débute en 1916). Mythique, car les couvertures sont toutes illustrées par Gil Baer. Mythique, car Rodolphe Bringer, René Schwaeblé, Georges Spitzmuller, Jean Petithuguenin, Jules de Gastyne, Paul Dargens, Georges Grison, H.J. Magog, Marcel Priollet, Jean de la Hire, René Trotet de Bargis, H.R.... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Le sourire de mort

Marius Pégomas est de retour pour un 28e épisode : « Le sourire de mort ». Marius Pégomas est un détective marseillais né de la plume de l’énigmatique Pierre Yrondy en 1936. Le personnage qui vécut 35 aventures fut créé pour prendre la succession de Thérèse Arnaud, l’espionne française, une héroïne du même Pierre Yrondy, qui participa à 65 missions au sein, tout comme son homologue, d’une collection éponyme de fascicules 32 pages double colonne offrant des épisodes... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Le baron Stromboli

Que pourrais-je vous dire de plus sur José Moselli, un auteur de littérature populaire aussi culte qu’oublié de nos jours, que je n’ai déjà dit au fur de mes lectures et des rééditions des nombreuses et longues aventures que l’auteur a proposées aux lecteurs du début du XXe siècle ??? Pas grand-chose si ce n’est que cet auteur est absolument à redécouvrir, que ce soit pour ses quelques romans dont l’excellentissime « La momie rouge » que pour ses nombreuses séries. Pour les premiers comme pour les... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Nec

Bien que plongé depuis quelque temps dans les entrailles obscures de la collection culte « Série Noire » des éditions Gallimard, j’hésitais à remonter vers la surface pour découvrir des œuvres plus récentes. Dans mon esprit, la « Série Noire » était plus vieille que moi (ou presque) ou n’était pas. Depuis fort longtemps, je vois Daniel Picouly à la télé et je me dis que le gars a l’air plutôt sympa et qu’il faudrait, un jour, que je découvre sa plume. Mais, un mec sympa est-il forcément un bon... [Lire la suite]