13 juin 2021

Le secret de la villa « Mon Rêve »

Allez, zou, revenons à Marcel Priollet, un auteur de littérature populaire fasciculaire que l’on ne présente plus, mais que je dois tout de même présenter malgré les nombreuses chroniques que j’ai faites sur ses différents récits. Marcel Priollet, alias René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll, est un auteur dont l’activité littéraire s’étend sur un demi-siècle entre 1910 et 1960. Durant ces cinq décennies l’auteur écrivit un nombre considérable de fascicules... [Lire la suite]

06 juin 2021

Le drame de Juan-les-Pins

Marcel Priollet… Je continue ? Car je ne cesse de parler de cet auteur de littérature populaire fasciculaire né en 1884 et mort en 1960 qui écrivit des centaines et des centaines de récits entre 1910 et la fin des années 1950, pour alimenter les collections de récits d’aventures, fantastiques, dramatico-sentimaux ou policiers et ce sous divers pseudonymes comme Henry de Trémières, René Valbreuse, R. M. de Nizerolles ou Marcelle-Renée Noll. Bien sûr, non, pas besoin de vous en parler, donc. Je vais juste me... [Lire la suite]
06 juin 2021

Les trois épouses de M. Flach

Marcel Priollet (1884 - 1960) fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et la fin des années 1950. On doit à l’auteur de nombreuses séries fasciculaires dramatico-sentimentales du style « Mariée à quinze ans » ou « Accusé par sa fille » et bien d’autres. Mais, que ce soit sous son nom ou divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémières, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll…), il écrivit également de nombreux récits d’aventures, fantastiques et,... [Lire la suite]
06 juin 2021

Arsène Lupin, gentleman cambrioleur

J’ai toujours été retors aux classiques, quels qu’ils soient. Il suffit que tout le monde aime une œuvre pour ne pas me donner envie de la découvrir. Depuis tout jeune je n’ai eu de cesse d’être un découvreur, un défricheur, plutôt qu’un suiveur. Mes congénères adoraient le rap naissant, je lui préférais un heavy métal déclinant. Les spectateurs couraient voir des blockbusters américains, je ne me déplaçais que pour d’obscurs films asiatiques. En littérature, comme pour le reste, j’ai toujours fui les « classiques ». ... [Lire la suite]
06 juin 2021

L'aiguille creuse

Après tant d’années à lire les aventures des ersatz d’Arsène Lupin peuplant la littérature populaire depuis le succès du héros de Maurice Leblanc, ces derniers jours, je me suis décidé à découvrir le gentleman cambrioleur original et, le moins que je puisse dire, c’est que je ne m’attendais pas du tout à cela. « L’aiguille creuse » est le troisième opus de la série. Publié sous forme de livre en 1909, le texte, tout comme les précédents, a d’abord été publié en feuilleton pour le magazine « Je sais... [Lire la suite]
30 mai 2021

L'homme traqué

Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, fut un pilier de par son immense production, de la littérature populaire fasciculaire. L’auteur, sous de nombreux pseudonymes (Pierre Olasso, Florent Manuel, Pierre Dennys, Jean Daye, Gérard Dixe, Alain Martial…), abreuva de multiples collections chez différents éditeurs, au point qu’il est très difficile d’établir une liste exhaustive de ses récits. Cependant, le nombre de ses textes serait à minorer du fait qu’il utilisa souvent une même... [Lire la suite]

30 mai 2021

Le mystère du dépôt d'armes

Franchement, si depuis le temps que je vous en parle, vous ne savez toujours pas qui est Claude Ascain, c’est que vous ne lisez pas mes chroniques et, donc, que vous ne lirez probablement pas celle-ci non plus. Pour autant, je vais vous faire une petite présentation de l’auteur. Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, né en 1895 au Chili, mort en 1957 en France, un des principaux pourvoyeurs de récits de la littérature populaire fasciculaire entre 1930 et la fin des années 1950. Sous de nombreux pseudonymes... [Lire la suite]
30 mai 2021

Le pendentif de l'Américaine

Claude Ascain, je vous en ai déjà parlé énormément, que ce soit sous ce pseudonyme, sous son vrai nom, Henry Musnik, ou sous d’autres alias : Pierre Olasso, Alain Martial, Gérard Dixe, Jean Daye, Florent Manuel, Pierre Dennys et bien d’autres et sûrement des encore inconnus. Né en 1895 au Chili, il fut un des grands piliers, par son immense production, de la littérature populaire fasciculaire, à partir du début des années 1930 jusqu’à la fin des années 1960. Difficile... [Lire la suite]
30 mai 2021

Le secret d'un prêtre

J’en ai déjà beaucoup parlé donc je vais tenter de faire court : Marcel Priollet, entre 1910 et la fin des années 1950, fut un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire tant dans les genres fantastique, qu’aventure, dramatico-sentimental, que policier. Sa production fut immense. Il la signa de son nom ou de divers pseudonymes : René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll… S’il est surtout connu pour ses séries autour des drames de la vie de... [Lire la suite]
23 mai 2021

Une main a tué dans l'ombre

Allez, encore un petit Marcel Priollet pour la route. « Petit » est généralement un adjectif qui convient bien aux titres de la collection de fascicules « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, vers la fin des années 1930. Petit : car les récits font souvent à peine plus de 7 à 8 000 mots. Petit : car l’éditeur a fait un petit travail sur ses textes, voire, un très mauvais travail, parfois… souvent. Fautes à gogo, coquilles à profusion, des morceaux de phrases qui sautent... [Lire la suite]