18 février 2018

L'empreinte fatale

Marcel Vigier... auteur énigmatique... œuvrant dans divers genres... littérature populaire... romans policiers... Bon, je fais concis, autant que les informations en ma possession à propos de cet auteur et du fait que j’ai déjà tout évoqué dans une autre chronique. Donc, concentrons-nous sur les policiers Florac et La Glu, deux personnages récurrents de Marcel Vigier, même si je vous ai déjà parlé d’eux, également. L’empreinte fatale : Les fameux policiers de la Sûreté de Paris, Florac et La Glu, sont conviés,... [Lire la suite]

11 février 2018

Le secret de la statue

Marcel Vigier est un auteur énigmatique (comme souvent dans la littérature populaire de l’époque), dont on ne connaît que quelques pseudonymes (H. de Luray et Jean du Valbenoit). Auteur de romans d’aventures, sentimentaux et policiers, c’est, comme toujours avec moi, à la production policière de l’auteur que je me suis intéressé. Mais, comme j’aime tout particulièrement les personnages récurrents, je me suis intéressé, cette fois-ci, à un duo. Florac et La Glu (alias Jean-Frédéric Pommier) sont deux détectives... [Lire la suite]
11 février 2018

Le collier d'ébène

Nouvelle enquête du duo de détectives Florac et La Glu, par Marcel Vigier. Je ne vous referais pas un topo sur Marcel Vigier, je n’ai malheureusement pas grand-chose à dire sur lui puisqu’on ne sait rien de l’auteur. Avec « Le collier d’ébène », le sympathique duo, Florac et La Glu, revient en forme : Le collier d’ébène : Le détective Florac et son élève La Glu sont chargés d’une enquête dans la demeure du marquis de Roquecourbe suite à l’assassinat d’une de ses filles durant la nuit. Celle-ci a... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 février 2018

Ca tourne au vinaigre

San-Antonio est de retour pour un 21ème épisode. Ca tourne au vinaigre : Le commissaire San-Antonio et son fidèle adjoint Bérurier prennent un peu de bon temps : ils assistent à un gala de boxe auquel participe le neveu de Béru, un rachitique qui convoite le titre de champion d'Ile-de-France des coqs. Pendant l'entracte, les deux policiers rencontrent Mathieu-la-Vache, un truand de leur connaissance qui leur propose de parier sur un des combats suivants, visiblement arrangé d'avance. Béru accepte de risquer un billet de cinq... [Lire la suite]
04 février 2018

Le sachet de joyaux

Marc Bigle est de retour...  Gustave Gailhard nous conte la suite des aventures ou des mésaventures de son Candide à lui, Marc Bigle, un ancien pion devenu voleur par opportunité et qu’il l’est resté par goût du luxe et de l’aventure. Le sachet de joyaux : Marc Bigle, jeune pion devenu voleur par opportunité et qui l’est resté par goût du luxe et de l’aventure, a réussi le tour de force de quitter le yacht Poséidon, vivant, mais aussi avec les bijoux de la propriétaire en poche. Ayant débarqué à... [Lire la suite]
04 février 2018

M. Dupont détective

« M. Dupont détective » est une série policière développée par José Moselli et publiée dans le magazine le « Cri-Cri » entre 1935 et 1937. Le « Cri-Cri » était un magazine de bandes dessinées pour enfants paru entre 1911 et 1937 aux éditions Offenstadt, la maison d’édition par excellence de José Moselli. José Moselli, j’en ai déjà parlé dans ma chronique sur « John Strobbins », une série policière déjà publiée dans un magazine de bandes dessinées pour enfants,... [Lire la suite]

04 février 2018

L'affaire du yacht Poseidon

Bon, je ne reviendrais pas sur Gustave Gailhard que vous devriez connaître. Si ce n’est pas le cas, replongez-vous dans sa bibliographie grâce à l’éditeur que l’on ne nomme plus et qui réédite les petites pépites de la littérature populaire policière et découvrez la plume et les personnages de l’auteur. Parmi ces personnages, Marc Bigle, un pion devenu voleur par opportunité et par goût du luxe et de l’aventure. Depuis qu’il vit en marge de la loi, qu’est-ce qu’il se bidonne, le Marc Bigle ! Finis la vie sans... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 janvier 2018

L'épouvante

En tant que passionné de la littérature populaire policière, j’ai une petite (moyenne... grande) liste d’auteurs que je veux découvrir.  Dans cette liste, il y a ceux que j’ai déjà découverts, ceux dont je possède plusieurs livres qu’il me faut encore lire et ceux dont je cherche encore des ouvrages. Dans la deuxième catégorie, un auteur, en particulier, est présent à de nombreuses reprises dans les tas d’ouvrages en attente : Henry de Golen. Henry de Golen, dont le vrai nom serait Henry Commenge (1882-1944), est... [Lire la suite]
28 janvier 2018

Une fête qui finit mal

Jacques Bellême est un auteur assez énigmatique puisque l’on ne connaît de lui que quelques pseudonymes dont, le plus utilisé pour écrire des romans policiers, est H. R. Woestyn. C’est sous ce pseudo qu’il a beaucoup œuvré dans les différentes collections des éditions Ferenczi. Effectivement, nombreux sont les romans portant sa signature. Cette chronique portera sur l’un de ses titres : Une fête qui finit mal : Suite à un terrible concours de circonstances, le joaillier Salnave, pensant vendre à une cliente une... [Lire la suite]
21 janvier 2018

Puisque je suis mort...

Gustave Gailhard est un auteur dont je vous ai déjà parlé, notamment pour les romans qu’il a consacrés à l’un de ses personnages récurrents : le Commissaire Serge Vorgan. Mais Gustave Gailhard a également fait vivre sous sa plume un autre personnage récurrent : Marc Bigle. Marc Bigle, on le découvre dans le très court roman « Devant le coffre-fort ». Il s’agit d’un jeune pion au chômage qui doit passer une entrevue pour un boulot de clerc de notaire dans un petit village. Débarqué à... [Lire la suite]