08 novembre 2020

L'homme à la sacoche

Petit résumé des épisodes précédents : La collection de fascicules de 32 pages « Les Grands détectives » des éditions Modernes, publiées dans la seconde moitié des années 1930 comprend 95 titres dont la grande majeure partie est signée Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme de l’auteur Marcel Priollet qui fut l’un des grands piliers de la littérature populaire fasciculaire grâce à son immense production dans les genres à la mode à l’époque : aventure, sentimental, policier ou science-fiction.... [Lire la suite]

08 novembre 2020

Le crime du Parc de Saint-Cloud

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire (ceux qui lisent toutes mes chroniques — y a-t-il des gens assez masos pour ça ? — doivent avoir l’impression que je radote à force de répéter peu ou proue les mêmes choses d’une critique à l’autre d’un titre de l’auteur). À partir d’environ 1910 et pendant près d’un demi-siècle, l’auteur, sous différents pseudonymes (René Valbreuse, Marcel-Renée Noll, R.M. de Nizerolles, Henri de Trémières…) abreuva de nombreuses collections fasciculaires... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Le gant rouge

« Le gant rouge » est la 23e enquête du grand détective Marc Jordan. « Marc Jordan, exploits surprenants du plus grand détective français » est une série de 62 fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 18 000 mots. Cette série est née en 1907 pour surfer sur le succès, depuis quelques mois, des importations en Europe et en France des aventures du détective américain Nick Carter qui passionnaient les foules dans son pays depuis près de... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Pépita la Rouge à Paris

Un petit résumé des épisodes précédents s’impose. La série « Marc Jordan, exploits surprenants du plus grand détective Français », plus communément appelé « Marc Jordan » (qui n’a aucun rapport avec le chanteur de boys band) fut créée en 1907 pour surfer sur le succès des traductions des aventures de Nick Carter, le détective américain qui ravissaient les lecteurs américains depuis 20 ans et dont les traductions venaient, quelques mois auparavant, d’inonder toute l’Europe par l’intermédiaire des Éditions... [Lire la suite]
05 novembre 2020

Ken Hensley (1945 - 2020)

La musique est une composante importante pour ne pas dire vitale de mon existence. Non pas que je sois musicien moi-même (je me suis essayé à la guitare avec le succès d’un escargot affrontant Ussein Bolt) ni que je sois chanteur (moi, je ne chante pas sous la pluie, c’est la pluie qui me tombe dessus quand je me mets à chanter), mais je suis un grand auditeur de grande musique. La Grande Musique, dans l’inconscient collectif ne peut être que la musique classique. Mais si le classicisme de la musique qui me réjouit l’ouïe est bien... [Lire la suite]
01 novembre 2020

Le crime que j'ai commis

Mener une enquête sur un personnage de la littérature populaire fasciculaire peut s’avérer, parfois, aussi complexe que celles de la police sur des crimes commis. Certes, le résultat est moins capital, mais l’investigation peut se révéler tout aussi hasardeuse, pleine de rebondissements et de fausses pistes. Dans le cas du détective Francis Bayard, de Jean des Marchenelles, la démarche pourrait sembler aisée puisque l’auteur a mis en place une collection de fascicules titrée « Les aventures de Francis Bayard » intégrée à la... [Lire la suite]

01 novembre 2020

Un cadavre sur les bras

La littérature populaire fasciculaire policière (celle dont je raffole) regorge de personnages récurrents qui vivent leurs aventures, soit dans des collections dédiées (« Marius Pégomas, détective marseillais », « Le commissaire Benoit », « l’Agence Walton », « Marc Jordan », « Miss Boston »…) soit au milieu d’une collection plus généraliste (« Florac et La Glu », « Ned Burke », « L’inspecteur Vigeon »…) soit, se partageant entre collection généraliste et collection dédiée comme « Bill Disley » ou, dans le cas qui nous intéresse... [Lire la suite]
01 novembre 2020

L'ennemi secret

« L’ennemi secret » est une mission de Michel Vaudreuil, espion du 2e Bureau. Michel Vaudreuil est un personnage créé par l’inusable (ou presque) Henri Musnik, un auteur né au Chili à la fin du XIXe siècle et qui fut, par la masse de sa production, un des principaux piliers de la littérature populaire française pendant trois décennies (1930-1940-1950). Il inonda de multiples collections fasciculaires sous de très nombreux pseudonymes (Claude Ascain, Pierre Olasso, Alain Martial, Gérard Dixe…) et créa d’encore plus... [Lire la suite]
25 octobre 2020

Les trois sans femme

À notre époque, on peut se dire (surtout si on est passionné de littérature populaire fasciculaire) qu’il est bien difficile de lire toutes les aventures d’un même personnage tant lesdits fascicules sont difficiles à trouver. Cependant, les lecteurs d’antan n’étaient pas pour autant assurés de pouvoir déguster l’intégralité des récits mettant en scène leur personnage favori. Effectivement, s’il existe des collections fasciculaires dédiées à un même héros, d’autres n’ont pas eu cette chance et ont vu leurs aventures disséminées... [Lire la suite]
25 octobre 2020

Salut Dolegan !

  « Salut Dolegan ! » est probablement le premier épisode de la série « Lew Dolegan » de Louis de la Hattais. Je dis « probablement », car j’ai appris à me méfier des certitudes en matière de littérature populaire et si ce titre fut estampillé « 1 » dans parution en 1959 dans la collection « Allo Police » des Éditions S.E.G., avec le jeu des rééditions, des rebrochages et des recueils, je manie cette information avec prudence d’autant que la collection « Allo Police » s’avère être un beau bordel à cerner. Car la collection «... [Lire la suite]