15 juillet 2018

Corrida aux Champs-Élysées

Quand j’ai une petite envie de ne prendre aucun risque et d’être assuré de lire un bon livre écrit par un bon auteur qui a un bon style, bien souvent, je me tourne vers le San Antonio de Frédéric Dard ou, en second choix, le Nestor Burma de Léo Malet. Ainsi, régulièrement, je me plonge dans la bibliographie de l’un ou de l’autre. Ne voulant pas perdre du temps à chercher un nouveau livre à dévorer et risquer de me tromper dans mon choix, j’ai donc choisi pour lecture, un Nestor Burma, en me contentant, comme pour... [Lire la suite]

15 juillet 2018

Harcèlement

Jean-Baptiste Ferrero est un auteur que j’ai découvert récemment à travers les aventures de son personnage récurrent : Thomas Fiera. « Mourir en août » avait été une très bonne découverte ou les ingrédients (taille, humour, dialogues, action, personnages, histoire, narration...) étaient savamment dosés pour ma grande satisfaction. Je reprochais à « Antithèse », du même auteur avec le même personnage, d’avoir un dosage bien plus bancal et un rendu un peu moins savoureux. Qu’en est-il maintenant... [Lire la suite]
15 juillet 2018

Heureux les élus

Jean-Baptiste Ferrero est un auteur que j’ai découvert récemment à travers les aventures de son personnage récurrent : Thomas Fiera. « Mourir en août » avait été une très bonne découverte ou les ingrédients (taille, humour, dialogues, action, personnages, histoire, narration...) étaient savamment dosés pour ma grande satisfaction. Je reprochais à « Antithèse », du même auteur avec le même personnage, d’avoir un dosage bien plus bancal et un rendu un peu moins savoureux. Qu’en est-il maintenant... [Lire la suite]
11 juillet 2018

Iko Terouka, le célèbre détective japonais

Si vous parcourez régulièrement ce blog, ou bien si vous fouillez de temps en temps dans le catalogue d’OXYMORON Éditions, vous n’êtes pas sans savoir que je porte un certain intérêt à José Moselli, auteur injustement boudé de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Effectivement, les rééditions des aventures de John Strobbins et de M. Dupont, détective, ainsi que du roman « La momie rouge » de l’auteur témoignent de l’affection que je porte à son style et à ses personnages. ... [Lire la suite]
08 juillet 2018

Antithèse

Avec la lecture de « Mourir en août » de Jean-Baptiste Ferrero, j’ai découvert un auteur, un style, des personnages. Ayant apprécié autant les uns que les autres, j’ai très vite eu envie de partager encore un moment de lecture avec eux et j’ai enchaîné avec la lecture de « Antithèse ». Dans « Antithèse », on retrouve donc le style de Jean-Baptiste Ferrero, mais également les personnages de Thomas Fiera, Manu, Richard, Fred et Adélaïde. Antithèse : En retournant à la Fac,... [Lire la suite]
08 juillet 2018

Mourir en août

Jean-Baptiste Ferrero est un auteur, n’en doutons pas, de romans policiers et autres circonlocutions littéraires. C’est également un diplômé en philo de la Sorbonne (je ne sais si ce cursus a une influence sur sa plume, mais sûrement). Et ancien Directeur de communication (et là, il est certain que son job a influencé son clavier – il n’écrit probablement pas au stylo). Enfin, Jean-Baptiste Ferrero est un auteur qui n’a pas de page Wikipedia... et là, j’adore ! Car c’est bien la preuve que l’on peut être un... [Lire la suite]

08 juillet 2018

Mystère à domicile

Billy Mac Tiddle, alias « Le Roi de la chaussette », le jeune marchand de bonneterie et détective à ses heures perdues, créé par l’écrivain Paul Max, revient pour une cinquième aventure. Inutile d’épiloguer sur l’auteur dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est qu’il est né en Algérie en 1884 et qu’il a été naturalisé Belge et qu’il était journaliste. Pour le personnage de Billy Mac Tiddle, vous pouvez consulter mes autres chroniques sur les autres titres le concernant : « Début dans la police »,... [Lire la suite]
08 juillet 2018

Le drame du Magniolia

Billy Mac Tiddle est un détective bien particulier puisqu’il est, en fait, un vendeur de chaussettes. Billy Mac Tiddle est un vendeur de chaussettes particulier puisqu’il est, en fait, un excellent détective à ses heures perdues. Et il faut avouer que le destin fait toujours en sorte de jalonner le chemin de ce jeune écossais de crimes en tous genres. Et, comme le bonhomme est fort curieux, il ne peut s’empêcher de se lancer dans l’enquête proposée par le hasard. Billy Mac Tiddle est un personnage créé par l’écrivain... [Lire la suite]
01 juillet 2018

L'escalier de feu

H.-J. Magog est un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Je ne m’étalerais pas sur l’auteur, sa vie, son œuvre, je l’ai déjà fait concisément sur d’autres chroniques sur certains de ses romans et je m’intéresse plus aux textes qu’aux vies des auteurs. « L’escalier de feu » est un court roman (20 000 mots) mettant en scène le personnage du détective Paddy Wellgone déjà rencontré dans « Le testament du fantôme », « Le masque aux lunettes »... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 juillet 2018

Le masque à lunettes

H.-J. Magog est un auteur phare de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprises et, notamment, pour deux titres mettant en scène le détective Paddy Wellgone, également présent dans « Le masque à lunettes ». Le masque à lunettes : Paddy Wellgone, le célèbre détective, se retrouve confronté à une étrange affaire : plusieurs paysans ont été délestés de leurs économies. Chaque fois, le forfait s’est déroulé pendant que le volé était en... [Lire la suite]