06 juin 2021

L'aiguille creuse

Après tant d’années à lire les aventures des ersatz d’Arsène Lupin peuplant la littérature populaire depuis le succès du héros de Maurice Leblanc, ces derniers jours, je me suis décidé à découvrir le gentleman cambrioleur original et, le moins que je puisse dire, c’est que je ne m’attendais pas du tout à cela. « L’aiguille creuse » est le troisième opus de la série. Publié sous forme de livre en 1909, le texte, tout comme les précédents, a d’abord été publié en feuilleton pour le magazine « Je sais... [Lire la suite]

30 mai 2021

L'homme traqué

Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, fut un pilier de par son immense production, de la littérature populaire fasciculaire. L’auteur, sous de nombreux pseudonymes (Pierre Olasso, Florent Manuel, Pierre Dennys, Jean Daye, Gérard Dixe, Alain Martial…), abreuva de multiples collections chez différents éditeurs, au point qu’il est très difficile d’établir une liste exhaustive de ses récits. Cependant, le nombre de ses textes serait à minorer du fait qu’il utilisa souvent une même... [Lire la suite]
30 mai 2021

Le mystère du dépôt d'armes

Franchement, si depuis le temps que je vous en parle, vous ne savez toujours pas qui est Claude Ascain, c’est que vous ne lisez pas mes chroniques et, donc, que vous ne lirez probablement pas celle-ci non plus. Pour autant, je vais vous faire une petite présentation de l’auteur. Claude Ascain, de son vrai nom Henry Musnik, né en 1895 au Chili, mort en 1957 en France, un des principaux pourvoyeurs de récits de la littérature populaire fasciculaire entre 1930 et la fin des années 1950. Sous de nombreux pseudonymes... [Lire la suite]
30 mai 2021

Le pendentif de l'Américaine

Claude Ascain, je vous en ai déjà parlé énormément, que ce soit sous ce pseudonyme, sous son vrai nom, Henry Musnik, ou sous d’autres alias : Pierre Olasso, Alain Martial, Gérard Dixe, Jean Daye, Florent Manuel, Pierre Dennys et bien d’autres et sûrement des encore inconnus. Né en 1895 au Chili, il fut un des grands piliers, par son immense production, de la littérature populaire fasciculaire, à partir du début des années 1930 jusqu’à la fin des années 1960. Difficile... [Lire la suite]
30 mai 2021

Le secret d'un prêtre

J’en ai déjà beaucoup parlé donc je vais tenter de faire court : Marcel Priollet, entre 1910 et la fin des années 1950, fut un des principaux piliers de la littérature populaire fasciculaire tant dans les genres fantastique, qu’aventure, dramatico-sentimental, que policier. Sa production fut immense. Il la signa de son nom ou de divers pseudonymes : René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll… S’il est surtout connu pour ses séries autour des drames de la vie de... [Lire la suite]
23 mai 2021

Accident ? Crime ? Suicide ?

Bon, je vous fais un rapide résumé de la situation : Marcel Priollet, bien que nombre d’entre vous ne le connaissent pas, fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire, adulé par les lecteurs, notamment pour ses séries dramatico-sentimentales mettant en scène de pauvres jeunes femmes malheureuses. Mais l’auteur, écrit également un nombre considérable de récits policiers, d’aventures ou fantastiques, et ce entre 1910 et la fin des années 1950. Sa production fut signée sous son nom ou divers... [Lire la suite]

23 mai 2021

Une main a tué dans l'ombre

Allez, encore un petit Marcel Priollet pour la route. « Petit » est généralement un adjectif qui convient bien aux titres de la collection de fascicules « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, vers la fin des années 1930. Petit : car les récits font souvent à peine plus de 7 à 8 000 mots. Petit : car l’éditeur a fait un petit travail sur ses textes, voire, un très mauvais travail, parfois… souvent. Fautes à gogo, coquilles à profusion, des morceaux de phrases qui sautent... [Lire la suite]
23 mai 2021

Le mort de la ligne Croydon-Paris

« Le mort de la ligne Croydon-Paris » est un fascicule de 32 pages publié à la fin des années 1930 dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes et signé Marcelle-Renée Noll, un pseudonyme de Marcel Priollet, un pilier de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et la fin des années 1950. La production de Marcel Priollet est immense et celui-ci usa de plusieurs pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, René Valbreuse et... [Lire la suite]
23 mai 2021

Un cas d'hérédité

Marcel Priollet, est-il utile de le rappeler, fut un pilier de la littérature populaire fasciculaire. Entre 1910 et la fin des années 50 il écrivit un nombre incalculable de fascicules de tous genres (sentimentaux, fantastiques, policiers, aventures, dramatiques…) pour de nombreux éditeurs et sous divers pseudonymes (R.M. De Nizerolles, Henry de Trémières, René Valbreuse, Marcelle-Renée Noll…) Si ces personnages récurrents sont principalement à compter dans le domaine sentimental, on notera qu’il écrivit... [Lire la suite]
23 mai 2021

Le mort du Vieux-Chemin

« Le mort du Vieux-Chemin » est un roman policier de Jean-Toussaint Samat, un auteur né à Marseille en 1891, mort à Aix-en-Provence en 1944 et qui fut également journaliste. Si l’homme fut connu pour ses romans policiers et d’aventures dont certains furent primés à leur époque, il le fut aussi pour ses faits d’armes pendant la Première Guerre mondiale, en tant que pilote d’avion, pour lesquels il fut distingué et pour avoir donné sa vie pour la Patrie durant la Seconde Guerre. Malheureusement, depuis sa mort, même si un... [Lire la suite]