08 juin 2013

Producteur réducteur

Les arts (au soleil) se suivent, mais ne se ressemblent pas. Il y a ceux qui progressent et ceux qui stagnent, ceux qui innovent et ceux qui reproduisent, ceux qui découvrent les talents et ceux qui vampirisent les talents déjà découverts. Au XXème siècle les arts sont décomposés en neuf classes : 1) Architecture 2) Sculpture 3) Peinture, Dessin 4) Musique 5) Littérature 6) Les arts de la scène (théâtre, cirque...) 7) Cinéma (d'où le terme de 7ème art) 8) Les arts médiatiques (radio, télévision, photographie) 9) La... [Lire la suite]

05 juin 2013

Auteur Vs Éditeur

Quand vous naviguez, quelque peu, sur les forums d'écrivains amateurs, il n'est pas rare d'assister au vilipendage des éditeurs. Les auteurs amateurs ne sont contents que lorsqu'un éditeur leur dit que leur tapuscrit leur plait et qu'il accepte de l'éditer. Sinon... sinon, c'est la baston. Quelle que soit la réaction de l'éditeur, autre que l'acceptation d'un tapuscrit, l'auteur amateur (pas tous, heureusement, mais une bonne partie) est frustré, ce qui est compréhensible, mais de la frustration naît la rancœur et de la rancœur, la... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
02 juin 2013

Les vacances d'un serial killer

Nadine Monfils, née en 1953, est un écrivain et une réalisatrice belge. Auteur de plusieurs dizaines de romans, elle navigue sur tous les genres, poésie, humour, fantastique, érotique, polar, littérature jeunesse et a animé de nombreux ateliers d'écriture. La présentation de l'auteur est succincte, mais nécessaire en vue des critiques que je vais faire de son roman « les vacances d'un serial Killer ». Les vacances d'un serial killer : Comme chaque été, Alfonse Destrooper part en vacances à la mer du Nord avec tout son... [Lire la suite]
01 juin 2013

Dédicace numérique

Une question qui se pose depuis la dématérialisation du livre et qui est bien souvent mise en avant par les détracteurs du livre numérique est la dédicace. En effet, dénoncent ceux-ci, comment peut-on vendre des livres numériques sur des salons littéraires et, surtout, comment un auteur pourrait-il les dédicacer ? Cet argument est surtout avancé par les écrivains amateurs pour qui la dédicace est un acte important scellant le statut d'écrivain à part entière tant convoité par ces scribes en mal de reconnaissance et d'assurance. ... [Lire la suite]
29 mai 2013

L'InfOpoul, L’Écho des Garrigues

L'InfOpoul, L’Écho des Garrigues distribué le 27 mai 2013 aux habitants d'Opoul-Périllos, revient sur la Fête du romarin du 17 mars 2013 dont vous avez déjà entendu parlé si vous lisez les différents articles de ce blog ou bien ceux du blog d'OXYMORON Éditions. Pour ce faire, les responsables du bulletin municipal ont eu la bonne idée de mettre une photo du stand que l'on a tenu lors de l'évènement jusqu'à ce que la pluie nous fasse plier bagages. Espérons donc que cette mise en avant de la maison d'éditions, de l'auteur et des... [Lire la suite]
26 mai 2013

La petite marchande de prose

 « La petite marchande de prose » est le troisième opus de la saga « Malaussène » écrite par Daniel Pennac. Benjamin Malaussène est à la tête d'une famille aussi atypique que touchante puisqu'il est chargé de l'éducation et de subvenir aux besoins de ses frères et sœurs que sa mère a la fâcheuse tendance à lui confier pour replonger aussitôt dans les bras d'un autre homme. Dans « La fée carabine », le lecteur avait quitté la famille Malaussène à la suite d'une nouvelle naissance, la mère étant... [Lire la suite]

25 mai 2013

Un bon auteur doit-il être un grand lecteur ?

C'est une question qui semble trouver réponse dans la tête de tous les écrivains amateurs, du moins si l'on se réfère aux nombreuses fois où l'on peut lire, dans les forums sur l'écriture, que pour bien écrire il faut tout d'abord beaucoup lire. Si j'ai déjà abordé la question dans mes premiers articles, il me semble bon d'y revenir. Lire est une saine occupation, et c'est une occupation qui nourrit l'auteur, plus à travers la lecture des autres (si tant est que ceux-ci lisent les livres dudit auteur) qu'à travers la sienne. Un... [Lire la suite]
22 mai 2013

Accros à la Kobo

Alors que cela fait des mois que je n'ai pas fait d'articles sur la Kobo Glo, vous êtes encore actuellement, plus de 90% de visiteurs à venir sur les chroniques concernant la liseuse. Voilà qui est plutôt intéressant, de savoir que l'on écrit des articles qui intéressent, mais c'est aussi un peu décevant pour plusieurs raisons. Tout d'abord, je n'ai pas créé ce blog pour la promotion de la Kobo Glo (je ne touche malheureusement rien sur les ventes), mais pour la promotion de ma maison d'édition et de mes ouvrages et, accessoirement,... [Lire la suite]
19 mai 2013

La fée carabine

Quand on est écrivain et que l'on tient des personnages attachants, c'est un peu comme un lecteur, on a du mal à les lâcher. L'avantage, c'est que quand on est l'auteur d'une saga (la saga « WAN & TED ») et que l'on est lecteur de plusieurs autres (« San Antonio », « Le Poulple », « Malaussène »...) on s'imprègne encore plus du plaisir de lecteur grâce à celui de l'auteur. Daniel Pennac, avec son roman « Au bonheur des Ogres », avait mis en place des personnages forts et attachants au... [Lire la suite]
18 mai 2013

L'eBook émissaire

aaaaa ! Avec plusieurs "a" ! Comme le métier d'éditeur est difficile, surtout quand il est doublé de celui d'auteur ! En tant qu'auteur, je me dois de proposer des textes de bonne qualité, qui plaisent à un certain lectorat, et qui soient, un tant soit peu, originaux. En tant qu'éditeur, je me dois de proposer des livres de bonne qualité, bien façonnés, issus d'un travail éditorial irréprochable. Lier les deux, c'est multiplier les difficultés, mais également les satisfactions (quand tout se passe bien). Question livre papier,... [Lire la suite]