06 mai 2019

Philippe Carrese

  Une petite pensée émue à la suite de l’annonce du décès de Philippe Carrese, écrivain, scénariste, réalisateur. Si l’homme était connu pour avoir réalisé des épisodes de la série « Plus belle la vie » et quelques téléfilms, il est, pour moi, avant tout, l’auteur de plusieurs romans drôles et touchants. Parmi ceux-ci, je citerai son premier, « Trois jours d’engatse » et mon préféré, « Graine de courge ». Marseillais de naissance, de cœur et d’âme, on lui doit également une série de romans... [Lire la suite]

05 mai 2019

Le chien est dans le coup

Marcel Priollet, est-il encore besoin de vous le répéter depuis le temps que je m’acharne à vous parler de cet écrivain, était un auteur majeur de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle. Depuis le début des années 1910 jusqu’à la fin des années 50, l’auteur a écrit, écrit et encore écrit pour de nombreuses collections, chez divers éditeurs, dans des genres aussi différents que les romans sentimentaux, ceux d’aventures, de sciences-fictions ou policiers. C’est, comme toujours, à la... [Lire la suite]
05 mai 2019

La vieille du Vel' d'Hiv'

« La vieille du Vel' d’Hiv' » est le 6e épisode, dans l’ordre d’édition liminaire, de la série « Les enquêtes du Professeur », qui en compte 15 et qui a été éditée, à l’origine, au sein de la « Collection l’Indice » des Éditions Populaires Monégasques entre 1946 et 1947. La série était publiée sous le format fascicule 16 pages denses, offrant des textes avoisinants les 9 000 à 10 000 mots. Certains titres sont signés René Byzance (un pseudonyme dont on ne connaît pas le... [Lire la suite]
05 mai 2019

Le cadavre sentait trop bon

René Byzance est un auteur de la littérature populaire dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est que son nom ou un autre de ses pseudonymes est probablement Jean Buzançais. « Les enquêtes du Professeur » est une série de 15 épisodes initialement éditée en 1946 par les Éditions Populaires Monégasques au sein de la collection « L’Indice ». Elle est composée de fascicules 16 pages, simple colonne contenant environ 9 à 10 000 mots chacun.   LE CADAVRE SENTAIT TROP BON   ... [Lire la suite]
05 mai 2019

L'enlèvement de Margaret Wilson

Bill Disley est un reporter-détective né de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham ayant œuvré dans les années 40 au sein de collections éponymes. Le format de ses aventures était variable : 32/48/128 pages. Depuis peu, OXYMORON Éditions réédite ces aventures au format numérique, se concentrant, dans un premier temps, sur les formats d’origine 32/48 pages ce qui donne un texte avoisinant entre 10 000 et 13 000 mots. Bill Disley travaille au « Star Express », un journal londonien où il... [Lire la suite]
05 mai 2019

Le Négus a disparu

« Le Négus a disparu » est le 12e épisode de la série « Les enquêtes du Professeur » publié en 1946-47 au sein de la « Collection l’Indice » des Éditions Populaires Monégasques. La série est formatée en fascicules 16 pages à l’écriture dense correspondant à des textes allant de 8 à 11 000 mots. L’auteur de certains textes est René Byzance et si la plupart des titres ne sont pas signés, on ne doute pas que l’auteur en soit le même. La série comprend 15 épisodes que je lis... [Lire la suite]

05 mai 2019

Les treize perles roses

Marcel Priollet est l’un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle qu’il alimenta, notamment à travers de nombreuses collections fasciculaires, de ses textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction... Son œuvre débute en 1910 pour s’achever à la fin des années 1950. Entre-temps, il eut une immense production sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, René Valbreuse, M.R. Noll, R.M. de Nizerolles) ou sous son propre nom. Il fut publié dans... [Lire la suite]
28 avril 2019

La croisière de la mort

Douzième aventure (dans la nouvelle réédition numérique) des aventures de Bill Disley né de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham dans les années 1940. La première édition consistait en un fascicule de 48 pages. La taille du texte dépasse à peine les 11 000 mots. Je ne reviendrais pas trop sur le personnage et l’auteur, je l’ai déjà fait 11 fois. Je me contenterais de dire que Bill Disley est un personnage à la fois drôle et attachant, notamment dans ses interactions avec ses amis : Jeff,... [Lire la suite]
28 avril 2019

Qui a tué l'homme-homard ?

J.M. Erre est un auteur né à Perpignan (le pauvre), en 1971 (décidément, pas de chance) et qui est l’auteur de nombreux romans et de plusieurs sketches pour l’émission culte de CANAL + : Groland ! Je m’étais déjà confronté, une fois, à la prose de l’auteur, via son roman « Le mystère Sherlock », par lequel je n’avais pas été séduit malgré tous les ingrédients qui étaient faits pour me plaire : un auteur de chez moi, de l’humour et Sherlock Holmes (celui par qui fît naître en moi la passion de la... [Lire la suite]
28 avril 2019

La croisière aux nuits blanches

Marcel Priollet est un des piliers de la littérature populaire française qu’il alimentât de ses très nombreux textes sentimentaux, d’aventures, policiers ou science-fiction pendant près d’un demi-siècle dès 1910. Marcel Priollet, on se le rappelle (ou non), a écrit sous divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll...), mais c’est sous son nom que parurent les deux séries policières dont je suis friand : « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son... [Lire la suite]