06 mai 2018

Le diadème sanglant

René Thomas nous propose une troisième et probablement dernière aventure des membres de l’Agence de détective STOP. Le diadème sanglant : Paul Mercier, le directeur de l’Agence de détectives STOP, est chargé de protéger un diamant d’une forte valeur lors d’une grande réception donnée par la marquise Santinel. Alors que Paul Mercier et sa secrétaire Cloclo, sont présents parmi les invités, Jojo, le colosse de l’Agence, remplit les offices du domestique préposé au vestiaire. Durant la soirée, une coupure... [Lire la suite]

06 mai 2018

La mystérieuse enveloppe

L’équipe de l’Agence de détectives STOP est de retour pour une seconde et, probablement, avant-dernière aventure. Pour ce qui est de l’auteur, René Thomas, si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire ma chronique sur « Le client de la dernière heure » ou, mieux encore, l’excellent blog de Tonton Pierre consacré à l’auteur. La mystérieuse enveloppe : L’Agence STOP reçoit un curieux client qui, en échange d’une forte somme, exige qu’une enveloppe scellée soit mise en sécurité. Si dans huit jours, il... [Lire la suite]
06 mai 2018

Le client de la dernière heure

René Thomas est un auteur intéressant pour plusieurs raisons. La toute première est que sous ce pseudo se cache l’auteur Louis Thomas Cervoni. La seconde est que, même si, aujourd’hui, malheureusement, plus grand monde connaît cet auteur, de son temps, il eut un certain succès. Outre le « prix du quai des Orfèvres » reçu pour son roman « Poison d’avril », en 1957, il voit également, son roman « L’assassin connaît la musique », adapté au cinéma, en 1968, avec Paul Meurisse dans le rôle... [Lire la suite]
06 mai 2018

Au suivant de ces messieurs

San Antonio nous revient avec une 23e aventure qui le conduira jusqu’en Suisse. Au suivant de ces messieurs : Comme j’ouvre la porte, je fais un bond en arrière qui m’envoie dinguer dans le porte-pébroques. Il y a trois Messieurs sur le paillasson, qui s’apprêtaient à sonner. Et ceux-là, pas d’erreur possible, ce sont des vrais de vrais. Ils ont des bouilles qui ne trompent pas. Ils seraient nègres ou nains que ça ne se verrait pas davantage. Le gnard San-Antonio se demande à la brutale si, par hasard, ça ne serait... [Lire la suite]
29 avril 2018

Les doigts dans le nez

Probablement le 22e opus de la série San-Antonio, « Les doigts dans le nez » suit directement « Ca tourne au vinaigre » puisque Bérurier est en convalescence de ses blessures. Les doigts dans le nez : Il se soulève, prend sa chaise et me l’abat sur le crâne. Aussi fastoche que je viens de vous le dire. Mon bras paralysé par le coup de poêle à frire n’a pas eu la force de se lever pour braquer le soufflant. Je biche le siège en pleine bouille et illico je me trouve inscrit au barreau. Ça se met à... [Lire la suite]
29 avril 2018

Chili incarné

Le Poulpe est un personnage que j’aime beaucoup, inventé par un auteur que j’aime énormément et dont les premiers épisodes m’ont beaucoup enthousiasmé. Il faut avouer que ce qui fait la grandeur d’un homme, parfois, fait la décadence d’une série. En clair, quand Jean-Bernard Pouy (un génie, est-il besoin de le rappeler), a inventé le personnage de Gabriel Lecouvreur et mis en place le concept et la bible de la série (en clair, des passages obligés, des personnages récurrents, un auteur différent à chaque fois, un titre... [Lire la suite]

29 avril 2018

Gokan

Diniz Galhos est un jeune auteur qui a débuté par la traduction et qui semble être passionné de cinéma. Gokan : Tokyo, 2010. Une garagiste, jeune, jolie, très désagréable. Son père, ancien Béret Vert, à peine plus aimable. Une valise diplomatique débordant de billets. Un assassin américain lancé dans un safari humain. Des yakuzas dépassés. Du béton, de l’électricité, des armes et du sang. De la musique, du cinéma. Et un professeur de la Sorbonne chargé de voler une bouteille de saké appartenant à... [Lire la suite]
29 avril 2018

Lettre à mes tueurs

René Frégni est un auteur de 70 ans qui a eu une vie bien remplie. Marseillais de naissance, il passe toute sa jeunesse dans un quartier populaire de Marseille. Il quitte l’école et part voyager à travers le monde et revient trop tard pour effectuer son service militaire. Considéré déserteur, il passera 6 mois dans une prison militaire. Plus tard, il quittera son poste d’infirmier en hôpital psychiatrique pour écrire des romans. Depuis, il anime régulièrement des ateliers d’écriture en prison. Cette courte... [Lire la suite]
22 avril 2018

Le château du lac Tchou-An

Frédéric Lenormand est un auteur de plus de 50 ans, habitué des romans policiers historiques et de littérature jeunesse et qui a déjà une belle bibliographie. Parmi celle-ci, plusieurs personnages reviennent régulièrement, dont, notamment, le Juge Ti, inspiré d’une figure historique dont le réalisateur Tsui Hark s’est inspiré pour son « Détective Dee » et qui fût un personnage littéraire inventé par Robert Van Gulik. Frédéric Lenormand reprend donc le personnage, d’où le nom de la série : « Les... [Lire la suite]
22 avril 2018

Le doigt de la morte

38e enquête du commissaire Odilon Quentin de Charles Richebourg. Je ne m’attarderai pas sur l’auteur, dont le véritable nom est inconnu. Le doigt de la morte : Le docteur Raoul de Montford, titulaire de la chaire d’anatomie à la Faculté des Médecine et membre de l’Académie des Sciences, a reçu, par courrier, dans une petite boîte, la phalange de l’auriculaire d’une jeune fille. La lettre accompagnant le colis enjoint, sur un ton railleur, le professeur, de deviner à qui le bout de doigt appartient. Pensant... [Lire la suite]