29 mai 2022

Les trois enlèvements

  « Les trois enlèvements » est l’antépénultième aventure de Jack Desly, un gentleman cambrioleur né de la plume de Claude Ascain. Pour rappel, Claude Ascain est un des nombres pseudonymes de Hanry Musnik (1895-1957), un écrivain journaliste né au Chili et devenu, à partir du début des années 1930, l’un des principaux piliers de la littérature fasciculaire française. Sa production fut immense et signée de divers pseudonymes (Claude Ascain, Pierre Olasso, Alain Martial,... [Lire la suite]

26 mai 2022

Ray Liotta (1954-2022)

Posté par seppuku à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2022

Le Cantique des cantines

Claude Mesplède (1939-2018) est un journaliste que je connaissais de nom principalement pour son travail critique sur les romans policiers. J’étais curieux, donc, de le découvrir en tant qu’auteur de roman policier puisqu’il en écrivit au moins un : « Le Cantique des Cantines », une aventure de Gabriel Lecouvreur alias Le Poulpe publiée en 1996. Je pense inutile de vous présenter la série « Le Poulpe », un concept mis en place par Jean-Bernard Pouy en 1995 consistant à faire écrire par... [Lire la suite]
22 mai 2022

Dans les brumes de Capelans

Quand j’ai découvert la plume d’Olivier Norek, à travers son tout premier roman, « Code 93 », l’auteur était à ce point méconnu et les critiques de blogueurs sur ses livres si rares, que Norek, à la fin de son second ouvrage, « Territoire » avait, dans ses remerciements, cité tous les blogues qui avaient parlé en bien de son premier livre, dont le mien. Si je débute ma chronique par cette précision, c’est pour expliquer que j’apprécie les romans d’Olivier Norek depuis le début, sans avoir été... [Lire la suite]
15 mai 2022

La Mite

Si la mode est aux polars terroirs, de tout temps, des auteurs ont eu le désir de mettre leur région au cœur de leurs histoires. On citera volontiers Maxime Audouin et la Vendée ; Jean Dancoine, alias Jean des Marchenelles et le Nord ; Rodolphe Bringer et le Tricastin (une région qu’il inventa et à laquelle il créa une histoire, une culture, une gastronomie, une délimitation…) et ainsi de suite… Et si les auteurs bretons mettant en scène la Bretagne sont aujourd’hui légion (Jean Faillet, Hervé... [Lire la suite]
15 mai 2022

Le fauteuil de tapisserie

Jack Desly est un personnage de gentleman cambrioleur né de la plume d’Henry Musnik (1895-1957) un des principaux pourvoyeurs de la littérature populaire fasciculaire entre 1930 et la fin des années 1950. L’auteur, né au Chili, devenu journaliste et écrivain en France, a signé sous de nombreux pseudonymes (Pierre Olasso, Jean Daye, Alain Martial, Pierre Dennys, Gérard Dixe…) un nombre incroyable de récits fasciculaires, principalement policier, mais pas que, nombre que l’on peut tout de... [Lire la suite]

15 mai 2022

Treize dans l'île

Le polar breton a le vent en poupe (normal, pour une région de marins) depuis quelques années voire quelques décennies, notamment depuis que l’éditeur Alain Bargain s’est consacré à proposer des collections regroupant des romans policiers d’auteurs bretons. Pourtant, les paysages bretons n’ont pas attendu les années 1990 pour servir de terrain de jeux à des criminels et des enquêteurs de papier. Sans remonter jusqu’au début du genre littéraire, certaines intrigues du romancier Maxime Audouin, pourtant vendéen, se... [Lire la suite]
08 mai 2022

Fred Ward (1942 - 2022)

Posté par seppuku à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mai 2022

Pouce !

Je poursuis ma découverte (tardive) des auteurs de la mythique « Série Noire » des éditions Gallimard, avec, aujourd’hui, « Pouce ! » de Jean Delion, paru en 1967. Jean Delion, de son vrai nom Jean Laborde, est un journaliste romancier aussi connu sous le pseudonyme de Raf Vallet (et c’est avec cette information, que j’avais oubliée, que je me rends compte que j’avais déjà découvert la plume de l’auteur avec « Adieu Poulet » et « Darling Dollar »). On ne sera pas étonné... [Lire la suite]
08 mai 2022

La chapelle phosphorescente

Rappel des épisodes précédents : Étant passionné par le genre policier, privilégiant à l’excès les récits écrits en langue française et étant un grand amateur de littérature fasciculaire, un genre très populaire il y a un siècle, je me suis intéressé à la série « Les enquêtes du commissaire Numa » de Christophe Géradon. Pourquoi ? Parce que « Numa » est le nom d’un policier, le roi des policiers, apparu dans la littérature populaire en 1906 dans le roman-feuilleton « Le Pouce » de... [Lire la suite]