31 juillet 2022

C'est moi l'assassin

Je poursuis ma découverte de l’œuvre policière de l’écrivain Yann Le Cœur, œuvre concise (6 romans), mais passionnante, avec son 4e roman : « C’est moi l’assassin »… Yann Le Cœur est le pseudonyme de l’écrivain Jean-Marie Le Lec (1902-1951), décédé prématurément alors qu’il était promis à un bel avenir. Yann Le Cœur fut influencé par les auteurs Stanislas-André Steeman, Pierre Véry et bien d’autres qu’il n’hésite pas à citer dans ses ouvrages. Mais, ce qui influença avant tout sa plume était sa... [Lire la suite]

31 juillet 2022

Une femme de trop

Parfois, souvent, la lecture d’une 4e de couverture vous donne envie de lire un roman. D’autres fois, il est préférable de ne pas s’y référer. C’est heureusement ce que je fis avec « Une femme de trop » de Louis C. Thomas. Pourquoi ? Tout simplement parce que : Louis C. Thomas (1921-2003)… Oui, ce nom n’évoque probablement rien à la plupart d’entre vous. Pour d’autres, il remet peut-être en mémoire certains épisodes de la très ancienne et mythique série « Les cinq dernières minutes » dans laquelle... [Lire la suite]
17 juillet 2022

Que son règne vienne

« Que son règne vienne » est le premier (si je ne dis de bêtises) roman de l’auteur Gilles Milo-Vacéri et également le premier opus de la série consacrée aux enquêtes du Gabriel Gerfaut, expert en tueurs en série… La plume de l’auteur ainsi que son personnage récurrent, je les ai découverts à travers un court prequel à la série : « Premier sang », un récit censé expliquer les origines des capacités du policier. Bref, après lecture de ce prequel, je n’étais convaincu ni par la plume de l’auteur ni... [Lire la suite]
15 mai 2022

Treize dans l'île

Le polar breton a le vent en poupe (normal, pour une région de marins) depuis quelques années voire quelques décennies, notamment depuis que l’éditeur Alain Bargain s’est consacré à proposer des collections regroupant des romans policiers d’auteurs bretons. Pourtant, les paysages bretons n’ont pas attendu les années 1990 pour servir de terrain de jeux à des criminels et des enquêteurs de papier. Sans remonter jusqu’au début du genre littéraire, certaines intrigues du romancier Maxime Audouin, pourtant vendéen, se... [Lire la suite]
20 février 2022

La mort vous invite

Le principal avantage de partager ses ressentis de lecture est que l’enthousiasme d’un lecteur vous donne parfois envie de découvrir un livre ou un auteur. C’est le cas précisément avec « La mort vous invite » un roman de Paul Halter, un auteur français né en 1956 dont je n’avais, curieusement, encore jamais entendu parler. Je dis curieusement parce que cet auteur n’est pas un novice en matière de romans policiers (son premier date de 1986), qu’il semble plutôt plébiscité (il a reçu plusieurs prix), qu’il a écrit... [Lire la suite]
31 octobre 2021

La mort porte lorgnon

Maurice Lambert, de son vrai nom Géo Duvic (1900 - 1968) en plus d’avoir été chansonnier et journaliste, est un auteur de littérature fasciculaire sur lequel je ne taris pas d’éloge depuis que j’ai fait connaissance avec sa plume et ses personnages. Au début des années 1940, principalement dans la « Collection Rouge » des éditions Janicot, une collection de fascicules de 32 pages double-colonne contenant des récits entre 12 000 et 15 000 mots, on découvre trois personnages récurrents de l’auteur... [Lire la suite]

05 septembre 2021

Le vieillard aux timbres

Je poursuis ma découverte des aventures de A. B. C. Mine, un quinquagénaire rentier adorant les énigmes et les mystères, personnage né de la plume de Maurice Lambert, alias Géo Duvic, un auteur de littérature populaire qui œuvra dans les années 1940 à 1960. L’auteur, bien que l’on sache qu’il était également journaliste spécialisé dans la pêche (ce qui le rapproche d’Henry Musnik), demeure de nos jours bien énigmatique. Sa production fut principalement dirigée vers la littérature fasciculaire policière. Je l’ai... [Lire la suite]
05 septembre 2021

L'homme immobile

Je poursuis avec un plaisir sans cesse renouvelé ma découverte de la plume et des personnages de Maurice Lambert. Maurice Lambert, de son vrai nom Georges Duvis (1900 - 1968) est un auteur de littérature populaire dont on sait peu de chose si ce n’est qu’il fut également chansonnier, qu’il écrivit des articles liés à la pêche et qu’il privilégia, dans ses récits, le genre policier. J’ai déjà évoqué l’auteur pour deux de ses personnages récurrents, le commissaire Mazère et l’inspecteur Machard. Je découvre aujourd’hui un... [Lire la suite]
01 août 2021

La maison des suicidés

Marcel Priollet, je vous en ai tant parlé que vous ne pouvez ignorer que cet homme fut un auteur de littérature populaire fasciculaire qui œuvra entre 1910 et 1960 et dont l’immense production s’étale dans des genres aussi variés que les récits d’aventures, jeunesse, fantastiques, dramatico-sentimentaux ou policiers. Sous son nom ou sous divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolle, Marcelle-Renée Noll), il alimenta de nombreuses séries fasciculaires contant les malheurs de jeunes... [Lire la suite]
18 avril 2021

L'affaire Marville

Tout comme « Dallas », le monde de la littérature fasciculaire est un univers impitoyable. Tout d’abord, les auteurs étaient soumis à des cadences infernales, les obligeant à écrire, écrire encore, écrire toujours, toujours plus, toujours plus vite, sans réellement prendre le temps de se relire… Parce qu’ensuite, le travail éditorial était soumis aux mêmes exigences pour alimenter la soif de lecture du peuple, et ce au moindre coût. Enfin, et surtout, car le format fasciculaire, tout comme la nature, ne laisse aucune... [Lire la suite]