28 février 2021

Diamants d'avril

Dans la littérature populaire, il est des noms qui résonnent plus que d’autres aux oreilles des passionnés. Évidemment, chaque aficionado a ses auteurs favoris, mais certains remportent l’adhésion, si ce n’est par la qualité de sa plume, du moins, pour sa prolixité. André Héléna est indéniablement de ceux-là. Né à Narbonne en 1919, mort à Leucate en 1972, il est l’auteur d’un nombre considérable de titres, il s’est spécialisé dans les romans policiers et les romans érotiques (probablement très softs) qu’il signa sous de très... [Lire la suite]

21 février 2021

Le sceptre du Roi Snofrou

  José Moselli (1882 - 1941), est-il encore besoin de le préciser, était un auteur de littérature populaire dont la majeure partie de la production fut destinée à des magazines jeunesses des éditions Rouff (« Cri-Cri », « Le Petit Illustré », « L’Inédit », le « Pêle-Mêle »…)… ce qui lui valu le surnom de « Écrivain sans livre »… Ce statut explique en partie que l’auteur soit, de nos jours, totalement méconnu du grand public, celui-ci ne pouvant avoir accès à son œuvre, à... [Lire la suite]
20 octobre 2019

Le train enchanté

  Je ne devrais pas avoir à présenter Marcel Priollet, un auteur majeur de la littérature populaire en général et de la littérature populaire fasciculaire en particulier qui proposa pendant un demi-siècle (à partir du tout début du XXe siècle) aux lecteurs un nombre impressionnant de cours romans et de séries en tous genres (aventures, policier, sentimental, fantastique). Malheureusement, l’auteur est, de nos jours, tombé dans l’oubli même si de récentes rééditions numériques tentent de le faire sortir de cet... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 juillet 2018

L'anneau de verre

Fabrice Delphi est un journaliste écrivain décrié à son époque pour ses mœurs (il était homosexuel) ce qui lui valut de mourir dans l’oubli et dans un dénuement total.L’auteur s’est très peu essayé au genre policier, mais ses quelques tentatives font des lectures plutôt agréables comme nous l’avait déjà démontré le titre « L’Ombre Rousse ». L’ANNEAU DE VERRE : Le chimiste Stanislas Janzel est retrouvé sans vie, le soir, dans son laboratoire. Le médecin légiste conclut à une mort naturelle due à une... [Lire la suite]