06 février 2022

Le platine a disparu

Jean Lunel est un auteur mystérieux et peu fécond de la littérature populaire fasciculaire au point qu’il n’est point de doute qu’il s’agisse là d’un pseudonyme d’un écrivain plus prolifique (le fait que le pseudonyme soit emprunté à une ville appuie cette hypothèse). Effectivement, de trace de Jean Lunel, je n’en trouve guère que dans la collection éphémère « Vidocq », des éditions l’Étrave, en 1943. Cette collection regroupe 11 fascicules de 32 pages contenant des récits entre 7 et... [Lire la suite]