02 octobre 2022

Les Pirates de la voie ferrée

Bien que José Moselli (1882-1941) soit surnommé péjorativement « l’écrivain sans livre », il fut l’auteur d’une immense production… entièrement destinée à des journaux et magazines de la première moitié du XXe siècle. La plupart de ses récits furent publiés dans des magazines jeunesse des éditions Offenstadt. S’il est désormais plus connu pour ses récits d’anticipation (« La fin d’Illa », par exemple), on ne doit pas occulter la part policière de la bibliographie de l’auteur même si sa plume, inspirée... [Lire la suite]