24 avril 2022

Danger de mort

Dans les collections fasciculaires policières du siècle précédent, parmi les dizaines voire les centaines de titres les composant, il n’était pas rare de retrouver certains personnages dans plusieurs récits, voire plusieurs dizaines de récits. C’est le cas dans l’une des dernières grandes collections de fascicules policiers : « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi, qui, entre 1942 et 1959, proposent 560 titres aux lecteurs. J’ai déjà évoqué, dans cette même collection, les plus de 40 titres signés... [Lire la suite]

03 avril 2022

Quand les tueurs visent mal...

  « Quand les tueurs visent mal » est le titre d’un fascicule de 32 pages paru en 1953 dans la collection « Mon Roman Policier » des éditions Ferenczi. Cette collection comporte 560 titres parmi lesquels on retrouve pas loin d’une trentaine de titres signés Paul Tossel. Dans ces récits de Paul Tossel, 23 mettent en scène des mêmes personnages : Edward Warency, Diana Deel et l’inspecteur Kenneth Hartling. Edward Warency, surnommé L’Ange, car il a une gueule... [Lire la suite]
27 février 2022

Cargaison secrète

La littérature fasciculaire est un genre anthropophage. C’est-à-dire qu’elle se nourrit des autres pour se développer. Ainsi, les auteurs puisent leurs inspirations dans les écrits de leurs prédécesseurs, qui eux-mêmes, en faisaient autant en leurs temps. Pour prendre un exemple précis. Maurice Leblanc, au moment de créer son personnage d’Arsène Lupin, s’est inspiré du personnage de Ernest William Hornung (beau-frère de Conan Doyle), Arthur J. Raffles, un cambrioleur dont les adaptations scéniques des aventures avaient... [Lire la suite]