10 octobre 2021

Le trésor des Incas

Avec « Le trésor des Incas », je clos ma lecture des aventures de « L’inspecteur Doublet à travers le monde » une collection de 14 fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants d’environ 10 000 mots et publiés en 1945 par les éditions S.E.C.M. Pour rappel, l’auteur de la série est Jean Normand, de son vrai nom Raoul Anthoni Lematte (1885 - 1956), un auteur de littérature populaire fasciculaire qui, après des études de Droit et après avoir travaillé dans l’Administration... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03 octobre 2021

Les tueurs de soleil

En 1945 paraît, aux éditions S.E.C.M., une collection de 14 fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants de 10 000 à 11 000 mots intitulée « Inspecteur Doublet à travers le monde ». La série est signée Jean Normand, de son vrai nom Raoul Antoni Lematte (1885 - 1956), né à Cherbourg, d’où son pseudonyme. Raoul Antoni Lematte, après des études de droit, travailla dans l’Administration pénitentiaire en Guyane. C’est probablement de cette expérience qu’il s’inspira pour ses écrits... [Lire la suite]
03 octobre 2021

Le Château de la Terreur

Je poursuis ma découverte de la série « Inspecteur Doublet à travers le monde », une collection de 14 fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants d’environ 10 000 mots, publiée en 1945 aux éditions S.E.C.M. L’auteur, Jean Normand (1885 - 1956) de son vrai nom Raoul Lematte, après des études de droit, a travaillé dans l’Administration Pénitentiaire en Guyane. Cette expérience semble avoir nourri sa plume puisque nombre de ses récits se déroulent en Guyane ou dans les pays limitrophes.... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 juillet 2021

Les naufragés de Barranquilla

Les auteurs de littérature populaire fasciculaire, mais pas que usaient souvent de nombreux pseudonymes. Pour les inventer, ils n’allaient pas forcément chercher bien loin. Certains jouaient aux anagrammes avec les lettres de leurs noms, d’autres, plus versés à la géographie qu’aux jeux de mots, choisissaient le nom d’une région ou d’une ville qui leur seyait. C’est le cas de Raoul Antoni Lematte (1885 - 1956) qui, étant normand, a utilisé le pseudonyme de Jean Normand pour signer grand nombre de fascicules de tous les genres,... [Lire la suite]
04 juillet 2021

Deux morts dans une clairière

Jean Normand est un auteur bien méconnu de nos jours et pourtant il fut un auteur prolifique de la littérature populaire fasciculaire, écrivant principalement pour des collections sentimentales, policières ou aventures et jeunesse. De son vrai nom Raoul Antoni Lematte, il est né en 1885 à Cherbourg, un normand, donc, d’où son pseudonyme et mort en 1956. D’après les éléments trouvés, il fit des études de droit puis partit en Guyane dans un service de l’administration pénitentiaire. Parmi ses récits on retrouve un personnage... [Lire la suite]
04 juillet 2021

Le trésor du proscrit

Jean Normand (1885 - 1956), de son vrai nom Raoul Antoni Lematte, est un auteur de littérature populaire qui écrivit énormément pour les collections fasciculaires dans les genres à la mode à son époque (sentimental, aventures, policier, jeunesse). Parmi ses personnages récurrents, on notera l’inspecteur Doublet qui, s’il apparaît dans des titres indépendants, est surtout le héros d’une série éponyme, « L’inspecteur Doublet autour du monde », qui, pourtant, n’est pas vraiment une série policière, puisque plus dirigée... [Lire la suite]
04 juillet 2021

Les galions mystérieux

Les auteurs prolifiques de littérature populaire fasciculaire policière ont souvent, pour ne pas dire toujours, par praticité, fait vivre un ou plusieurs personnages récurrents. Car le personnage récurrent offre une rapidité et une facilité d’écriture que ne propose pas le nouveau héros. Je ne m’étendrai pas plus sur l’intérêt d’user d’un récurrent ni sur l’attrait que le récurrent peut avoir pour un auteur, ceci est une autre question. Toujours est-il que, lorsqu’un auteur a écrit beaucoup de fascicules, il y a de fortes chances... [Lire la suite]