26 janvier 2020

La note fatale

« La note fatale » est un court roman policier paru, tout d’abord, sous la forme d’un fascicule de 48 pages en 1927 au sein de la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi avant d’être réédité en août 1933 sous la forme d’un fascicule 64 pages au sein de la collection « Police et Mystère » du même éditeur. Le titre est signé H.-R. Woestyn, un auteur énigmatique dont on ne connaît que quelques autres pseudonymes : Cornil Bart, Roger Nivès, Henry Sevin, Jacques... [Lire la suite]

08 décembre 2019

Meurtrier ou victime ?

Henri Mansvic fait partie de ces nombreux auteurs de littérature populaire de la première moitié du XXe siècle dont on ne sait rien ou pas grand-chose. Tout juste savons nous qu’il a beaucoup travaillé dans la traduction de textes anglais et allemands et qu’il écrivit quelques ouvrages sentimentaux et, au moins un récit d’espionnage et un texte policier. Ce texte policier date de 1922 et a été publié dans la collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi sous la forme d’un fascicule de 32 pages... [Lire la suite]
08 décembre 2019

La cache secrète

« La cache secrète » est un court roman (18 000 mots) de l’énigmatique H.-R. Woestyn, publié sous la forme d’un fascicule 64 pages dans la série « Police et Mystère » des éditions Ferenczi, en 1937. Sur l’auteur, pas grand-chose à dire, on se sait rien de lui, juste quelques pseudonymes (Jules France, Jacques Bellême, Henri Sevin, Roger Nives, Cornil Bart...) découverts grâce aux rééditions des mêmes titres sous des noms différents. Sa période de production s’étale sur... [Lire la suite]